Produits & Services
Retraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC Conseil

Le Tuba à Lyon-Part-Dieu qui se tourne désormais vers les PME, voit s'émanciper ses premières start-up

Dominique Largeron

Ce n'est pas si courant. Ce « Tube à expérimentation urbaine », hors norme qu'est le Tuba tout proche de la gare de la Part-Dieu répond parfaitement aux ambitions mises en lui. On peut désormais le constater, deux ans, jour pour jour, après sa création. Les grands groupes et les start-up y baignent comme un poisson dans l'eau. Ils vont être rejoints par des PME. Avant un déménagement programmé à la fin de l'année 2017.

Le Tuba à Lyon-Part-Dieu qui se tourne désormais vers les PME, voit s'émanciper ses premières start-upDeux des start-upers installés au Tuba : Olivier Laurent (Copark) qui quitte la pépinière et Morgan Schleidt (Urbee) qui la rejoint.

A sa création, il y a deux ans, le « Tube à expérimentation urbaine », Tuba en abrégé, se voulait un lieu où grâce au passage des nombreux curieux, fans de nouvelles technologies, grands groupes et start-up, en parfaite synergies pouvaient tester leurs nouvelles applications concernant la Ville. Bref, un lieu d'expérimentation permanent de la « smart city » connectée que veut être Lyon.

 Cinq cents citoyens testeurs

 Au bilan deux ans après ce Tuba donne l'impression d'avoir parfaitement répondu aux espoirs mis en lui.

 Il accueille chaque année près de 500 citoyens testeurs, héberge une quinzaine de start-up et intéresse beaucoup d'autres villes françaises et étrangères car l'originalité du concept intrigue.

 Il fait d'ailleurs des émules.

 Economiquement aussi, c'est le bonheur. Il a quarante grandes entreprises partenaires à son conseil d'administration, d'Asltom à APRR, les deux derniers arrivants ; en passant par EDF, SFR ou encore Véolia. Il a trouvé son équilibre économique avec son budget de 800 000 euros.

 Fort de ce bilan, le Tuba entend passer à la vitesse supérieure.

 Au tour des PME, désormais de tester le tube à essais

 Sa directrice annonce qu'outre les start-up et les grands groupes, il va désormais se tourner aussi vers les PME, et ce grâce à un financement européen du FEDER (10 000 euros par an, pendant trois ans). Objectif : dix PME la première année, vingt, la deuxième et trente, la troisième. Une chargée d'affaires a été embauchée pour accompagner la nouvelle direction dans laquelle le Tuba s'engage.

 Gageons que les PME s'y trouveront comme les start-up ou les grand groupes qui s'y meuvent comme un poisson dans l'eau.

 Mais arrive un moment où il faut bien s'émanciper. C'est le cas de la start-up Copark (quatre salariés), créée par Olivier Laurent et présente dès l'ouverture dans l'espace dévolu aux jeunes pousses.

 Après avoir mûri et testé son concept de mobilité collaborative, Copark va maintenant s'installer dans les locaux de Lyon Part Auto (LPA) avec qui elle a signé un partenariat.

 Copark va permettre à la SEM où la ville de Lyon est majoritaire, de trouver un nouveau relais de croissance en développant de nouveaux parkings, sur les stationnements de co-propriétaires privées ou de parking d'hôtels en journée, voire encore de parcs d'entreprises, la nuit et le week-end.

 « Nous avons développé une application permettant de faire se rencontrer l'offre et la demande pour mettre en œuvre le stationnement de demain, à travers le parking partagé », lance enthousiaste, le start-uper Olivier Laurent

 Pendant que Copark s'en va, une autre start-up arrive, Urbee : elle vient côtoyer Chrono-scenes, la billetterie flash ; Ogga qui veut économiser l'énergie ; ou encore City Liti qui veut donner la possibilité aux habitants de se mettre directement en relation avec leur gestionnaire d'immeuble pour lui faire remonter, par exemple, un incident.

 Bref, des start-up qui créent des produits pour faciliter la ville et par la même occasion susciter aussi des emplois.

 Le Tuba va déménager

 Reste que ce bel outil qu'est le Tuba va devoir déménager au troisième trimestre de l'année prochaine, l'immeuble où il est installé devant être détruit dans le cadre du renouveau de la Part-Dieu. Où ? Nul ne sait encore, mais cela va lui être difficile de trouver un endroit, comme la gare de la Part-Dieu, où transitent chaque jour près de 100 000 personnes et donc autant de « testeurs » potentiels...

Publiée le 18 déc. 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT