Les prix de l'immobilier ont bondi de 5,1 % à Lyon sur un an

Selon le baromètre LPI-Seloger.com, les prix de l’immobilier sont en forte hausse à Lyon sur un an. La conséquence d'une nette poursée des transactions, de l’ordre de... 23 %. Un seul arrondissement, le 2ème s'affiche en baisse, tous les autres sont à la hausse avec près de 10 % pour le 3ème et le 6ème.

Les prix de l'immobilier ont bondi de 5,1 % à Lyon sur un an

Ce sont les arrondissements les plus dynamiques, notamment question démographie, qui, selon ce baromètre LPI-Se Loger, voient le plus leurs prix augmenter.

 Dans le 3ème arrondissement, les appartements ont vu leur prix grimper de 9,1 % en un an.

 La hausse a été encore plus vive dans le 6ème, avec un bond de 9,6 %.

 Seul le 2ème arrondissement voit ses prix s'orienter la baisse. 

 De la rue de la République au cours de Verdun, en passant par le quai Rambaud, les appartements anciens accusent ainsi une perte de 2,2 % sur leur prix de vente signé, c’est-à-dire constaté au jour de la signature du compromis.

 L'explication tient sans doute du fait que c'est dans cet arrondissement que les logements  sont déjà les plus chers : c'est le seul à avoir dépassé la barre des 5 000 euros le m2. Que vous achetiez rue Édouard-Herriot, place des Jacobins ou encore cours Suchet, il vous en coûtera environ 5 139 euros du m².

 Avec ses 4 932 euros du m², le 6ème arrondissement lui emboîte le pas.

 Les bonnes affaires seraient plutôt à dénicher dans le dynamique 9ème arrondissement (Vaise, Gorge-de-Loup, la Duchère) où le m² se monnaye encore aux alentours de 3 237 euros (+ 4,8 %). Peut-être plus pour longtemps encore.

 En moyenne, à Lyon, tous arrondissement confondus, le prix au m² signé s'établit à 4 048 euros, ce qui représente 150 euros de plus que la moyenne nationale, laquelle est de 3 898 euros du m² pour un appartement dans l’ancien : soit une hausse sur un an de 5,1 %...

Publiée le 19 mars 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT