Dernières infos

Recrutement des cadres en Rhône-Alpes : hausse de 10% des embauches en 2014, idem en 2015 ?

Dominique Largeron

Surprise : malgré l'atonie économique qui a marqué 2014, les recrutements de cadres ont augmenté de 10 % en Rhône-Alpes. Même scénario en 2015 qui connaît des perspectives économiques plus riantes ? Ce sont les informaticiens, puis les chercheurs et les commerciaux qui devraient le mieux tirer leur épingle du jeu...

Recrutement des cadres en Rhône-Alpes : hausse de 10% des embauches en 2014, idem en 2015 ?

En matière de recrutements de cadres, l'année 2014 s'est plutôt bien terminé.

 Selon l'Apec (Agence pour l'Emploi des Cadres), les entreprises ont recruté l'année dernière 10 % de cadres en plus, portant l'es recrutements des cadres sur l'ensemble de l'année à 17 050 en Rhône-Alpes (*). Un score en définitive plutôt flatteur au regard d'un début d'année poussif et d'une année au PIB atone puisque l'Hexagone n'a pas dépassé les 0,4 de croissance

 Il s'agit là d'ailleurs d'un niveau supérieur à celui que les entreprises avaient indiqué à l'Apec fin 2013 : souvenez-vous un pessimisme certain régnait alors au sein de l'économie nationale, mais aussi, bien évidemment régionale.

 7 % des entreprises veulent augmenter leurs effectifs de cadres

 Même si les perspectives économiques vues par les chefs d'entreprises sont un peu plus riantes en ce début d'année 2015, le même attentisme, voire pessimisme, semblent régner concernant les perspectives d'emplois des cadres. Ainsi, 7 % des entreprises annoncent vouloir augmenter leur effectif de cadres : un chiffre similaire d'entreprises prévoyant leur réduction. Pour le reste, soit 86 % des entreprises, c'est la stabilité qui est annoncée.

 Ainsi, interrogées par l'Apec fin 2014 sur leurs perspectives d'embauches, les entreprises déclarent avoir l'intention d'embaucher entre 15 690 et 18 770 cadres. Une fourchette plutôt large puisque ces perspectices de recrutements oscillent entre – 8 % et + 10 %, par rapport à 2014. Un attentisme qui s'exprime donc dans ces chiffres.

 Vu la reprise économique, même lente qui est en train de s'opérer, il n'est donc pas exclu, comme l'année dernière que la fin 2015 se termine dans la fourchette haute. Ce qui porterait, dans ce cas, les recrutements au-delà de la barre des 18 000 cadres en Rhône-Alpes.

L'année 2015 semble bien partie : Le nombre d'offres d'emploi de cadres  a augmenté de 6 % le mois dernier par rapport à janvier 2014, à plus de 65 600, au niveau national, selon l'Apec.

 Mais il reste encore onze mois...

 D'autant que tous les cadres ne sont pas logés à la même enseigne.

 Les cadres de un à cinq ans d'expérience les plus courtisés

 Ce n'est pas vraiment une surprise, les cadres débutants, sortant de l'Ecole grande ou moins grande, ainsi que les cadres ayant au moins vingt ans d'expérience sont les moins recherchés. Ces derniers ne représenteraient cette année que 4 % des embauches. Leur nombre devrait d'ailleurs être en 2015 en légère diminution, selon l'enquête de l'Apec.

 Le fléchage des recruteurs porte d'abord et avant tout sur les cadres ayant de un à dix ans d'expérience. En leur sein, ce sont même les jeunes cadres ayant de un à cinq années d'expérience qui sont les plus courtisés : ils devraient représenter près de 30 % des recrutements.

 Comme l'année dernière et c'est bien normal puisqu'il est prédominant, c'est le secteur des services qui embauchera le plus de cadres (65 %), suivi du secteur industriel qui reprend du poil de la bête.

 Les secteurs de la construction et du commerce devraient de leurs côtés continuer à stagner.

 L'informatique en tête

 Les fonctions plus recherchées sont l'informatique qui pourrait représenter près de 4 000 embauches dans la région ; suivie par la fonction Etudes/Recherche&Développement qui pourrait engranger près de 3 300 cadres ; un chiffre d'embauches similaire (3 300) étant attendu dans la fonction commerciale.

 Signal intéressant, hors recrutements, la crise semble profiter aux promotions internes au statut de cadre. L'Apec a comptabilisé 4 670 promotions de la sorte, l'année dernière, soit une hausse de 11 %

 Si l'on additionne donc ces nombreuses promotions internes et les recrutements de nouveaux cadres, cela porte à 21 720 le nombre total de postes de cadres pourvus en Rhône-Alpes, l'année dernière.

 On est encore loin des chiffres records de 2001 avec, cette année là, un total de postes pourvus de 26 000, mais à petits pas, on s'en rapproche...

(*) Enquête réalisé du 16 octobre au 10 décembre auprès de 11 000 entreprises du secteur privé.

Publiée le 17 févr. 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT