Dernières infos

Rhône-Alpes se rapproche dangereusement de la barre des 300 000 chômeurs

Le chômage a augmenté de 0,6 % au cours du mois de janvier dernier, ce qui porte le nombre de demandeurs d'emplois à 291 975 (+ 1 755). On ne peut désormais que craindre le passage de la barre des 300 000 chômeurs au cours des mois à venir.

Si les chiffres sont mauvais, ils le sont moins qu'à l'échelon national. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi s’est établit à 291 975 en Rhône-Alpes en janvier.

 Ce nombre augmente de 0,6 % (soit + 1 755 chômeurs de plus) dans la Région, par rapport à fin décembre 2012 (+0,9 % sur un an). Au niveau national, l'augmentation est nettement plus importante : + 1,4 %.

 Selon la Préfecture de Région, « Cette évolution est en partie liée aux modifications des règles de gestion des radiations administratives. En l’absence de réforme de ces règles, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A se serait établi à 289 968 en Rhône-Alpes fin janvier 2013, soit une baisse par rapport à fin décembre 2012 de 0,1% (- 252). L’augmentation aurait été de 10,1 % sur un an. »

 Baisse du nombre de chômeurs dans l'Isère et la Loire

 L'évolution de la courbe du chômage est très différente selon les départements : Ain (+ 1 %), Ardèche (+ 1,5 %), Drôme (+ 0,2 %), Isère (- 0,2 %), Loire (- 0,2 %), Rhône (+ 1,1 %), Savoie (+ 1%), Haute-Savoie (+ 1 %).

 Si la hausse régionale est modérée pour la catégorie A, en revanche, le nombre des chômeurs cumulant emploi et chômage (catégories B et C) a augmenté sensiblement (+ 3,5 %), quels que soient l’âge et le genre.

 Le nombre de licenciements économiques augmente de 4,8 %

 Le nombre des inscriptions à Pôle Emploi diminue de 1,2 %. Cette baisse concerne la plupart des motifs d’inscriptions, surtout les fins de CDD (- 3,8 %), les fins de mission d’intérim (- 5,3 %) et les démissions (- 6,1 % ).

 En revanche, le nombre des licenciements économiques augmente de 4,8 %, restant néanmoins à un niveau légèrement inférieur aux trois derniers mois de l’année précédente (- 3,3 %).

 En ce qui concerne les sorties du chômage (+ 2 %), les reprises d’emploi progressent de 5,2 % mais s’établissent toujours en retrait d’une année sur l’autre (- 7,3 %). Fait inquiétant, dans un contexte peu propice à l’embauche, le nombre des arrêts de recherche d’emploi augmente de manière significative : + 13,3 % ; de même les offres d’emploi collectées par Pôle Emploi diminuent de 4,7 % par rapport aux trois mois précédents. Sur un an, la baisse des offres se poursuit : - 11,8 %. Mauvais signe.

 640 emplois d'avenir

 Des chiffres qui ne peuvent qu'amener le gouvernement à accentuer le traitement social du chômage : 640 emplois d’avenir ont été signés depuis le lancement de la mesure fin 2012 et les contrats de génération sont en cours de démarrage.

Publiée le 04 mars 2013 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour


HAUT