Produits & Services
Retraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC Conseil

SIDO : la deuxième édition confirme la réussite de la première, la dimension européenne désormais ?

Dominique Largeron

Le SIDO, salon des objets connectés qui s'est déroulé les 6 et 7 avril au Palais des congrès de la Cité internationale à Lyon a confirmé que le succès de la première édition n'était pas un hasard. Les travées du salon étaient une nouvelle fois noires de monde, essentiellement des professionnels et beaucoup de cadres ou dirigeants venant s'enquérir de la manière dont leur entreprise traditionnelle pourrait bien prendre le virage de la révolution en cours...

SIDO : la deuxième édition confirme la réussite de la première, la dimension européenne désormais ?Discussion animée sur la "start-up alley", au cœur du SIDO

Evoquant, en ouvrant le salon, « une ambition européenne », les deux créatrices du SIDO, Stéphanie Gibert et Paola Jesson auraient-elles déjà la grosse tête ? Assurément non, car elles ont eu le nez en créant ce nouveau salon. Au bon moment. En la matière, le timing est la clé.

 Le marché des objets connectés devient mature.

 Ceci explique que pas moins de deux cents exposants avaient pris place cette année au Palais des congrès de la Cité internationale, contre cent-dix en 2015 ; tandis que 5 300 professionnels ont parcourus des travées bondées. Ils étaient 4 200 l'année dernière.

 Les conférences ont fait le plein

 Ce nouveau phénomène des objets connectés interroge fortement dans les entreprises qui veulent observer le phénomène de près pour l'appliquer elles-mêmes. Les cinquante conférences programmées au cours des deux jours du salon ont donc naturellement fait le plein.

 Même des entreprises aux produits les plus classiques et les plus basiques comme les outils manuels s'y mettent (tournevis, marteaux, clés, etc.). Ainsi une société comme la Stéphanoise Sam Outillage, spécialisée dans la fabrication d'outils à mains professionnels, était au SIdO. Elle présentait sa nouvelle gamme Sam 4.0, d'outils connectés. Des outils mis au point en partenariat avec  une société Ela Innovation, spécialisée dans la RFID et les capteurs sans fil.

 Une nouvelle gamme pour quoi faire ? Pour savoir en permanence si un outil a un défaut et si chacun se trouve à sa place ; une nouvelle gamme aussi qui permet d'effectuer toutes les opérations avec l'outil adéquat, selon un protocole défini ; bref qui est destinée à faciliter le travail quotidien des professionnels.

 Tout n'est pas connectable, mais c'est l'usage qui, rapidement, fait l'objet connecté.

 Un imposant lot de start-up

 A partir de ce salon, un écosystème est en train de voir le jour, avec son imposant lot de start-up.

 Deux des principaux sponsors du salon, Schneider Electric et Orange, adeptes de l'open innovation ont pris depuis longtemps le train en marche des objets connectés

Ces deux entreprises étaient venus à ce salon, en compagnie de start-up, présentes à même leurs stands. S'y ajoutaient les cinquante jeunes pousses de la « start-up alley », sélectionnées et invités pour l'occasion par le SIDO.

 La force de ce salon est de s'appuyer sur l'écosystème numérique pour se développer. Mieux même, il est lui-même devenu un maillon de cet écosystème.

 Déjà un incontestable salon national

 D'où l'intérêt de voir ce salon qui a pris d'emblée, à partir de Lyon, une dimension nationale, incontestable dès sa deuxième édition, devenir maintenant européen. Ce sera le challenge de sa 3ème et prochaine édition, en 2017. Tel est donc désormais l'objectif affiché.

 Ce caractère européen est d'ailleurs déjà engagé. Près d'un tiers des deux cents exposants de cette année dépendaient d'entreprises internationales, la commission européenne avait son stand. De nombreuses langues étrangères étaient parlées sur les stands, dans les travées.

 Comment comptent s'y prendre ses organisatrices pour s'imposer désormais à l'échelon international ?

 « Déjà sur notre site qui était bilingue français/anglais, nous avons ressenti un net intérêt au-delà de nos frontières. L'événement est déjà bien identifié en Europe », se félicite Stéphanie Gibert, une des deux co-organisatrices du SIDO.

 Et d'ajouter : « Il nous faut désormais labourer l'Europe, utiliser les canaux des clusters qui nous accompagnent et qui sont présents à l'international, communiquer, nous déplacer : comme en France, les entreprises européennes ont besoin d'énormément d'informations sur les objets connectés. La prise de conscience que nous avons constaté avec force cette année est générale ! »

 Ce salon naissant sera peut-être un jour, s'il sait prendre ce virage, un futur Pollutec, étant donné les perspectives ouvertes par ce marché ...

Publiée le 11 avril 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT