Produits & Services
Jeux de réalité virtuelle pour particuliers et entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideAssurance de prêt pour investissement locatif : quand, pourquoi, comment ?Fournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgéesService de fruits en entreprise - livraison de corbeilles 4 saisonsAvec les Vergers de Gally, adoptez la pause fruit au travailSalles de réunion thématique Garage Vintage, séminaires, réunions Pour vos séminaires d'entreprises : les salles de réunion thématisées Diabolo !Réponse appels d'offres, conseil, accompagnement des PMEDM Partner répond aux appels d’offres pour les entreprises et les remportent !Echantillons gratuits de croquettes pour chien - faites lui goûter Kalina ! Bien choisir ses croquettes pour chien, et si vous lui faisiez goûter avant d'acheter ?Essai de croquettes pour chats, échantillon gratuit, livraison à domicile Lyon - IsèreLe meilleur de la croquette pour chats est signé Ninette Croquette [Essai gratuit]Dépannage fournitures bureau pour entreprises, services et livraison expressSOS dépannage fournitures de bureaux : CBI Diffusion livre les entreprises en expressAccompagnement, transports individualisés des personnes âgéesTransports individualisés, navettes, accompagnement au bras des personnes âgéesPour un séminaire nature, team building de plein air - à 10' de LyonPour un séminaire en pleine nature : L’atol' du Grand Parc Miribel JonageAssurances prêts immobilier pour chef d’entreprise emprunteurProposer au chef d'entreprise emprunteur les meilleures assurances de prêt immobilierFournitures et équipements de bureau pour entreprises de LyonUne large gamme de fournitures et d’équipements de bureau pour professionnels sur Lyon et ses alentoursChocolats personnalisables pour entreprises, goodies personnalisés Surprenez vos collaborateurs avec des chocolats personnalisés [Branding d'entreprise]Sous-traitance de la paie des comptables, prestations d’externalisation des paiesExperts comptables : développez votre service Paie & Social en externalisant cette prestation chez SSIGNAide ménagère à domicile pour personnes âgées L’aide ménagère permet aux personnes âgées de rester autonomesAnimations ludiques pour 250 personnes : le rallye 2CVFédérez jusqu’à 250 collaborateurs avec les animations 2 CV DiaboloSauvegarde externalisé pour PME, incrémentale ou différentielle suivant besoinLa sauvegarde externalisée : l’assurance-vie de la PMEAménagement ergonomique sur mesure de bureaux Choisir l’aménagement ergonomique de ses bureaux pour favoriser le bien-être et la productivité

Plan de départs volontaires au Progrès : 77 postes concernés dont 27 journalistes

Dominique Largeron

Depuis son rachat, en 2009 par le Crédit Mutuel, le Progrès n'a pas réussi à redresser ses comptes car il perd chaque année des lecteurs. D'où la volonté de son actionnaire, le Crédit Mutuel de basculer désormais à marche forcée le quotidien vers le Web. Une révolution maison qui est accompagnée d'un plan de départs volontaires, actuellement en négociation.

Plan de départs volontaires au Progrès : 77 postes concernés dont 27 journalistesLe siège du Progrès à Lyon-Confluence

Malgré le rachat du Progrès, en 2009, par Michel Lucas, alors patron du Crédit Mutuel, les comptes du quotidien régional sont restés obstinément dans le rouge.

Depuis ce rachat, le Progrès est intégré au sein du groupe Ebra qui rassemble huit autres quotidiens de l'Est de la France. Or ce groupe a globalement perdu en 2016, 55,6 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 508 millions d’euros.

A l'instar de la plupart de ses confrères, le quotidien lyonnais souffre de la désaffection de la presse papier et n'a pour l'heure réussi ni à renverser la tendance, ni à rebondir sur le Web.

Une diffusion papier passée sous les 200 000 exemplaires

Les ventes du journal papier reculent chaque année de 2 à 3%. Sa diffusion (comprenant la Tribune/Le Progrès dans la Loire) est ainsi passée sous la barre des 200 000 exemplaires, passant de 208 712 exemplaires en 2013, à 186 469, en 2017 (sources OJD, Office de Justification de la Diffusion).

Certes, les abonnements numériques croissent régulièrement, mais pas suffisamment pour compenser les pertes financières dues au recul du journal papier : ces abonnements numériques ne représentaient l'année dernière que 3,50 % du total des abonnements du quotidien régional (source OJD).

Face à cette situation, le groupe Crédit Mutuel a décidé de réagir et de se tourner désormais de manière frontale vers le Web.

Nicolas Théry qui a succédé à Michel Lucas à la tête de la banque mutualiste a demandé à Philippe Carli, ancien directeur général du groupe Amaury (L’Équipe, Le Parisien) devenu le patron du groupe de presse Ebra, d'élaborer, après un audit, un projet de développement... rapide vers le Web.

La stratégie, désormais est affichée : il s'agit de donner la priorité aux publications numériques et non plus au journal papier dont l'érosion est bien partie pour se poursuivre, tout le monde en a conscience.

Tous les journalistes seront donc chargés de produire d'abord pour le Web, et formés pour ce faire si nécessaire. Un chantier colossal, loin de la culture maison.

Ainsi, par exemple, il n'existe pas au Progrès de journal Web spécifique. L'abonnement numérique est actuellement constitué du pdf du journal papier, idem par ailleurs pour le Dauphiné Libéré, autre quotidien appartenant au groupe Ebra.

Départs volontaires

Cette nouvelle stratégie va avoir des conséquences sur le plan de l'emploi. Selon le SNJ (Syndicat National des Journalistes), un plan de départs volontaires prévoit au Progrès, la suppression de 77 postes sur un effectif global d’environ 500 personnes, dont 27 à la rédaction, 30 dans les services administratifs et 20 postes dans les services techniques.

Ces départs, devraient s’étaler entre septembre prochain et juin 2019.

Ils entrent dans le développement de contenus payants sur internet : le Journal va devoir chercher aussi à l'extérieur les compétences pour accélérer son basculement vers le Web qui n'existent pas tous en interne.

Les négociations sont en cours et portent actuellement sur les conditions de la réorganisation pour ceux qui resteront dans l’entreprise. La culture maison va en effet être profondément bouleversée. Le Progrès est diffusé dans le Rhône, l’Ain, le Jura, la Loire et la Haute-Loire.

Pas de craintes cependant à avoir : au sein du Crédit Mutuel, on a assuré qu'il n'était aucunement question comme le bruit avait pu courir de revendre à terme, par appartement, les neufs titres du groupe Ebra. La banque mutualiste escompte bien que son plan Web va réussir, permettant le redressement des comptes.





Publiée le 06 mai 2018 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT