Produits & Services
Mobilier de bureau d occasion, PME, Start-up, toutes entreprises jeunesMobilier de bureau d'occasion - profitez des bonnes affaires de CBI Diffusion !Externaliser la gestion des appels, prestation pour PME Appels : réduire ses coûts et améliorer la relation client avec Easy Info Services Siège bien-être au travail, santé, confort, démarche HSE des PMELes sièges Khol contribuent au bien-être des salariés au travailOffre de vidéo pour PME, SIMPLISSIME, production audiovisuelle L’offre SIMPLISSIME Imagine by TBSCG, une offre vidéo pensée pour la PMEOnlyKart présente ses nouveaux kartings électriques en première mondialeOnlykart propose en première mondiale le nec plus ultra du kart électriqueLocation de salle de séminaire inédite, les hippodromes, Lyon  Anticipez vos locations de salles de séminaires aux hippodromes de Lyon avec Le Carré OvaleSoirée d'entreprise, dîner spectacle TPE, PME, Voulez-Vous LyonCréez une soirée d’entreprise inoubliable Location salle de prestige originale, les hippodromes de LyonVivez votre soirée de fin d’année en grand format aux Hippodromes de Lyon [location de salle de prestige]Cours d'anglais pour enfants de 5 à 12 ans, ateliers ludiquesApprenez l'anglais à vos enfants dès le plus jeune âge en s'amusantSéchoirs industriels sur-mesures, conception et réalisationZéphytec conçoit et installe des déshydrateurs alimentaires professionnels sur mesureSéchoirs aromatiques industriels pour fruits et légumes Gamme ZTR de Zéphytec, des solutions industrielles pour le séchage de fruits et légumes par re-circulation d’air déshydratéFormation prélèvement à la source, préparer dirigeants et salariésAnticipez le prélèvement à la source avec les formations SSIGNDéshydrateur alimentaire industriel, séchoir à fruits et légumesSolutions industrielles de séchage de fruits et légumes : la gamme de séchoirs CSA ZéphytecParking aéroport de Lyon - abonnements pros pour parking privés#BonneRésolution : je m’abonne à une solution pro de parking pour Lyon Saint ExuperyLa nouvelle réglementation des locations saisonnières à Lyon en 5 pointsLa nouvelle réglementation sur les locations saisonnières à Lyon - Enjeux et solutions en 5 pointsJeux de réalité virtuelle pour particuliers et entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideTout savoir sur l'assurance de prêt immobilier pour du locatifFournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgéesService de fruits en entreprise - livraison de corbeilles 4 saisonsAvec les Vergers de Gally, adoptez la pause fruit au travail

Levée de fonds record sur le Nasdaq pour la biotech lyonnaise Erytech : 108 millions d'euros !

La société lyonnaise biopharmaceutique Erytech s'introduit sur le prestigieux compartiment boursier américain : le Nasdaq. Ses dirigeants veulent lever plus de 100 millions d'euros, dans le but de permettre à la biotech de poursuivre avec une bonne perspective de réussite ses essais cliniques de phase 3, pour le traitement du cancer du pancréas, ainsi qu'une forme de leucémie aigüe ; des essais très onéreux.

Levée de fonds record sur le Nasdaq pour la biotech lyonnaise Erytech : 108 millions d'euros !Gilles Beyen, Pdg d'Erytech Pharma (Photo Erytech)

Peu d'entreprises rhônalpines se sont frottées à la Bourse américaine des valeurs de croissance : le Nasdaq.

Le biotech lyonnaise Erytech, si. Ce qui lui a valu paradoxalement une chute de 10 % de son cours actuel à 22,38 euros sur Euronext, la place où elle est actuellement cotée.

Elle a été pénalisée par l'annonce d'une augmentation de capital de 125 millions de dollars, soit 108 millions d'euros à travers ledit Nasdaq...

Les investisseurs ont pris acte de l'impact dilutif de cette levée de fonds qui représente environ le tiers de sa valeur boursière : précisément 31 % du capital social.

Une baisse qui ne devrait cependant pas empêcher de dormir les dirigeants d'Erytech Pharma qui continue à afficher l'un des plus impressionnants parcours boursiers des valeurs régionales ces dernier mois. Tout simplement, depuis le 1er janvier, l'action de la biotech affiche un bond de... 58 %.

Le fait d'intégrer ce prestigieux compartiment boursier américain, difficilement accessible , joue aussi en sa faveur. Erytech, rejoint ainsi deux fleurons de la biotechnologie française : DBV Technologies et Cellectis.

5,3 millions d'actions

L'augmentation de capital projetée à cette occasion par la société porte sur un nombre maximal de 5,3 millions de titres. Elle sera à la fois ouverte aux investisseurs américains et aux investisseurs européens.

Le prix de l'offre devrait être compris entre 23 et 24 dollars par ADS (un titre destiné aux actionnaires américains correspondant à la propriété d'une action ordinaire), ou entre 19,75 et 20,50 euros par action ordinaire.

Continuer les essais cliniques jusqu'en 2020

Erytech mise sur les fonds qu'elle devrait lever à Wall Street pour continuer ses essais cliniques jusqu'en 2020.

Elle développe l'eryaspase, une molécule qu'elle encapsule dans les globules rouges pour lutter contre le cancer du pancréas métastatique et la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL), entre autres.

Cette encapsulation de traitements dans les globules rouges est une technologie protégée par... 164 brevets. Avec ce système, les principes actifs médicamenteux sont diffusés plus longtemps dans le corps avec une toxicité diminuée, grâce à la protection de la membrane du globule rouge à une exposition directe au corps.

Une position de trésorerie très solide

Sur les neuf premiers mois de l'année, Erytech a enregistré une perte nette de 20,8 millions d'euros, un peu plus importane que celle de 16,1 millions enregistrée l'an dernier à la même époque.

Sa position de trésorerie reste toutefois très solide, avec 80,3 millions d'euros dans ses caisses à la fin septembre.

Avant même la levée de fonds américaine, la société était ainsi confiante dans sa capacité à continuer à fonctionner jusqu'à "l'horizon 2020".

Et in fine à gagner ensuite de l'argent. C'est en tout cas le signal que devrait donner la Bourse américaine si cette « intro » qui sort de l'ordinaire s'avère un succès.



Publiée le 11 nov. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT