Dernières infos

Recul de 1,5 % du commerce de détail rhônalpin en 2012

Contrairement à 2011, année au cours de laquelle les chiffres d'affaires avaient progressé, en 2012, ils ont reculé. Le mois de décembre, particulièrement mauvais explique pour une bonne part cette baisse significative d'une consommation en berne.

L’année 2012 se conclut en Rhône-Alpes par une baisse globale de chiffre d’affaires de 1,5 % dans le commerce indépendant de détail (moins de 400 m2 de superficie).

 A comparer avec l’année précédente : 2011 s’était inscrit en hausse de 1,5 % par rapport à 2010.

 Les évolutions ont été différentes selon les segments du marché, qu'il s'agisse de l’équipement de la personne (- 0,9 %), de la santé, beauté (- 1,2 %) et de la culture, loisirs (- 1,3 %).

 L’équipement de la maison -handicapé par les performances de l’audiovisuel et l'électroménager -a particulièrement souffert (- 7,3 %).

 Le bilan 2012 n’est positif que pour la branche alimentaire (+ 2,8 %), essentiellement grâce aux résultats du premier semestre, et pour les secteurs des articles de sport (+ 1,4 %) et de la chaussure, maroquinerie, accessoires (+ 0,9 %).

Un très mauvais mois de décembre : - 4,6 %

 Ce mauvais résultat szur l'ensemble de l'année s'explique pour une part par un mauvais mois de décembre : le chiffre d’affaires a chuté de 4,6 % en valeur sur un an.

 La tendance négative rencontrée au cours des mois précédents s’est accentuée.

 Si le recul est pour le moins sensible, il convient néanmoins de le relativiser, assure la CCIR (Chambre régionale de commerce et d'industrie) qui a collecté ces données, en observant que le mois de décembre a comporté deux jours ouvrables de moins que l’an dernier.

 Certains commerces en zone touristique estiment également que leur chiffre d’affaires a été affecté par le décalage des vacances scolaires de Noël (en 2011 les deux semaines de congés étaient positionnées sur décembre contre une seule cette année).

 L’équipement de la personne a enregistré un recul sensible de 5,4 %. Dans la chaussure, maroquinerie, accessoires, la baisse est proche de 7 %.

 Le chiffre d’affaires de la santé-beauté a aussi diminué de 5,4 %. La baisse est restée mesurée dans la parfumerie, soins de beauté.

 L’optique, par contre, a plongé de 11,9 %, mais le mois de référence avait été très bien orienté et des opticiens notent qu’un décalage dans le règlement des factures par les mutuelles a pesé sur leur chiffre d’affaires.

 La baisse qui affecte l’équipement de la maison s’est amplifiée pour atteindre, toujours par rapport à décembre 2011, - 11,8 %. L’audiovisuel, électroménager, confronté à la fois à une baisse des prix et à une réduction des volumes, a encore fortement reculé (- 20,3 %).

Publiée le 05 mars 2013 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour


HAUT