Produits & Services
Service de fruits en entreprise - livraison de corbeilles 4 saisonsAvec les Vergers de Gally, adoptez la pause fruit au travailSalles de réunion thématique Garage Vintage, séminaires, réunions Pour vos séminaires d'entreprises : les salles de réunion thématisées Diabolo !Réponse appels d'offres, conseil, accompagnement des PMEDM Partner répond aux appels d’offres pour les entreprises et les remportent !Echantillons gratuits de croquettes pour chien - faites lui goûter Kalina ! Bien choisir ses croquettes pour chien, et si vous lui faisiez goûter avant d'acheter ?Essai de croquettes pour chats, échantillon gratuit, livraison à domicile Lyon - IsèreLe meilleur de la croquette pour chats est signé Ninette Croquette [Essai gratuit]Dépannage fournitures bureau pour entreprises, services et livraison expressSOS dépannage fournitures de bureaux : CBI Diffusion livre les entreprises en expressAccompagnement, transports individualisés des personnes âgéesTransports individualisés, navettes, accompagnement au bras des personnes âgéesPour un séminaire nature, team building de plein air - à 10' de LyonPour un séminaire en pleine nature : L’atol' du Grand Parc Miribel JonageAssurances prêts immobilier pour chef d’entreprise emprunteurProposer au chef d'entreprise emprunteur les meilleures assurances de prêt immobilierFournitures et équipements de bureau pour entreprises de LyonUne large gamme de fournitures et d’équipements de bureau pour professionnels sur Lyon et ses alentoursChocolats personnalisables pour entreprises, goodies personnalisés Surprenez vos collaborateurs avec des chocolats personnalisés [Branding d'entreprise]Sous-traitance de la paie des comptables, prestations d’externalisation des paiesExperts comptables : développez votre service Paie & Social en externalisant cette prestation chez SSIGNAide ménagère à domicile pour personnes âgées L’aide ménagère permet aux personnes âgées de rester autonomesAnimations ludiques pour 250 personnes : le rallye 2CVFédérez jusqu’à 250 collaborateurs avec les animations 2 CV DiaboloSauvegarde externalisé pour PME, incrémentale ou différentielle suivant besoinLa sauvegarde externalisée : l’assurance-vie de la PMEAménagement ergonomique sur mesure de bureaux Choisir l’aménagement ergonomique de ses bureaux pour favoriser le bien-être et la productivitéSièges ergonomiques KHOL soulagent les malades du dosLes sièges ergonomiques Khol vous soulagent au quotidienTéléassistance à domicile pour personnes âgées avec Maintien ADOMMaintien ADOM propose un service de téléassistance pour vieillir à domicile en toute sécuritéERP pour PME : conseil, assistance et maintenance ERP Odoo avec CIMRA Opter pour le tandem CIMRA et Odoo c’est choisir de se concentrer sur son métierExternalisation de la paie pour TPE, PME et PMISSIGN, le partenaire gestionnaire des paies des TPE, PME et PMI

Ouverture du site pilote de la Ferme Urbaine Lyonnaise au sein du Campus de La Doua

Des choux, fraises ou laitues poussent déjà « indoor » sur trois étages au sein du Campus de La Doua à Villeurbanne. mais il ne s'agit pour l'heure que d'un site pilote, destiné à convaincre les investisseurs de mettre 2 millions d'euros au pot pour tester le concept à grande échelle en 2017. Dans la vallée de la chimie ?

Ouverture du site pilote de la Ferme Urbaine Lyonnaise au sein du Campus de La Doua25 m2 hors sol, sur trois étages (photo FUL, Ferme Urbaine de Lyon)

Les ingénieurs agronomes vont pouvoir se régaler. Le projet de Ferme Urbaine Lyonnaise vient de franchir son premier pas.

 Ce concept innovant de ferme « indoor » en hydroponie pour cultiver laitue, choux rouges , thym ou piments, voire encore fraises vient de voir le jour au sein même du Campus de La Doua à Villeurbanne. Plus précisément au sein de l'Insa, l'une des plus grandes écoles d'ingénieurs de France.

 Elle fait déjà pousser des produits frais en mobilisant peu de surface, ce qui fait son intérêt sachant que d'ici quelques décennies il faudra nourrir près de dix milliards d'humains.

 Mais ses promoteurs comptent aussi, avec ce type d'équipement, alimenter d'autres filières de l'industrie bio-sourcée : la cosmétologie, la parfumerie, la pharmacie, voire la chimie verte.

 "Notre obsession, c'est la préservation des ressources", a expliqué à l'AFP Didier Gaydou, cofondateur de la Ferme Urbaine et directeur technique, en compagnie de Philippe Audubert et de Christophe Lachambre. Ainsi, cette ferme n'utilise quasiment pas de pesticides puisque l'environnement, stérile, est préservé de tout nuisible et que l'utilisation de l'eau en circuit fermé est maîtrisée.

Les fermes urbaines devraient ainsi pouvoir à terme se voir accoler l'étiquette « bio ».

 Mais attention, il ne s'agit pas pour l'instant d'une ferme complète destinée à terme à s'étendre sur près de 500 à 1 000 m2, mais d'un simple site pilote... d'une cinquantaine de m2.

 Un site pilote de 50 m2, dont 25 m2 de culture

 La zone de culture est encore plus réduite encore : 25 m2. Mais elle est disposée sur trois étages.

 A l'intérieur, l'atmosphère est comparable à celle d'une serre. Les pots sur étagères sont amenés par charriots automatiques à l'arrosage.

 Le premier écueil est qu'un tel dispositif reste pour l'heure énergivore. L'objectif est de réussir à développer suffisamment de synergies avec l'environnement urbain autour, pour réduire cette facture, explique Didier Gaydou.

L'objectif des promoteurs de la Ferme Urbaine « est de tendre vers une consommation annuelle proche des serres de nouvelle génération, soit 2 400 Mwh/an pour une surface de production de 10 000 m2 ».

Ce site pilote a été créé pour prouver la faisabilité d'une telle Ferme Urbaine. Ses promoteurs ont besoin de ce site de démonstration pour lever la somme nécessaire à leur première ferme grandeur nature.

Où sera-t-elle implantée : dans le couloir de la chimie ? Cela serait un joli pied de nez dans une vallée qui a engagé sa mutation verte ; voire dans le quartier de Lyon Confluence. Son site d'implantation n'a pas encore été définitivement choisi.

Ses promoteurs espèrent voir démarrer ce projet grandeur nature d'ici juillet 2017.

Un investissement de 2 millions d'euros

Le projet, soutenu par de grands groupes comme le 4ème semencier mondial, Vilmorin, ou l'Etat, mais aussi la région Auvergne-Rhône-Alpes , l'Ademe, etc., a besoin désormais de lever entre deux millions d'euros pour passer à l'étape supérieure et conquérir ses premiers clients.

Elle ouvre ainsi son capital à des industriels et à des fonds d'amorçage.

Nouveau, ce concept de Ferme Urbaine ? Pas tout-à-fait puisqu'il existe déjà de nombreuses initiatives d'agriculture urbaine dans le monde.

Les géants japonais Toshiba, Panasonic ou Fujitsu ont d'ailleurs déjà leurs "usines à légumes".

L'équipe en action autour de ce projet est 100 % française et pluri-disciplinaire, elle rassemble des centres de compétence, tels que l'Insa de Lyon où le site pilote est implanté, mais aussi l'Isara de Lyon et l'Inra d'Angers.

On l'aura compris, de telles Fermes Urbaines n'ont plus besoin de fermiers, mais d'ingénieurs...

Publiée le 26 oct. 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT