Produits & Services
OnlyBowling, le nouveau bowling 2.0 des lyonnaisRedécouvrez le bowling avec OnlyBowling, le nouveau bowling 2.0 de Lyon !Mobilier de bureau d occasion, PME, Start-up, toutes entreprises jeunesMobilier de bureau d'occasion - profitez des bonnes affaires de CBI Diffusion !Externaliser la gestion des appels, prestation pour PME Appels : réduire ses coûts et améliorer la relation client avec Easy Info Services Siège bien-être au travail, santé, confort, démarche HSE des PMELes sièges Khol contribuent au bien-être des salariés au travailOffre de vidéo pour PME, SIMPLISSIME, production audiovisuelle L’offre SIMPLISSIME Imagine by TBSCG, une offre vidéo pensée pour la PMEOnlyKart présente ses nouveaux kartings électriques en première mondialeOnlykart propose en première mondiale le nec plus ultra du kart électriqueLocation de salle de séminaire inédite, les hippodromes, Lyon  Anticipez vos locations de salles de séminaires aux hippodromes de Lyon avec Le Carré OvaleSoirée d'entreprise, dîner spectacle TPE, PME, Voulez-Vous LyonCréez une soirée d’entreprise inoubliable Location salle de prestige originale, les hippodromes de LyonVivez votre soirée de fin d’année en grand format aux Hippodromes de Lyon [location de salle de prestige]Cours d'anglais pour enfants de 5 à 12 ans, ateliers ludiquesApprenez l'anglais à vos enfants dès le plus jeune âge en s'amusantSéchoirs industriels sur-mesures, conception et réalisationZéphytec conçoit et installe des déshydrateurs alimentaires professionnels sur mesureSéchoirs aromatiques industriels pour fruits et légumes Gamme ZTR de Zéphytec, des solutions industrielles pour le séchage de fruits et légumes par re-circulation d’air déshydratéFormation prélèvement à la source, préparer dirigeants et salariésAnticipez le prélèvement à la source avec les formations SSIGNDéshydrateur alimentaire industriel, séchoir à fruits et légumesSolutions industrielles de séchage de fruits et légumes : la gamme de séchoirs CSA ZéphytecParking aéroport de Lyon - abonnements pros pour parking privés#BonneRésolution : je m’abonne à une solution pro de parking pour Lyon Saint ExuperyLa nouvelle réglementation des locations saisonnières à Lyon en 5 pointsLa nouvelle réglementation sur les locations saisonnières à Lyon - Enjeux et solutions en 5 pointsJeux de réalité virtuelle pour particuliers et entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideTout savoir sur l'assurance de prêt immobilier pour du locatifFournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgées

Offrant une alternative low cost à RhônExpress, la nouvelle navette GoAirport est en butte à l'hostilité du Département et du Sytral

Dominique Largeron

L'une des critiques les plus fréquentes concernant RhônExpress, la liaison tramway lancée en 2010 reliant la Part-Dieu à l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry, concédée au privé, est le prix excessif du billet. Ce qui a donné l'idée à un ancien salarié de la ligne gérée par Véolia, de créer sa propre société de transport dans l'esprit low cost. Avec des objectifs modestes, 30 000 passagers par an, elle devrait débuter ses navettes dans trois semaines, mais elle se heurte à l'hostilité à la fois du Département du Rhône et au Sytral, l'autorité organisatrice des transports dans le Grand Lyon.

  Offrant une alternative low cost à RhônExpress, la nouvelle navette GoAirport  est en butte à l'hostilité du Département et du Sytral

 Richard Villeret fait partie de ces nombreux Français qui, confrontés au chômage, ont décidé de créer leur propre emploi en lançant leur entreprise.

 Le sien bénéficie d'une plus grande médiatisation, car ce Lyonnais vise tout bonnement à concurrencer la ligne RhônExpress qui chaque année draine deux millions de personnes entre la gare de la Part-Dieu à Lyon et l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry.

 Un ancien salarié de RhônExpress

 Une liaison que Richard Villeret connaît bien : il y a travaillé pendant deux ans, comme agent chargé d'accueillir et de renseigner les passagers sur cette liaison qui se veut premium. Bénéficiant d'un CDD, reconduit un an, Richard Villeret s'est ensuite retrouvé sans travail. C'est cette expérience qui lui a donné l'idée de créer une offre concurrente à celle de RhônExpress.

 « En tant qu'agent d'accueil, j'étais en permanence confronté aux récrimination des passagers qui trouvaient le tarif trop élevé pour se rendre simplement de Lyon à l'aéroport », explique Richard Villeret. Le tarif est en effet de 15 euros l'aller simple (13,50 euros sur Internet) et de 26 euros l'aller et retour (24,50 euros sur Internet).

 Il crée donc une entreprise au capital de 10 000 euros, baptisée « GoAirport », avec un partenaire, Stéphane Chal qui met aussi au pot et frappe à la porte d'une banque, en l'occurrence la Banque Populaire Loire Rhône qui lui fait confiance, au vu de son business plan et lui octroie sans difficulté un prêt de 60 000 euros.

 Il contacte l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry qui ne fait aucune obsctruction et lui concéde la possibilité de s'arrêter devant les Terminaux pour un coût de 365 euros par an pour chaque véhicule.

Le Département et le Sytral voient GoAirport d'un mauvais œil

 Ce n'est pas le cas du Département du Rhône et du Sytral, l'instance organisatrice des transports qui voient le nouvel arrivant d'un mauvais œil.

 « Disposant des caractéristiques d’une ligne régulière de transport public de voyageurs (arrêts localisés, tarifs définis, horaires arrêtés et affichés), GoAirport devrait donc disposer d’une convention avec le Département du Rhône ou le Syndicat Mixte des Transports du Rhône, ce qui n’est pas le cas », dénonce le Département et le Sytral.

 Selon eux, ce service doit bénéficier : « d’une autorisation du Sytral de stationner sur le Parc Relais de Meyzieu ZI, ce qui n’est pas le cas. »

 Et d'ajouter : « D’autre part, GoAirport utilise le plan du réseau TCL et la signalétique TCL pour se positionner à l’échelle de l’agglomération. Or l’utilisation de ces images appartient au Sytral. »

 Le Syndicat Mixte des Transports du Rhône, et le Département du Rhône, en tant qu’autorités organisatrices des transports, « vont donc saisir les services de l’Etat sur l’aspect réglementaire de la desserte, et vont se rapprocher des services de l’aéroport pour clarifier la question du positionnement des arrêts sur la plateforme. » Une sérieuse mise en garde, donc.

 Pas de concurrence pour les taxis

 Pas de risque d'obstruction, en revanche du côté des taxis. Richard Villeret qui est aussi ancien chauffeur de taxi à Lyon a lancé un message auprès de ses ex-confrères pour expliquer que le concept qu'il met en place ne constitue pas pour eux une forme de concurrence qui pourrait être déloyale dans la mesure où il ne dépose pas le client à l'endroit qu'il désire. Le message a été semble-t-il reçu cinq sur cinq.

 S'il n'y avait cette mise en garde conjointe du Département et du Sytral, les conditions seraient réunies pour qu'il puisse lancer sa société de transport : GoAirport doit en principe débuter ses activités le 1er décembre.

 La liaison, si elle est in fine autorisée, se fera via deux véhicules Renault Trafic climatisés de huit places, mais non pas de la gare de la Part-Dieu à l'aéroport, comme RhôneExpress, mais de la station Meyzieu Z.I, le terminus du tramway T3, soit un trajet d'une dizaine de minutes.

 « Le tramway permettra ensuite aux clients de rejoindre le centre-ville de Lyon à la station Vaulx-en-Velin la Soie avec le métro ligne A ou la gare Lyon Part-Dieu et son centre d’affaires », explique Richard Villeret.

 Il précise : « Il s'agissait là de la possibilité la plus courte et la moins onéreuse. ». Et ajoute : « Mais contrairement à RhônExpress qui dépose les voyageurs à la gare ferroviaire de Saint Exupéry et qui ont ensuite besoin de sept minutes pour rallier les terminaux, nous, nous les déposerons au parking dépose minute, devant la porte 17 du terminal 1. »

 Le service devrait fonctionner, à raison d'une navette toutes les 40 minutes, de 5 h 40 à 23 h 30. En revanche, la société dotée de seulement deux salariés, n'effectuera pas de service le samedi et les jours fériés.

 Quatorze euros l'aller et retour

 Un concept qui permet des tarifs moins onéreux que RhônExpress : 7,50 euros l'aller simple, 14 euros l'aller-et-retour, et des tarifs étudiés pour les moins de 25 ans et les plus de 65 ans : 6 euros l'aller simple et 11 euros l'aller-et-retour.

« Nous visons une clientèle d'étudiants et de retraités et en fait de tous ceux qui dans un voyage font très attention à leurs frais : ils sont nombreux en cette période de crise !», s'exclame Richard Villeret.

Cette nouvelle concurrence qui constitue tout de même une véritable alternative, ne représentera, si elle est effective, en fait qu'une piqure d'épingle face aux 2 millions de passagers de RhônExpress : tablant sur 180 000 euros de chiffre d'affaires en année pleine, Richard Villeret escompte trente mille passagers par an.

Si, du moins, le Département du Rhône et le Sytral n'empêchent pas la nouvelle navette de voir le jour...

-Si elle débute comme prévu le 1er décembre, il sera prudent de réserver préalablement sur Internet avant d'utiliser cette nouvelle navette : goairport.lyon@gmail.com



Publiée le 15 nov. 2013 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 18 nov. 2013
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Transport régional, transport urbain
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

Une honte[ 05/04/16 ]
Mon épouse, mes enfants et moi partons en vacances via du low cost ( budget serré)
billet aller retour avion= 39 euros ( madrid)
billet rhone express= 28 euros

L'entretien d'un avion et son gazoil coute presque aussi cher qu'un pauvre tram tcl peint en rouge? RHONE EXPRESS, a nous de vous faire préféré la voiture, l'écologie mon cul, la libre entreprise mon cul aussi!

Une honte pour le rhone express et ses dirigeants qui se moque des petits salaires et des étrangers. Une seule ligne pour aller à l'aéroport, le rhone express!
Rhone Express mais encore[ 24/03/16 ]
Effectivement Rhone express est la navette publique reliant un centre ville à un aéroport la plus chère de France, c'est tout simplement lamentable !! Par contre le plus grave est d'avoir écrasé cet entrepreneur Goairport, mais aussi les initiatives et aternatives des bus lyonnais.
Pour ma part je le suis rabattu depuis un moment déjà sur la société ELIT qui est moins chère et juste top pour les liaisons aeroport. Si vous voulez découvrir c'est sur http://www.elit-transports.fr
rhone express: une belle arnaque monopole[ 06/12/13 - ]

http://lyon.citycrunch.fr/transfert-aeroport-pas-cher/2012/05/28/

Stations desservies:
Rhonexpress : Part-Dieu , Carré de Soie, c’est tout…Le préacheminement est difficile surtout avec des bagages et des enfants…Les habitants de l’Ouest et les voyageurs tôt en matinée sont les plus mal lotis. Satobus desservait bien plus de lieux dont Perrache pour les gens de l’Ouest.
Taxi : chez vous, pas de soucis avec les bagages et les enfants sans changer de stations avec pleurs et bobos, et on vous dépose devant le terminal 3
Voiture personnelle : idem

Horaires :
Rhonexpress :tous les ¼ d’heure de 6h à 21h(plus un à 5 h du matin et un à minuit) , puis toutes les ½ h L’ennui c’est que l’on ne peut pas attraper les départs tôt car le pré-acheminement par bus ou metro est impossible si tôt et aussi on court le risque de rater le départ de 5h.
Taxi : à la demande, n’importe quelle heure
Voiture personnelle : c’est plus rassurant


Billets et tarifs :
Rhonexpress : Non content d’exploser les tarifs après le Satobus (rappel de certains tarifs en Europe: 3€ pour liaison aéroport-Lisbonne, ou 5,65€ pour aéroport-Barcelone -20% Barcelona Card, gratuité pour aéroport-Genève centre ville!), on remarque l’imbécilité de la politique tarifaire . Par exemple : 14€ + 1,40€ pour le « Supplément billet TCL avec Aller Simple Rhônexpress (Rhône Pass) « . Ben 1,40 c’est déjà le prix de revient d’un ticket acheté par 10 par un Lyonnais donc aucun avantage pour ce pompeux « Rhone Pass » sauf pour les étangers au départ de St Exupery, et encore on pourrait leur indiquer l'existence des billets TCL par 10 dont ils auront forcement besoin. Là où cela devient ridicule c’est que cet achat n’est possible que dans le sens aéroport-ville, car dans le sens ville (avec préacheminement) -aéroport aucun bus TCL ou metro ne délivre ce Rhone Pass !

Personnel
Rhonexpress : Mais à quoi sert cette débauche de personnel ??? à rendre les tickets plus chers assurément… Ils viennent aider aux distributeurs, sans laisser aux voyageurs le temps de lire ou de refléchir devant la machine. La machine étant elle-même mal placée et empêchant la circulation sur le quai avec agglutinement des voyageurs. C’est toujours la panique.
Soit on met bien plus de machines pour permettre la fluidité de la prise de billets, avec un seul contrôleur (pour ces fameux e-billets si mal pratiques et le contrôle à bord) soit on garde ce personnel pléthorique en leur demandant de parler au moins anglais vu qu’ils sont censés assurer le service auprès de voyageurs étrangers
Taxi : rappeler la politesse aux taximen ne leur ferait pas de mal, ainsi que dénoncer leurs pratiques tarifaires en France

Encore une aberration, le e-billet avec Rhone Pass (préacheminement) acheté en ligne ne peut s’utiliser que dans le sens aéroport –ville car le e-billet doit impérativement être échangé par un contrôleur de Rhone Express et non pas du bus ou du metro de préacheminement….
« Gratuité pour Accompagnateur d'une personne à mobilité réduite et enfant de moins de 12 ans » : là le cadeau ne leur coute pas trop cher car je pense que les personnes handicapées et leur accompagnateur auront choisi le taxi ou la voiture perso….idem pour les familles avec petits enfants.
« Le prix des billets est unique et indépendant de la distance parcourue à bord de Rhônexpress. » : pour les neuneus qui veulent parcourir LaPart-Dieu => Carré de Soie…
Taxi : pratiques tarifaires en France bien trop élevées !
Voiture perso : péage 2,50€ + coût des parkings http://www.lyonaeroports.com/fre/Accueil/Acces-et-parking/Quel-parking-choisir (la voiture peut être abimée au parking, ou peut être inutilisable en cas de fortes chutes de neige bloquant parking et autoroute, c’est du vécu)

Confort :
Rhonexpress : mais à quoi pensaient les ingenieurs qui ont conçu ce tram, car ce n’est finalement qu’un vulgaire tram : pas de place pour les bagages !!! ceux-ci ne sont même pas calés.
Taxi ou voiture : là au moins, les bagages rentrent dans le coffre et on a le temps de les manier, et on n’a pas à les surveiller
Environnement :
Rhonexpress : winner évidemment, juste sur ce point…

il y a aussi ça[ 19/11/13 - ]

il y a aussi ça http://www.elit-voyages.fr/

Rhone Express[ 19/11/13 - Andreas STENGER ]

Vecu : Aeroport de Lyon. Borne Billet Rhone Express. Ticket pris, un agent de RE s'approche. "Vous avez déjà pris votre billet?"

Ma réponse: "Oui devant vous, vous avez bien vu pourquoi?"

Agent:"Ben, parce que ya un probleme sur la ligne et le RE s'arret a Vaux."

Ma réponse: "Parce que dans ce cas c'est gratuit"?

Agent:"Ben non pourquoi"?

Pour service non rendu par exemple.....!!Main on reve certainement expressement !

Liaison avec l’aéroport de Lyon[ 19/11/13 - MGARRONI@SAUTCREATIF.COM ]
enfin c'est genial, c'etait inéspéré,

je voyage chaque moi de Lyon a Rome et viceversa, et j'ai vu changer les prix, avant il y avait un bus c’était très bien, et on pouvait le prendre à différents arrêts. Maintenant il y a le monopôle du Rhone Express, iper-cher et personnel antipathique. Sans concurrence, cet incroyable.

Dans la métropole de Rome comme je pense à Paris, il y a plein de choix et pour toutes les poches, les prix peuvent varier de 4 a 5 a 8 a 10 a 14€…cet à Lyon il n’y a même pas la possibilité de prendre un train pour le centre ville, dans sa gare à l’aéroport??!!

enfin ! bienvenue à la concurrence..Bienvenue GO AIRPORT !
Navette aéroport[ 19/11/13 ]

Pour abonder dans le sens du message précédent, Les métropoles allemandes de la Ruhr incluent généralement le prix des transferts locaux dans les tarifs exposants et visiteurs des grandes manifestations commerciales...OnlyLyon n'a manifestement rien compris au film...!!!

Prix excessif[ 19/11/13 - Bertin GILLES ]

Le tarif de Rhône-Express est scandaleux ! A Berlin, le prix aéroport/ring est de 3€. Pour une ville qui veut jouer dans les premières européennes, il y a un bug.



HAUT