Dernières infos

Le groupe lyonnais d'intérim Adéquat remporte le naming de la Tony Parker Academy

Adéquat n'est pas la société d'intérim la plus connue. Elle pourrait bien le devenir. Née à Lyon et riche de plus de 230 agences, elle va voir son nom accolée au Centre de formation que Tony Parker, le champion propriétaire de l'ASVEL, va construire dans le quartier de Gerland à Lyon. Et ce, pendant douze ans. Et y installera une agence à demeure...

Le groupe lyonnais d'intérim Adéquat remporte le naming de la Tony Parker Academy

D'un côté, Tony Parker en visioconférence depuis les Etats-Unis, de l'autre son équipe à Lyon et les élus du Grand Lyon se sont réunis vendredi 10 février pour annoncer le naming de la future Tony Parker Academy : c'est « Adéquat ».

Ce nom ne vous dit peut-être pas grand chose, mais ce groupe créé en 1987 par Jean-Marc Brun, actionnaire à hauteur de 86 %, est l'un des plus importants groupe indépendant de travail temporaire. Il vise 850 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017. L'entreprise compte près de 800 salariés et deux-cent-trente agences en France.

Un poids lourd désormais du travail temporaire, né à Lyon. Et il entend le faire savoir.

Le Centre de formation du Club de basket villeurbannais s'appellera ainsi la "Tony Parker Adéquat Academy".

Plusieurs millions d'euros

Un partenariat record destiné à durer douze ans. Pour quelle somme ? On est à Lyon : le montant n'a pas été -encore ?- dévoilé, mais la somme est assurément confortable, Gaëtan Muller, président délégué de l'ASVEL évoquant « plusieurs millions d'euros sur l'ensemble du partenariat ».

Tony Parker entend bien voir loin. Si ce Centre de formation a déjà son « namer », elle n'existe encore que sur le papier !

Les travaux de cette future « Academy » ne seront lancés dans le quartier de Gerland où elle sera installée, qu'à la fin du premier semestre 2017, pour une ouverture prévue en septembre 2018.

Cette « Academy » constituera un dispositif important dans la future ASVEL voulue par son patron et principal actionnaire, Tony Parker puisque, outre un important centre de formation elle sera aussi utilisée comme le centre d'entraînement de l'équipe professionnelle

Hors saison et périodes scolaires, elle accueillera des stages de basket, mais aussi des séminaires d'entreprises et des événements caritatifs.

Une « Academy » à l'ambition très forte

Elle accueillera cent jeunes sportifs en formation, garçons et filles, sera doté d'un campus de 400 chambres, d'un pôle de restauration, de trois terrains de basket, et enfin, d'un espace scolarité et séminaires.

Sans oublier bien sûr...une agence de recrutement Adequat, annoncée en son sein. « Il s'agit de créer du lien entre les entreprises et les emplois à destination de nos académiciens, mais aussi des sportifs en reconversion. »

Pour Arnaud Brun, directeur général délégué d'Adéquat, donner son nom à l'Academy de Tony Parker est bien sûr vécue comme une "véritable opération de communication". Mais au-delà, l'objectif est "d'aller plus loin qu'un simple naming pour créer un vrai partenariat autour des deux piliers que sont le sport et l'emploi".

 L'ambition est forte : elle vise à permettre aux jeunes, qui ont suivi la formation, mais qui ne deviendraient pas des joueurs professionnels, d'obtenir néanmoins un emploi et donc ne pas rester sur le carreau.

« 95 % des jeunes qui entrent dans un centre de formation ne seront pas basketteurs professionnels à la fin de leur cursus", précise Tony Parker, en vidéo-conférence depuis Detroit.

« Donner l'accès au monde du travail aux académiciens»

"J'espère que la Tony Parker Adéquat Academy sera un endroit qui permettra aux jeunes de réussir dans la vie", a ajouté le meneur de jeu des San Antonio Spurs.

« Nous allons mettre à disposition tout notre savoir-faire pour donner aux académiciens l'accès au monde du travail", a renchéri de son côté, Philippe Guichard, le président du directoire d'Adéquat.

Ce projet très ambitieux va nécessiter une superficie de 14 000 m2 : un lourd investissement de 20 millions d'euros, à la clef

Avec cette ambition non dissimulée, d'élever son niveau à celui du Centre de formation de l'OL, reconnu internationalement et qui a fourni et fournit encore des bataillons de joueurs au Club.

Publiée le 10 févr. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT