Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces

PAPREC D3E SUD EST

Remportant la collecte sélective du Grand Lyon, Paprec va agrandir son usine de Saint-Priest

Banco pour le N°1 français du recyclage. Paprec dirigé par Jean-Luc Petithuguenin vient de récupérer 41 000 tonnes de déchets à trier et valoriser. Pour ce faire, l'entreprise va bâtir une nouvelle usine sur son site de Saint-Priest Chassieu d'une capacité de 60 000 tonnes. Un investissement de 25 millions d'euros, créateur de 60 emplois.

Remportant la collecte sélective du Grand Lyon, Paprec va agrandir son usine de Saint-Priest

Le leader français du tri sélectif, Paprec vient de remporter un beau contrat. Et ce, pour sept ans : c'est lui qui sera en charge du tri de la collecte du Grand Lyon.

« Une première technologique », selon Paprec.

Pour emporter le marché, Jean-Luc Petithuguenin, le Pdg de Paprec a proposé de créer une usine très performante, de « dernière génération ».

Une usine très robotisée

Le groupe, raconte notre confrère « l'Usine Nouvelle » étudie encore plusieurs solutions avec des partenaires, mais c'est sûr, désormais, le futur centre de tri dévolu au traitement de la collecte sélective du grand Lyon qu'il vient de remporter et implanté à Saint-Priest/Chassieu, sera doté d’une cabine de sur-tri des refus robotisée.

Quinze trieurs optiques sont en outre prévus.

 Jusqu’ici, les centres de tri dotés de systèmes automatiques de séparation (tri optique, magnétique) devaient, pour rehausser le taux de déchets recyclés, ajouter une étape de sur-tri manuel.

Les déchets refusés passaient sur des tapis roulants, où des opérateurs de tri repéraient les matières d’intérêt qu’ils jetaient dans des compartiments dédiés.

 Avec cette innovation, plus besoin. Paprec vise un taux de valorisation de 95 % en moyenne des matières entrantes : papiers, cartons, ferrailles et métaux non-ferreux, plastiques...

Opérationnel en juillet 2019

Ce centre de tri automatisé, qui doit être opérationnel en juillet 2019, aura une capacité de traitement de 60 000 tonnes par an.

 Ce qui en fera le troisième centre de cette taille dans le groupe Paprec, après Le Rheu en Ille-et-Vilaine et Villers-Saint-Paul dans l'Oise.

 Le Grand Lyon produit annuellement 41 000 tonnes de déchets en collecte sélective. Un chiffre qui devrait augmenter à l'avenir.

« Cette usine dernière génération, avec l'achat du terrain et la construction du bâtiment, représenteront pour le groupe Paprec un investissement de 25 millions d'euros », précise Christophe Mallevays, le directeur du service collectivités et directeur national du tri des collectes sélectives de Paprec.

 Implantée sur un terrain adjacent à l’unité existante Paprec Rhône-Alpes, cette nouvelle usine emploiera environ 60 salariés.

Premier groupe de recyclage en France

Le groupe avec une capacité de tri de collecte sélective de 700 000 tonnes désormais, se revendique numéro 1 du recyclage des plastiques, du papier, du carton et des déchets du bâtiment.

Publiée le 03 sept. 2018 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
PAPREC D3E SUD EST

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT