Dernières infos

Lyon Parc Auto lance un Fab Lab, une forme d'incubateur pour start-up œuvrant dans la mobilité

Après le Crédit Agricole, la Caisse d'Epargne est quelques autres entreprises, un nouvel acteur économique va ouvrir en septembre son incubateur à start-up : Lyon Parc Auto. La Société d'Economie Mixte où la Métropole est majoritaire entend accueillir chaque année de trois à cinq jeunes pousses pour expérimenter de nouvelles innovations de mobilité. Première promotion, à l'automne...

Lyon Parc Auto lance un Fab Lab, une forme d'incubateur pour start-up œuvrant dans la mobilitéVoici à quoi devrait ressembler le futur Lab LPA

Jardin artistique au-dessus de « l'escargot », le parking situé près des Halles Paul Bocuse, services d'auto partage, location de scooters électriques, etc. ... Depuis qu'il a pris les rênes de Lyon Parc Auto qui a construit et gère plus des trois quarts de parking lyonnais, Louis Pelaez, Pdg de Lyon Parc Auto, n'a de cesse de redynamiser la vénérable entreprise, en s'appuyant sur son ADN : l'innovation.

Or qui dit innovation, dit aussi start-up. D'où, dernière initiative en date : le prochain lancement du « Lab LPA » au 3ètage de l’immeuble accueillant le siège de Lyon Parc Auto aux Cordeliers, à Lyon.

De trois à cinq jeunes pousses

Un nouvel incubateur à start-up de 300 m2, susceptible d'accueillir trois à cinq jeunes pousses ou entreprises innovantes, chaque année, verra prochainement le jour.

Son ouverture est prévue pour la rentrée. En attendant, Lyon Parc Auto lance un appel à projets. Un jury choisira ensuite les jeunes pousses autorisées à y entrer..

«Ce ne sera pas précisément un accélérateur ou un incubateur mais, plus concrètement un espace où les projets pourront se concrétiser», explique Louis Pelaez.

Les parcs et places de stationnement sur voirie pourront ainsi servir de champ d’expérimentation.

Ces start-up pourront échanger avec les équipes de LPA qui possèdent un long historique. Les partenariats signés pourront d'ailleurs prendre différentes formes.

Quels types de start-up Louis Pelaez entend accueillir ? « Ce Lab LPA sera un espace ouvert à toutes les start-up et à des entreprises innovantes susceptibles de contribuer à répondre aux enjeux de la mobilité, du stationnement et de la ville intelligente de demain... »

Le Pdg de la SEM au sein de laquelle, la Métropole de Lyon est majoritaire replace ce projet dans le cadre plus large de l'innovation au sein des parkings lyonnais : « Nos parcs ne sont pas seulement des lieux de stationnement ou de passage où l'usager lui-même peut stationner et un temps s'immobiliser. D'ores et déjà nos parcs accueillent des stations d'auto-partage, de location de scooteurs électriques...on peut y faire laver sa voiture et même y découvrir une exposition d'art contemporain.

Mais de quoi sera fait l'avenir, quelles seront la place et la fonction de nos parcs de stationnement dans la ville de demain?C'est en partie à ces questions que devra répondre ce Fab LPA.. ? »

Première promotion à l'automne

Ce Lab LPA sera donc un lieu de travail. On y trouvera des espaces réservés aux start-up, mais ce sera aussi un lieu d'échanges permanents avec les collaborateurs de LPA, les clients des parkings.

Enfin, ce sera également « un lieu de production équipé des moyens les plus modernes. »

Pour ce faire, LPA vient de lancer un appel à projets pour sélectionner les heureux bénéficiaires du Lab qui pourront utiliser des services associés.

Cette phase d'appels a été lancée le 6 juillet. Elle durera jusqu'au 1er septembre.

La présélection des projets s'opérera lors de la première quinzaine de septembre, du moins pour ceux répondant aux attentes de Lyon Parc Auto.

Enfin, le jury délibérera courant septembre lors de la Semaine européenne de la mobilité.

L'objectif est d'installer dès l'automne 2017 la première promotion dans les locaux qui lui sont destinés. Chacune des jeunes pousses sélectionnées (maximum cinq personnes) pourra bénéficier de l'accompagnement de la SEM pendant douze mois.

Gageons que les candidatures seront nombreuses, la mobilité étant l'un des domaines où l'on trouve le plus de start-up. Le champ est vaste et les enjeux cruciaux pour l'avenir...











Publiée le 10 juil. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT