Dernières infos

Malgré la perte du triple A, la région Rhône-Alpes réussit son émission obligataire

La perte du triple A qui aurait pu avoir des conséquences n'a pas été rédhibitoire.

La Région Rhône-Alpes a procédé lundi 16 janvier à la première émission obligataire de son histoire, avec l'appui de la banque HSBC et Natixis. Un total de 120 millions d'euros contre 100 millions annoncés orginellement a été levé sur douze ans, avec un coupon de 4 %.

L'agence Fitch note la région "AAA". "Bien que la Région Rhône-Alpes ne bénéficie pas de garantie explicite de la France, la qualité à long terme de son crédit est reconnue par les investisseurs européens, comme l'atteste la maturité, le placement géographique et les excellentes conditions financières", expliquent les promoteurs de l'opération. C'est le succès rencontré par l'offre qui a permis d'accroître la taille de l'opération de 100 à 120 millioons d'euros.

Dans le détail, 78 % des souscriptions émanaient d'assureurs, 13 % de gestionnaires d'actifs et 9 % de fonds de pension. Si 71 % des investisseurs sont domestiques, 17 % sont allemands et 13% luxembourgeois.

Publiée le 16 janv. 2012 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
News


HAUT