Produits & Services
Retraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC Conseil

Lafuma annonce la suppression de 161 emplois assortie d'une augmentation de capital « significative »

Depuis le départ de la famille fondatrice de l'entreprise et le changement d'actionnaires, les mauvaises nouvelles s'accumulent sur l'entreprise Lafuma dont le siège est situé à Anneyron dans la Drôme. Repris en janvier par le groupe suisse Calida, le fabricant français de vêtements et d'équipements de plein air annonce un vaste plan de réorganisation, aprés une perte de 60 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2012/13.

 Lafuma annonce la suppression de 161 emplois assortie d'une augmentation de capital « significative »Soixante emplois supprimés à Anneyron dans la Drôme.

La nouvelle a fait l'effet d'une bombe chez les salariés de Lafuma : 161 suppressions d'emplois sont annoncés par la nouvelle direction aux commandes depuis le début de l'année 2013.

Celle-ci issue du Groupe suisse Calida a présenté aux syndicats un plan de restructuration, particulièrement lourd.

Il vise à réorganiser le groupe autour de trois pôles qui prendraient leur autonomie : un pôle "Outdoor et Montagne" avec les marques Lafuma, Millet et Eider regroupées sur le site d'Annecy (Haute-Savoie) ; un pôle "Mobilier" sur le site d'Anneyron (Drôme) ; et enfin un pôle "Surf" avec la marque Oxbow sur le site de Merignac (Gironde).

Les trois pôles "seraient opérationnellement entièrement autonomes, avec une mise en commun des seuls moyens logistiques et de l'informatique".

Lafuma explique que cette autonomie opérationnelle doit assurer à chaque pôle "les moyens de se concentrer sur les besoins spécifiques de son marché et de ses marques" et sur son développement.

Un plan de réorganisation qui se traduit également par deux plans de sauvegarde de l'emploi qui concernent Lafuma, d'une part et sa filiale Oxbow, d'autre part

Soixante postes supprimés à Anneyron dans la Drôme

Celui concernant Lafuma prévoit un "redimensionnement" de l'activité outdoor et son transfert sur le site d'Annecy qui accueille aujourd'hui les marques Eider et Millet (vêtements et équipement de montagne), ainsi que "la rationalisation des fonctions support", c'est-à-dire essentiellement administratives.

Ce projet "se traduirait par le transfert de quarante-six postes vers Annecy et la suppression de soixante-dix-huit postes dont soixante à Anneyron".

Le site industriel d'Anneyron serait "conforté comme base centrale de l'activité Mobilier", préicse le groupe.

Chez Oxbow, la réorganisation se traduirait par "la suppression de quatre-vingt-trois postes, avec la fermeture de la plateforme logistique dont l'activité serait reprise par la plateforme du groupe".

Recul de 35 % des ventes chez Oxbow

Ces mesures drastiques découlent de mauvais résultats qui se traduisent par une perte de 60 millions d'euros au cours du premier semestre de l'exercice 2012/2013.

Après un recul de 35 % des ventes de son activité surf Oxbow et la baisse des marchés "outdoor" de Lafuma (textile, équipement, chaussures), la nouvelle direction n'attend d'ailleurs guère d'amélioration pour la suite de l'année.

"Compte tenu du carnet de commandes pour les collections automne-hiver 2013, le recul du chiffre d'affaires devrait se poursuivre, mais se ralentir au second semestre 2012-13 et au trimestre suivant", relève le groupe.

"Ce recul affectera significativement le résultat du groupe sur l'exercice 2012-13", confirme-t-il.

Dès la mi-mars, le groupe avait tablé sur "un recul important de son activité", en prévenant que cela affecterait "significativement son résultat ainsi que la valeur de ses actifs pour l'exercice 2012/2013".

Une augmentation de capital « significative »

Pour accompagner ce plan stratégique, Lafuma a confirmé son intention de réaliser "une augmentation de capital significative" dans le cadre d'un plan de refinancement.

L'augmentation de capital, annoncée en janvier, avait été reportée sine die en mars devant la dégradation des résultats.

Au premier semestre, le groupe a enregistré une perte opérationnelle courante de 4,3 millions d'euros (contre un bénéfice 5,3 millions d'euros un an auparavant), essentiellement liée à la baisse du chiffre d'affaires de 15,4 %.

La rentabilité a été "fortement impactée par la baisse des ventes d'Oxbow (-35%) "dans un contexte général de recul du marché du surf".

L'activité Outdoor de Lafuma a également été déficitaire, alors que l'activité Mobilier (sous la marque Lafuma), ainsi que les marques Eider et Millet ont continué à présenter un résultat opérationnel positif.

Le résultat net a été pénalisé par des éléments exceptionnels, notamment une "dépréciation totale de la marque et de l'écart d'acquisition résiduel d'Oxbow" pour 37,1 millions d'euros".

Pour sortir de cette zone de turbulences, Lafuma mise sur "une réduction graduelle des pertes opérationnelles courantes" au cours des prochains exercices, grâce à des mesures d'amélioration opérationnelle, de réduction de coûts et de concentration sur des circuits de distribution profitables, ainsi que grâce aux projets de réorganisation.

Cette annonce ayant été effectuée lundi 10 juin après la clôture de la Bourse, le cours de l'action Lafuma n'avait pas été impacté ce jour là par cette annonce. Il l'a largement été depuis : les augmentations de capital ne sont guère appréciées des investisseurs. D'autant que l'on n'en connaît pas encore l'ampleur.

Depuis ces différentes annonces, le cours qui avait déjà déjà plongé de 33 % depuis le début de l'année à 13,55 euros a accentué son repli, le portant à - 44 % (11,10 euros).

Publiée le 10 juin 2013 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour


HAUT