Le 12 mai, un nouveau restaurant, « A la piscine » proposera l'une des plus belles terrasses de Lyon

Dominique LargeronLe 12 mai, un nouveau restaurant, « A la piscine » proposera l'une des plus belles terrasses de LyonLe vaste espace qui sera dédié à la future terrasse, Piscine du Rhône.

Cela paraît étonnant, mais depuis de nombreuses décennies, la majestueuse et imposante Piscine du Rhône à Lyon, l'une des plus grandes de France, disposait d'un espace de plus de 300 m2, inoccupé. Qui ne servait à rien !

D'où l'idée qui a fini par germer dans les cerveaux municipaux à l'occasion de la très importante réhabilitation dont cette piscine a fait l'objet : pourquoi ne pas utiliser ce lieu pour en faire un restaurant. Une idée d'autant plus lumineuse que ce local où peut être aménagé une salle couverte jouxte une terrasse à la vue assez fabuleuse, dominant le Rhône où l'on peut déployer lorsque le temps le permet, près de 70 couverts.

 Un appel d'offre a été lancé. Il a été remporté par Arty Farty, un nom qui vous dira certainement quelque chose puisqu'il s'agit de l'association qui organise-notamment- depuis quinze ans les « Nuits Sonores ». Un succès.

 Comme ce n'est pas directement son métier, Arty Farty qui bénéficie pour l'exploitation du lieu d'une Délégation de Service Publique (la municipalité se rémunère via un pourcentage sur le chiffre d'affaires) s'est appuyé pour ce faire sur des partenaires dont le « Café Cousu » de la Croix Rousse.

 « Swimming Poule »

 Une société, une SAS, « Swimming Poule » a été créée pour gérer le lieu, rassemblant Arty Farty, association de la loi de 1901 à but non lucratif et la SARL lyonnaise, « La Récréation », dédiée aux métiers de bouche.

 L'équipe a été constituée. Le restaurant qui comptera une dizaine de salariés sera dirigé par Céline Rouch, directrice générale et par Laura Lamboglia. directrice d'exploitation.

 En cuisine, la parité sera respectée, puisqu'il y aura deux chefs, une femme, Delphine Gabillard et un homme, Pierre Naudion, la trentaine, tous deux.

 Delphine Gabillard a notamment fait ses classes chez Alain Ducasse pendant cinq ans à Monaco (Le Louis XV et la Trattoria).

 Lyonnais, Pierre Naudoin est, lui, notamment passé par « le Café du Rhône » et le « Palégrié », mais aussi, en stage, par le pape de la culture veggie, Alain Passard.

 Tout ce petit monde régentera un espace de 51 m2 pour la cuisine et de 300 m2 pour la partie couverte où l'on trouvera soixante-sept sièges et notamment deux tables d'hôtes ; et à peu près autant de couverts sur la terrasse ; soit au total près de 140 couverts.

 Grande amplitude horaire

 « La convivialité, la culture et une cuisine de saisons »   seront les maîtres-mots sur lequel compte s'appuyer ce restaurant qui annonce-forte originalité-qu'il sera ouvert non stop de 7 h 30 à minuit du mercredi au vendredi ; de 9 h à minuit, le samedi ; et de 10 h à 20 heures le dimanche.

 L'établissement sera en effet fermé les lundis et les mardis, enfin pas tout-à-fait car ces deux jours seront destinés à la privatisation du lieu, à destination des particuliers, comme des entreprises (de 30 à 150 personnes).

 Ces grandes amplitudes horaires signifient qu'on pourra y manger à toute heure et même tard le soir, ce qui à Lyon, constitue encore, un vrai challenge...

 Ses promoteurs veulent en faire un lieu où l'on dégustera une cuisine simple, familiale, saine et locavore, « une cuisine de saisons à l'écoute des producteurs et artisans locaux », explique Vincent Carry, président de « Swimming Poule », avec des tarifs attractifs et de nombreuses propositions, entre 12 et 20 euros.

 On y trouvera des menus, bien sûr, mais aussi des petits-déjeuners, des mezze, des aperitivi, des assiettes à partager, mais aussi une cuisine plus élaborée, bien sûr, etc.

 A noter qu'il y aura également comme dans les structures culturelles, de temps à autre, pour un week-end, une semaine ; voire même un mois, des chefs du monde entier...en résidence.

 Une carte des vins du Rhône

 Et d'annoncer également une belle et fort bien fournie carte des vins, naturellement et essentiellement axée sur les vins de la Vallée du Rhône, logique vu la situation du lieu, avec des nectars émanant du Léman à la Méditerranée, ce qui permet une vaste gamme : du Vaucluse à Vienne, en passant par les hermitages, les côtes rôties, les vins de Savoie, mais aussi les vignobles suisses qui seront bien représentés : Valais, Vaud et Genève.

 Il n'y a sans doute pas eu de brain storming durant des heures pour trouver le nom : ce nouveau restaurant se dénommera tout simplement « A la Piscine »...

 L'inauguration est prévue le 12 mai à 18 heures. En espérant que le temps permettra aux premiers invités à cette soirée de lancement de bénéficier de la terrasse, le grand atout de cette nouvelle table lyonnaise dans un quartier, celui des facs, rive gauche, qui finalement n'en compte pas tant...

Publiée le 13 avril 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Restonews

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT