Produits & Services
Jeux de réalité virtuelle pour tous, particuliers, entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideAssurance de prêt pour investissement locatif : quand, pourquoi, comment ?Fournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgéesService de fruits en entreprise - livraison de corbeilles 4 saisonsAvec les Vergers de Gally, adoptez la pause fruit au travailSalles de réunion thématique Garage Vintage, séminaires, réunions Pour vos séminaires d'entreprises : les salles de réunion thématisées Diabolo !Réponse appels d'offres, conseil, accompagnement des PMEDM Partner répond aux appels d’offres pour les entreprises et les remportent !Echantillons gratuits de croquettes pour chien - faites lui goûter Kalina ! Bien choisir ses croquettes pour chien, et si vous lui faisiez goûter avant d'acheter ?Essai de croquettes pour chats, échantillon gratuit, livraison à domicile Lyon - IsèreLe meilleur de la croquette pour chats est signé Ninette Croquette [Essai gratuit]Dépannage fournitures bureau pour entreprises, services et livraison expressSOS dépannage fournitures de bureaux : CBI Diffusion livre les entreprises en expressAccompagnement, transports individualisés des personnes âgéesTransports individualisés, navettes, accompagnement au bras des personnes âgéesPour un séminaire nature, team building de plein air - à 10' de LyonPour un séminaire en pleine nature : L’atol' du Grand Parc Miribel JonageAssurances prêts immobilier pour chef d’entreprise emprunteurProposer au chef d'entreprise emprunteur les meilleures assurances de prêt immobilierFournitures et équipements de bureau pour entreprises de LyonUne large gamme de fournitures et d’équipements de bureau pour professionnels sur Lyon et ses alentoursChocolats personnalisables pour entreprises, goodies personnalisés Surprenez vos collaborateurs avec des chocolats personnalisés [Branding d'entreprise]Sous-traitance de la paie des comptables, prestations d’externalisation des paiesExperts comptables : développez votre service Paie & Social en externalisant cette prestation chez SSIGNAide ménagère à domicile pour personnes âgées L’aide ménagère permet aux personnes âgées de rester autonomesAnimations ludiques pour 250 personnes : le rallye 2CVFédérez jusqu’à 250 collaborateurs avec les animations 2 CV DiaboloSauvegarde externalisé pour PME, incrémentale ou différentielle suivant besoinLa sauvegarde externalisée : l’assurance-vie de la PMEAménagement ergonomique sur mesure de bureaux Choisir l’aménagement ergonomique de ses bureaux pour favoriser le bien-être et la productivité

Michel Delpuech, préfet de région : « Le fusion Rhône-Alpes-Auvergne va permettre une économie d'échelle portant sur 10 % des effectifs » 

Propos recueillis par Dominique Largeron

Succédant en mars dernier à Jean-François Carenco, le nouveau préfet du Rhône et de Rhône-Alpes a dû prendre rapidement à bras le corps de nombreux dossiers chauds, à commencer par la réforme territoriale et la création de la nouvelle région Rhône-Alpes-Auvergne et plusieurs sujets économiques. Tour d'horizon général en cette rentrée.

Michel Delpuech, préfet de région : « Le fusion Rhône-Alpes-Auvergne va permettre une économie d'échelle portant sur 10 % des effectifs » Michel Delpuech, préfet de Rhône-Alpes et prochainement de la future grande région Rhône-Alpes-Auvergne.

« La traduction concrète de la reprise économique est en retard »

 En cette rentrée, j'ai fait le tour des services, de la Banque de France à la Banque Publique d'Investissement . On m'a signalé une hausse des encours de crédit, des chiffres d'affaires des entreprises.

 Les retours qui me sont parvenus signalent qu'il n'y a pas de dégradation, un certain nombre de clignotants sont bien orientés.

 Mon sentiment est que cette reprise est fragile et que l'on est sur un plateau : les résultats tardent à se concrétiser.

 Rhône-Alpes est en ligne sur les contrats aidés et même en avance pour les « contrats d'avenir » ; tandis que le CICE porté cette année de 4 à 6 % des salaires connaît une hausse de 50 %. Il représentait 1 milliard d'euros pour les entreprises en 2014 et 1,5 milliards cette année. Un apport qui bénéficie aux comptes des entreprises qui doit accélérer la reprise.

 « Privatisation de Saint Exupéry : les acteurs locaux seront associés au choix »

 « La privatisation de l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry a été lancée par l'Agence des participations de l'Etat, en association avec les partenaires locaux.

 J'ai pu constater qu'il y avait une attente très forte des partenaires dans le choix du futur opérateur de l'aéroport, mais il faut bien comprendre que nous n'en sommes qu'au début du processus.

 La seule certitude pour l'instant : les acteurs locaux seront bien associés au choix du futur actionnaire.

 « Emirates : le choix n'est pas lyonnais »

« Emirates a demandé une fréquence quotidienne car il n'a pour l'heure que la possibilité d'effectuer cinq fréquences par semaine Lyon/Dubaï/Lyon au départ de Lyon-Saint Exupéry.

 Il faut d'abord comprendre que cela ne dépend pas de Lyon. Une telle autorisation dépend d'un cadre général.

 Il faut savoir qu'au départ de la France et de l'Allemagne, Air France et Lufthansa ont perdu 25 % de part de marché sur les vols vers l'Asie du SuEst. Air France a même dû supprimer sa ligne en direction de l'Australie. Ce sont les compagnies du Golfe qui ont récupéré ces 25 % de part de marché perdus par l'Europe.

Le conseil des ministres du 13 mars dernier s'est saisi du dossier. La demande d'un accord avec les Emirats Arabes Unis a été exprimée. L'objectif : qu'un accord équilibré soit mis en place.

 La situation ne bougera pas tant qu'un tel accord ne sera pas signé. Dans tous les commentaires sur ce sujet, on ne peut ignorer cet argument.

 « A 45 : le dossier suit son cours »

 « En ce qui concerne l'A 45, l'autoroute Lyon-Saint-Etienne, doublant l'actuelle A 47 qui a fait l'objet d'un dossier de déclaration d'utilité publique, le schéma est désormais clair.

 Le gouvernement a mené des discussions avec les concessionnaires potentiels. Cet autoroute représente un budget de 1,2 milliard d'euros, impossible à rentabiliser par les seuls péages : ils seraient bien trop onéreux.

 Cela signifie qu'il reste 845 millions d'euros à financer.

 J'ai été frappé de constater que tant le Département de la Loire que Saint-Etienne sont très attachés à cette réalisation. Ils 'engagent à participer à leur financement. Des délibérations vont être votées.

 Sur les 845 millions d'euros restant à financer, l'Etat en prendrait la moitié à sa charge, et le Département de la Loire et Saint-Etienne prendrait l'autre moitié à parité.

 Le président du Département du Rhône est contre cet autoroute ? C'est son droit, mais cela ne change rien : les autoroutes ne sont pas l'affaire des départements...

 « Fusion Rhône-Alpes/Auvergne : pas de mobilité imposée aux personnels »

 Les règles sont claires dans le cadre de la fusion des régions Rhône-Alpes et Auvergne : il n'y aura qu'un seul Préfet de région et une seule direction régionale par service.

 La seule exception : l'Education Nationale. Il y aura trois Académies : une à Lyon, une à Grenoble et une à Clermont-Ferrand. Mais là encore, il n'y aura qu'un seul recteur, en l'occurrence une rectrice, celle de Lyon qui aura la compétence régionale Rhône-Alpes-Auvergne.

 Il n'y aura ainsi qu'une seule DRAC (1), une seule Direccte (2), un seul SGAR (3).

 En ce qui concerne les personnels, il n'y aura pas de transfert d'effectifs, pas de mobilité imposée.

 A l'arrivée, on fera donc des économies d'échelle puisque le système qui va être mis en place supprimera les « doublons ». Cette économie d'échelle représente près de 10 % des effectifs.

 Mais cela ne signifie pas pour autant que les effectifs vont diminuer. Des personnes affectés à un service pourront l'être dans un autre où des besoins existent, par exemple dans celui de la Sécurité, de la Défense, de la Justice.

 Une certitude : nous dégageons de la sorte une marge de manœuvre qui pourra être fort utile.

 La réforme régionale va nous permettre de déployer des moyens à d'autres tâches, à effectifs constants...

(1) Direction régionale des affaires culturelles

(2) Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi.

(3) Secrétariat régional pour les affaires régionales

Publiée le 11 sept. 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT