Produits & Services
Retraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC Conseil

« Les entreprises artisanales restent d'une grande fragilité »

Dominique Largeron

Recul des chiffres d'affaires, Bâtiment en mauvaise posture, baisse annoncée à le rentrée du nombre d'apprentis : selon Alain Berlioz-Curlet, président de la Chambre de Métiers Rhône-Alpes, la situation des artisans reste extrêmement fragile. L'augmentation du nombre de TPE constitue un trompe-l'œil.

« Les entreprises artisanales restent d'une grande fragilité »Alain Berlioz-Curlet : "une baisse du chiffre d'affaires pour 44 % des entreprises artisanales".

Une statistique en apparence positive peut en cacher une mauvaise. En témoigne l'artisanat en Rhône-Alpes.

On pourrait se féliciter de l'augmentation du nombre d'artisans dans la région en 2013, soit + 3,6 %, portant le nombre de TPE artisanales à 123 800. Un signe de bonne santé ?

« Pas du tout-corrige aussitôt Alain Berlioz-Curlet, président de la Chambre régionale de Métiers-car ces créations de nouvelles entreprises en un an se sont réalisées à chiffre d'affaires global constant... Cette hausse s'explique par une réalité : beaucoup de chômeurs sont obligés de créer leur entreprise s'ils veulent avoir un emploi, d'où cet important chiffre de créations. C'est un trompe-l'œil.»

44 % des entreprises artisanales ont subi une baisse de leur chiffre d'affaires

Et d'ajouter : « Cela se traduit par 44 % d'entreprises artisanales ayant connu au 1er trimestre 2014 une baisse de leur chiffre d'affaires, contre 12 % seulement en hausse... »

Pour le responsable rhônalpins des artisans, seul le décolletage a connu une stabilité de son activité, pour le reste, la tendance est plutôt à la baisse.

Une situation accentuée encore pour le secteur du Bâtiment, « le Bâtiment est durement touché, de même que les services. Même l'agro-alimentaire souffre alors que l'on cesse de parler en la matière d'écosystème de proximité. »

Une autre statistique illustre cette fragilité , la situation financière des TPE. « Au cours du 1er trimestre 2014, 45 % des entreprises ont vu leur trésorerie se dégrader, ce qui a eu pour conséquence une limitation des investissements pour 72 % des entreprises artisanales », constate Alain Berlioz-Curlet.

Un autre fait illustre aussi cette situation : l'apprentissage est en baisse. « Dans ce cadre, les entreprises artisanales embauchent moins, ce qui se répercute sur l'apprentissage : le nombre d'apprentis devrait baisser de 4 % lors de la rentrée 2013/2014 en Rhône-Alpes : cela nous inquiète : il en va de l'avenir de nos entreprises et de nos savoir-faire », regrette Alain Berlioz-Curlet.

La situation ainsi brossée n'incline guère à l'optimisme. « C'est bien la raison pour laquelle avec huit organisations patronales, nous avons signé un texte exprimant l'extrême urgence d'appliquer les réformes annoncées et de revoir le pacte de responsabilité sur deux volets : le compte pénibilité et la question du seuil pour les contrats de travail », explique le président de la Chambre régionale des Métiers.

Pas de fusion avec les CCI

La Chambre régionale de Métiers observe évidemment de près la réforme territoriale et le regroupement des régions. « Nous allons bien sûr travailler avec la région Auvergne, une région d'ailleurs qui a su mieux que Rhône-Alpes capter des fonds européens », commente Alain Berlioz-Curlet.

En revanche, pour lui « Pas question de fusionner avec les CCI comme le souhaitaient beaucoup de rapports gouvernementaux. Ce n'est plus à l'ordre du jour : nous voulons conserver notre maillage et notre indépendance. Nous voulons aussi conserver notre visibilité. »

En revanche, Alain Berlioz-Curlet « croit beaucoup aux structures intra-consulaires. »

« De même-ajoute-t-il-il y a une loi, nous nous devons de l'appliquer : on va plafonner nos ressources et perdre notre fonds de roulement, même si je trouve cela plutôt cavalier de la part de l'Etat ! »

Il précise  en guise de conclusion: «  Nous allons donc poursuivre la mutualisation de nos moyens : j'espère que ce sera le moins douloureux possible pour notre réseau... »



Publiée le 14 juil. 2014 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Chambres de commerce, des métiers
Bâtiment
Artisanat

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT