Dernières infos

Le plus grand salon français de l'aviation d'affaires et de loisirs se pose à l'aéroport de Bron

Dominique Largeron

Il se déroulait depuis huit ans sur l'aéroport de Cannes-La Napoule. Trop petit vu son succès. L'année prochaine, Cannes Air Expo devenu France Air Expo atterrira en juin sur le deuxième aéroport d'affaires hexagonal, celui de Lyon-Bron. Vingt-mille visiteurs sont attendus.

 Le plus grand salon français de l'aviation d'affaires et de loisirs se pose à l'aéroport de BronLors d'une précédente édition à Cannes (photo DR)

L'aéroport d'affaires de Lyon-Bron est en train de gagner de nouveaux galons.

Il accueillera du 4 au 6 juin une nouvelle manifestation consacrée à l'aviation : France Air Expo.

Un salon qui se déroulait depuis huit ans sur l'aéroport de Cannes-La Napoule.

Trop petit vu l'importance que prenait cette manifestation, l'aéroport de la Côte d'Asur se révélait difficile d'accès, trop excentré : c'est la raison pour laquelle les organisateurs, en l'occurrence la société Adone Events, ont choisi Lyon-Bron, deuxième plateforme aéroportuaire d'affaires française, pour accueillir ses visiteurs, des professionnels du transport aérien et des particuliers adeptes de l'aviation de loisirs.

Tous les partenaires de la manifestation ont entériné ce choix : aussi bien les magazines comme Aviation & Pilote et Info Pilote qui accompagnent ce salon, que la Fédération Française Aéronautique, que des organismes tels que AOPA (Aircrafts Oowners and Pilots Association), le GIPAG (Groupement des Industriels et Professionnels de l’Aviation Générale qui rassemble tous les métiers et activités de l’aviation générale), voire encore l’horloger Breitling, l'un des gros sponsors de cette manifestation.

L'ancien Cannes Air Expo se décline désormais comme «  le Salon International de l’Aviation Générale ».

« Devenir le plus grand rassemblement d'aviation générale en Europe »

Avec une forte ambition : tout simplement « devenir, dans les prochaines années, le plus grand rassemblement d’aviation générale en Europe. »


Ainsi pour l’édition 2015 l’objectif de 20 000 visiteurs est clairement annoncé.


Quels ont été les critères pour amener les organisateurs à choisir Lyon ? La piste de 1 820 mètres, d'abord « qui permettra à beaucoup d’aéronefs de se poser sans limitation de poids, élargissant ainsi le nombre d’exposants mais surtout l’univers présenté avec des appareils plus légers et bien évidemment plus gros qu’auparavant. "

La situation de carrefour de Lyon, ensuite : « Cette nouvelle situation géographique permet le rapprochement d’un plus grand nombre de grandes villes, à moins de 1 h 30 de vol en mono moteur.

Et enfin, « la proximité de pays tels que la Suisse, la Belgique et le Luxembourg qui permettra d’attirer également plus de visiteurs internationaux. »

Didier Pianelli, le directeur de l’aéroport de Lyon Bron et ses équipes s'apprêtent ainsi à accueillir plus de 1 500 appareils durant les trois jours de l’événement.

Ce salon constituera une vitrine pour de nombreux fabricants : on y trouvera des avions d'affaires ou de loisirs, monomoteurs, bimoteurs, turbopropulseurs, bien sûr. Ainsi Cessna présentera l'ensemble de sa gamme. On y trouvera aussi des aéronefs d'occasion. Les candidats acquéreurs pourront même essayer sur place l'aéronef de leur rêve.

Le salon devient itinérant

Sur le tarmac, également : des ULM, des jets, des hélicoptères ; mais encore des équipements, des accessoires. Des stands concerneront enfin le financement des aéronefs ou leur maintenance

Parmi les événements annoncés lors de ce salon : la remise des BIA (Brevets d'Initiation Aéronautique) du Grand Lyon concernant près de mille jeunes ; ainsi qu'un espace formation aux métiers de l’aéronautique qui sera cet année plus important que d'ordinaire, ainsi que des conférences.

Reste qu'il ne s'agira sans doute que d'un tour de piste l'année prochaine car l'ambition des organisateurs de ce salon est de le rendre désormais itinérant.

Publiée le 19 nov. 2014 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Transport aérien Aéroports

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT