Dernières infos

Le groupe « Allopneus » s'implante à Valence : 250 emplois à la clef

Le groupe « Allopneus » s'implante à Valence : 250 emplois à la clef Le futur site logistique (photo Allopneus)

Le groupe  français « Allopneus », détenu à 40 % par Michelin, spécialisé dans la vente de pneus sur internet, s'implante à Valence.

Il s'agira d'une nouvelle base logistique dont l'annonce vient d'être officialisée.

Le projet devrait permettre, selon l'entreprise, la création de 250 emplois : les premiers recrutement devraient intervenir dès septembre, ils seront étalés sur trente mois. Beaucoup de postes à pourvoir n'exigeront pas de qualification particulière, mais l'entreprise permettra aux candidats de se former.

 Le chantier de construction réalisé par le promoteur immobilier PRD situé sur la zone artisanale de La Motte, doit débuter à la fin du mois : le site s'étendra sur 84 000 m² sur  un terrain comptant un total de dix-sept hectares.

Montant global de l'investissement : 40 millions d'euros.

Le nouveau centre logistique  sera en mesure de stocker 600 000 pneumatiques.
Le choix du site tient aussi à la proximité du fleuve Rhône : de nombreux pneumatiques provenant de Chine pourront transiter par la voie fluviale via Marseille-Fos.

A savoir que le site Internet « Allopneus » propose plus de 20 000 références. Outre les modèles standard, la base drômoise stockera plus particulièrement les pneumatiques hivernaux, qui représentent aujourd'hui près de 25 % des volumes de l'entreprise : une activité qui concerne en effet essentiellement le quart sud-est de la France. 

Avec cette nouvelle implantation, Allopneus.com vise à réduire ses délais de livraison.

Créé en 2004, le site Internet « Allopneus » dont le siège social est basé à Aix-en-Provence, a commercialisé 3,5 millions de pneumatiques en 2016 pour 250 millions d'euro de chiffre d'affaires, soit près de 10 % du marché national.

Selon Nicola Daragon, maire de Valence, cette zone artisanale qui accueille déjà sur 56 000 m2 la base logistique du grand sud-est de Leroy-Merlin, pourrait appeler d'autres entreprises. Deux autres logisticiens pourraient également ouvrir leur plateforme sur la même zone artisanale d'ici un an et demi, selon le premier magistrat de la ville.

Publiée le 14 janv. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT