Dernières infos

Le campus du Crédit Agricole à Champagne-au-Mont-d'Or va accueillir un « Village de l'innovation »

Dominique Largeron

Baptisé « Le Village by CA », sur le modèle de celui de la Banque Verte à Paris, il va accueillir des start-up à qui le Crédit Agricole Centre-Est va ouvrir son réseau de PME et de grandes entreprises, en partenariat avec EM Lyon et l'Isara. Sa gouvernance va prendre la forme d'un Caisse locale.

Le campus du Crédit Agricole à Champagne-au-Mont-d'Or va accueillir un « Village de l'innovation »Le "Village by CA" basé rue de la Boëtie à Paris.

Le mouvement initié rue de la Boëtie à Paris par le Crédit Agricole est en train de se propager dans toute la France. Il s'agit d'un lieu d'innovation ouverte où les start-up peuvent booster leur chiffre d'affaires et bénéficier du réseau et des partenaires du Crédit Agricole.

 Le phénomène s'est propagé dans les Caisses : après Bordeaux, Lille, Aix et Quimper, prochainement, Lyon.

 Le nouvel accélérateur de start-up est en passe de s'installer sur le campus du Crédit Agricole Centre-Est où sur dix hectares travaillent près d'un millier de personnes.

 « Mettre les start-up au centre d'un réseau »

 Pour Raphaël Appert, directeur du Centre-Est, « Il ne s'agit pas de créer un énième accélérateur de start-up dans la région lyonnaise, mais de mettre ces start-up au centre d'un réseau où l'on trouve notamment EM-Lyon, mais aussi l'Isara ou encore l'ESDES. : il s'agit de tisser la toile de l'innovation. »

 Il précise: « L'idée est de montrer comment on peut être utile, nous au Crédit Agricole en reliant les acteurs entre eux, en créant une communauté d'acteurs. »

 En fait, le « Village by CA » souhaite se démarquer des autres lieux d’innovation grâce au maillage fort qui va lier les start-up entre elles, mais aussi avec les PME et grands groupes qui sont déjà clients du Crédit Agricole et qui deviendront aussi leurs clients.

 De dix à quinze start-up seront donc prochainement accueillies.

 C'est le modèle mutualiste qui prévaudra. Le « Village by CA » aura pour structure de gouvernance une Caisse Locale, la 133 ème du Crédit Agricole Centre-Est et la première thématique.

 Ce sont les membres de cette Caisse locale surmontée d'un « conseil » d'une dizaine de personnes qui constitueront le jury qui choisiront les start-up.

Succès du premier « Village » parisien

 Si l'on en croit l'exemple parisien, les candidatures devraient être nombreuses : 70 start-up choisies à Paris sur près de 660 candidatures !

 Les sociétaires de cette Caisse locale seront les entrepreneurs qui ont bénéficié de l'appui du Crédit Agricole, mais aussi tous les acteurs locaux de l'écosystème d'innovation : start-up, ETI et PME régionales, écoles et Universités, organisme de recherche, fonds de capital-risque, etc.

 On y trouvera aussi des experts référents dans les domaines de la santé, du vieillissement, du logement, de l'agriculture et l'agroalimentaire, de l'économie, de l'environnement et de la distribution digitale.

 Ce futur « Village by CA » en cours de constitution accueillera également des showrooms ouverts au public ainsi que des espaces d'expositions.

 « Le partage et l'apprentissage étant au cour de la transformation des jeunes entreprises, des programmes de formation et des conférences sur mesure seront également développés sur place », précisent les animateurs de ce futur Village. Celui-ci bénéficiera d'un « maire » à plein temps.

 Ouverture prévue le 21 mars...

Une interview vidéo du "maire" du Village de Paris

Publiée le 16 janv. 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT