Dernières infos

La filière hydrogène rhônalpine attire les grands groupes : Engie et Michelin actionnaires de SymbioFCell

La filière hydrogène rhônalpine attire les grands groupes : Engie et Michelin  actionnaires de SymbioFCellUne Kangoo Renault hydrogène, dotée d'un prolongeur d'autonomie, en l'occurrence, une petite pile à combustible.

Le groupe Engie, puis désormais Michelin, comme actionnaire de référence : le manufacturier de Clermont-Ferrand vient de participer à la nouvelle levée de fonds de la Grenobloise SymbioFCell, le leader rhônalpin de la (petite) pile à combustible.

Cette société qui possède une usine à Grenoble est devenue « le » spécialiste des véhicules à prolongateur d'autonomie à hydrogène.

Elle a équipé 150 véhicules avec son prolongateur cette année et en vise 1 000 en 2017 dont des taxis.

Par exemple, les Kangoo ZE H2 équipées sont capables de parcourir 350 kilomètres par jour, contre 170 maximum pour le modèle électrique sans prolongateur à hydrogène.

 Michelin se veut un acteur de la mobilité durable et considère que l'hydrogène est l'une des composantes de cette mobilité durable. "L'approche adoptée par Symbio FCell permet d'enclencher une mobilité hydrogène rentable au service des besoins urbains avant l'arrivée en masse des véhicules H2 grande série", explique ainsi Laurent Noual, membre du comité exécutif du groupe Michelin.

 Une filière hydrogène à 80 % concentrée en Rhône-Alpes

De son côté, Engie souhaite participer au développement de toutes les énergies alternatives en s'associant à des partenaires du secteur.

"Nous souhaitons développer la mobilité verte et notamment les énergies alternatives, que ce soit en déployant le GNV, la mobilité électrique avec la mise en place de bornes de recharge en Europe, et des solutions innovantes à partie d'hydrogène", assure Thierry Lepercq, le directeur général adjoint d'Engie

 Une double arrivée dans le capital de SymbioFCell qui tombe à pic à quelques jours « des Journées de la mobilité durable » qui se dérouleront à Grenoble les 23 et 24 septembre.

 L'occasion de porter un coup de projecteur sur la filière hydrogène dans la région, où se concentrent 80 % des acteurs hexagonaux du secteur.

 Avec en vitrine, le projet HyWay, lancé en 2015 par Tenerrdis, le pôle de compétitivité Rhône-Alpes pour les énergies renouvelables : il associe Symbio FCell, le CEA de Grenoble, Air Liquide à Sassenage en Isère, mais aussi à l’État, la Région les collectivités ; mais encore Schneider Electric, La Poste, EDF qui, en tant que partenaires ont acheté des véhicules équipés.

Des coopérations qui donnent à la filière de l’hydrogène régionale une vraie visibilité à l’international.



Publiée le 26 sept. 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
News environnement, énergies renouvelables

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT