Dernières infos

Les voitures électrique en auto-partage Bluely s’installent à l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry

Les voitures électrique en auto-partage Bluely s’installent à l'aéroport de Lyon-Saint ExupéryLes bornes sont installées près du parking P4 (Photo Aéroports de Lyon)

Un nouveau moyen vient de se mettre en place pour se rendre de manière économique de Lyon ou de Villeurbanne à l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry : Bluely. Coût du trajet : environ six euros...

 En effet, fort de son succès, le service en auto-partage créé par Vincent Bolloré (7 000 abonnés) vient d'ouvrir sa première station à l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry. 

 Les sept bornes de charge Bluely sont placées en face de la gare TGV (parking P4), sur une zone entièrement dédiée aux véhicules électriques.

 « Les voyageurs utilisant l’avion, comme le train, bénéficieront ainsi de ce moyen de transport simple, pratique et accessible », se félicite-t-on à la direction de Bluely Lyon.

 Et de préciser : « Un utilisateur pourra par exemple relier l’aéroport au centre de l’agglomération à partir de 6 euros pour un trajet moyen de 30 minutes. » 

 « Cette implantation représente un apport majeur pour Bluely qui s’attache à faire évoluer son service de jour en jour afin de répondre aux attentes de ses utilisateurs et de proposer de nouvelles opportunités de mobilité aux habitants de la Métropole lyonnaise », ajoute Marie Bolloré, la directrice générale de Blue Solutions, la maison-mère de Bluely.

 Reste que sept bornes c'est peu par rapport aux besoins qui devraient vite s'exprimer.

 Ces sept nouvelles bornes se rajoutent d'ailleurs à d'autres qui viennent d'être installées sur la commune de Colombier-Saugnieu, située à proximité de l'aéroport. Une municipalité qui s’ajoute aux onze villes constituant déjà le réseau.

 A ce jour, Bluely dans la Métropole lyonnaise, ce sont 302 véhicules, 103 stations et désormais, plus de 500 bornes de charge.

Publiée le 12 déc. 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT