Dernières infos

Les Lyonnais conviés à participer à la première Biennale Internationale du Goût

Dominique Largeron

Le Sirha qui se déroulera du 24 au 28 janvier prochains aura pour la première fois son pendant grand public : la Biennale Internationale du Goût (BIG) qui sera marqué par plusieurs manifestations gourmandes dont la plus spectaculaire se déroulera dans le tunnel de la Croix-Rousse. Un budget de 250 000 euros.

Les Lyonnais conviés à participer à la première Biennale Internationale du GoûtUn exemple d'aménagement (restaurant éphémère) dans le tunnel de la Croix-Rousse

Le grand public va aussi avoir droit au festin ! A l'heure où Lyon se construit une image de « Cité de la gastronomie » dans le cadre de l'Hôtel-Dieu, le Sirha ne pouvait rester réservé qu'aux seuls professionnels.

Ainsi le Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation qui se déroulera du 24 au 28 janvier 2015 à Lyon-Eurexpo aura pour la première fois son pendant grand public : BIG, en l'occurrence, la Biennale Internationale du Goût.

Une idée de ce même Sirah, il est vrai fortement appuyée par le Grand Lyon qui va fournir le site pour l'attraction la plus spectaculaire de cette Biennale Internationale du Goût : le tunnel de la Croix Rousse.

Le second tunnel de la Croix-Rousse, celui consacré aux « modes doux » (piéton, vélos, rollers), accueillera le samedi 24 janvier, de 18 heures à 23 heures, le plus long buffet du monde : 1,7 km d'étals et de restaurants !

 Sur toute la longueur du tunnel se succéderont artisans, chefs et animations diverses autour de la gastronomie.

Des dégustations gratuites et payantes

Au programme, quarante rendez-vous : le plus grand plateau de fromage du monde (huit cents), un étal de poissons de cent mètres de long réalisé par la syndicat des poissonniers du Rhône, du chocolat, des Ateliers pour les adultes et pour les enfants, des restaurants éphémères, etc. On y trouvera à la fois des dégustations gratuites et payantes.

Un maximum de dix mille personnes pourra être accueilli dans le tunnel dont l'entrée, à cette occasion pour des raisons de sécurité sera payante (5 euros). L'entrée se fera côté Rhône du tunnel et des navettes permanentes seront mises en place.

Cette Biennale Internationale du Goût, première du nom, ne sera pas circonscrite à ce seul événement.

 Sept « Food trucks » aux Puces du Canal

Dimanche 25 janvier, (de 11 h à 15 h), sept « Food trucks » seront stationnés aux Puces du canal à Vaulx-en-Velin : on pourra déguster des huîtres, découvrir la cuisine asiatique ou simplement ingurgiter des burgers ou des ravioles de Romans.

Dans un esprit tout aussi ludique, le lundi 26 janvier, un concert électro-gastro aura pour cadre  « Le Sucre » au sein du quartier Confluence.

Trois chefs, Tony Ejarque (« Le diable se déguise en gâteaux »), Hubert Vegoin (« Le Substrat ») et Marc Boissieux, le vainqueur de Masterchef 4, fusionneront leur cuisine avec trois DJ.

Le concept ? Chacun des chefs composera et dressera les assiettes sur scène, en live accompagné d'un artiste qui composera en même temps un morceau musical...

Le public goûtera le plat sur un format « fingerfood » en simultané lors de la réalisation du plat...

De nombreuses autres manifestations dont un parcours gourmand aux Halles Paul Bocuse, un « Village du goût » pour les enfants ou un shopping gourmand en Presqu'île lyonnaise ponctueront aussi ces cinq jours de Biennale gourmande.

Egalement une programmation « off »

 S'y ajoutera aussi un programme off en cours d'élaboration et fortement encouragé par les organisateurs.

Pour Marie-Odile Fondeur, directrice générale du Sirha, l'objectif de cette nouvelle manifestation est d'abord « de renforcer le sentiment d'appartenance des Lyonnais au patrimoine culinaire de leur ville. »

Elle entend pérenniser cette manifestation : « Nous souhaitons faire de BIG, un événement singulier, à la fois populaire, joyeux, festif et de qualité et le pérenniser en l'inscrivant dans le calendrier des grands événements de l'agglomération. »

Avec un objectif clairement affiché : « Faire rayonner encore davantage la position de Lyon comme capitale mondiale de la gastronomie ».

Cette opération présente un budget conséquent  : 250 000 euros. Une moitié est apportée par le Sirha et l'autre moitié-très précisément 120 000 euros- par des sponsors, tels que la CNR, « Cerise et potiron », la Cité du chocolat de Tain l'Hermitage et les vins de la vallée du Rhône, côté privé ; le Sytral (transports publics), la Ville de Lyon et le le Grand Lyon, du côté des institutionnels.

Pas besoin d'être devin : il est fort probable que cette Biennale, vu le contenu annoncé, son côté festif, ludique et peu onéreux, connaîtra le succès dès sa première année...

Inscription et programme complet sur le site de BIG
Publiée le 21 déc. 2014 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT