Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

ERAI ENTREPRISE RHONE-ALPES INTERNATIONAL

Le nouveau World Trade Center de la Part-Dieu prêt à accueillir 40 entreprises étrangères

Dominique Largeron

Le WTC nouveau a été inauguré jeudi 12 juillet. Situé aux deux derniers étages de la Tour Oxygène de la Part-Dieu, il s'étend sur 1 300 m2, offrant la possibilité à 40 entreprises étrangères de prendre pied à Lyon. Sa création et son mode de fonctionnement font appel au partenariat public/privé. Visite guidée.

Le nouveau World Trade Center de la Part-Dieu prêt à accueillir 40 entreprises étrangères

Il faut bien reconnaître que, jusqu'à présent, le World Trade Center (WTC) de Lyon faisait bien pâle figure pour une ville qui se prétend internationale. D'une superficie de...50 m2, il était coincé dans une mezzanine de la Cité internationale. Pas valorisant du tout d'inviter ses clients dans un tel cadre !

 Il n'en est plus du tout de même dans le nouvel World Trade Center inauguré conjointement jeudi 12 juillet par Gérard Collomb, président du Grand Lyon et Philippe Grillot, président de la CCI de Lyon.

 D'une superficie de 1 300 m2 développés au sein des 27ème et 28ème étages de la nouvelle Tour oxygène de la Part-Dieu à Lyon, les nouveaux locaux du WTC offrent un cadre fonctionnel et cossu, ainsi qu'une vue superbe sur la ville et les collines avoisinantes.

 Ce nouvel espace vise deux objectifs. Le premier est de servir de vitrine internationale. Ainsi, Only Lyon, le bras armé à l'international du Grand Lyon dispose d'un show-room de 200 m2.

 Mais il a surtout pour but de permettre aux entreprises étrangères de s'implanter et de se développer en région lyonnaise. Il est également ouvert aux entreprises françaises et lyonnaises travaillant à l'international.

 Pour ce faire, le site propose vingt-trois bureaux très fonctionnels de 9 m2 chacun (disponibles 24 h/24, à temps complet ou à temps choisi, en mode co-résident ou à la carte), dotés de tous les services que peuvent attendre des entreprises ayant pignon à l'international : visio-conférence, traduction, études économiques, conciergerie d'entreprises, participation à des clubs d'entreprises, aux réseaux entrepreneuriaux de la ville, etc.

 Des espaces de co-working, ainsi que quatre salles de réunion sont également à la disposition des entreprises. Au total, une quarantaine de sociétés peuvent être accueillies au sein de ce nouvel espace.

 « Elles sont déjà nombreuses à frapper à la porte », assure Claude Quin, le directeur général de ce WTC. Et ce malgré un prix de location plutôt élevé : 1 200 euros/mois le bureau de 9 m2.

 L'Etat de Pensylvannie aux USA y a déjà installé sa délégation, ainsi que la société canadienne Babcock & Wilcox, spécialisée dans le nucléaire, voire encore, l'Autrichien « Protected Groupe » (services financiers).

 Claude Quin estime que tous les espaces seront intégalement loués d'ici un an. « Notre objectif-explique ce dernier- est de faire de ce WTC un outil au service de l'attractivité de la région lyonnaise et de l'animation de la communauté internationale lyonnaise, bref, nous voulons en faire un des hauts-lieux du business international à Lyon ».

 Il faudra bien que cet objectif soit atteint pour équilibrer le coût-élevé- de ce nouvel équipement lyonnais. Car si la CCI est majoritaire à 51 % dans le montage de ce WTC, il est conçu sous le monde Partenariat/Public/Privé (PPP). «  A la CCI, nous n'avions pas l'expertise pour créer et faire fonctionner à nous seuls un business center de cet ordre », reconnaît Philippe Grillot, le président de la CCI de Lyon.

 C'est la raison pour laquelle, l'opérateur est la société DCB International, 16ème promoteur français d'immobilier de bureaux ; de même, le directeur général en est Stéphane Quin, un entrepreneur lyonnais, expert dans les activités de business center, à l'origine de plusieurs d'entre eux dans le Grand Lyon.

 On trouve également au capital de la société créée à cet effet (Lyon Commerce International), l'Aderly (Agence de développement économique de la région de Lyon) et Erai, le bras armé de la région Rhône-Alpes à l'international, soit au total cinq associés au sein d'une structure présidée par Philippe Grillot et dont le vice-président est Didier Caudard-Breille, le Pdg de DCB international.

 Pour Gérard Collomb, « Ce nouvel équipement fait partie d'un réseau qui comprend toutes les grandes villes du monde : il était important que Lyon puisse en faire partie. Il montre que Lyon figure parmi ces métropoles qui comptent à l'échelon international. »

 Le président du Grand Lyon assure par ailleurs qu'il est persuadé que d'ici vingt ans la superficie des bureaux doublera au sein du deuxième quartier d'affaires de France, « passant de 1 million de m2 à 2 millions ». Les travaux de la nouvelle tour de bureaux Incity de 200 mètres de hauteur ont débuté, non loin de la Tour Oxygène. Le WTC nouveau, un accélérateur ?

 Photo (DL)-Un des bureaux de 9 % mis à la disposition des entreprises étrangères au sein du WTC et en médaillon, Stéphane Quin, le directeur général du WTC.

Publiée le 15 juil. 2012 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 16 juil. 2012
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Actus Lyon
ERAI ENTREPRISE RHONE-ALPES INTERNATIONAL
D C B INTERNATIONAL
CCI LYON
ADERLY AGENCE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DE LA REGION LYONNAISE
Centres d'affaires, domiciliation commerciale, permanence téléphonique
International


HAUT