Regroupant trois sites auparavant dispersés, Plastic Omnium Environnement inaugure son centre névralgique à Saint-Priest

Dominique Largeron

Un service stratégique dans les projets de développement de Plastic Omnium : le centre de Recherche&Développement de Plastic Omnium Environnement est désormais installé à Saint-Priest avec d'autres services, le tout employant 120 personnes. Un investissement de 7 millions d'euros.

Trois bâtiments se déployant sur une superficie de 5 000 m2

La division Environnement de l'équipementier automobile Plastic Omnium possède désormais une base stratégique importante, basée à Saint-Priest dans la région lyonnaise.

 Elle y a regroupé ses activités auparavant dispersées dans la Métropole sur trois sites. Et ce, au sein de trois bâtiments d'une superficie de 8 000 m2 construits sur un terrain de 21 000 m2. Ce qui permettra des développements ultérieurs.

 Un investissement de 7 millions d'euros réalisé par Sofiparc, la filiale immobilière du groupe Burelle SA holding qui coiffe Plastic Omnium Environnement.

 Neuf mille communes clientes

 Sur ce site sont regroupés la direction régionale de la société, un centre de maintenance, ainsi que le centre national d'appels de la division Environnement où atterrissent les appels téléphoniques en provenance des 9 000 communes avec lesquelles Plastic Omnium Environnement est en contrat.

 On y trouve aussi le centre de Recherche&Développement de l'ensemble de PO Environnement qui emploie une vingtaine de personnes et est doté d'un budget d'une quinzaine de millions d'euros.

 Une pièce stratégique car dans un marché en stagnation en Europe, l'innovation constitue le principal axe de développement de Plastic Omnium Environnement, avec il est vrai celui d'une présence accrue dans les marchés des pays émergents demandeurs de solutions environnementales.

 Parmi les travaux pour lesquels travaillent les chercheurs de ce centre de R&D : les plastiques bio-sourcés, les conteneurs recyclables, mais aussi ceux connectés et aptes à délivrer des informations aux collectivités qui sont les principaux clients de Plastic Omnium Environnement. On y trouve également un bureau de design.

 « Un maillon essentiel de notre stratégie... »

 «   Ce centre de Recherche&Développement constitue un maillon essentiel de notre stratégie. Nous voulons passer des produits aux services. Et pour cela nous avons besoin d'une forte dose de recherche », explique Michel Kempinski, le président de PO Environnement.

 Plastic Omnium Environnement est le leader mondial des conteneurs à déchets. Cette activité remonte à la création en 1875 de l’Union mutuelle des propriétaires lyonnais (UMDP) par Pierre-Louis Burelle, arrière-grand-père du Pdg actuel du groupe, Laurent Burelle. Une activité rachetée en 1965 par Plastic Omnium.

En 2016, cette division a enregistré une baisse de 4,4 % de ses ventes à 369 millions d’euros.

Le marché affiche des signes de reprise depuis quelques mois. Plastic Omnium Environnement a notamment remporté un appel d’offres de la Métropole de Lyon pour la mise en place de 2 000 colonnes de collecte de déchets de verre. Un mobilier qui fait l’objet d’un design spécifique, en partenariat avec un cabinet de design lyonnais...



Publiée le 06 mars 2017 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 07 mars 2017
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT