Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

ADTHINK MEDIA

Sa régie pub Internet fait flamber l'action de la société lyonnaise Adthink Media

Dominique Largeron

Outre Artprice dont le cours de Bourse a augmenté de...361 % en quelques mois, un autre acteur lyonnais de l'Internet voit son action actuellement flamber (+ 108 % depuis le 1er janvier) : Adthink Media. Mais cette fois, ce ne sont pas les perspectives de libéralisation des ventes en enchères qui sont à l'origine du phénomène, mais l'augmentation turbo des ventes de la régie Internet de cette entreprise d'une centaine de salariés. Cette société co-dirigée par Bertrand Gros et Sylvain Morel, a déjà su attirer seize importants acteurs des achats publicitaires. Elle est en outre en cours d'accréditation par Facebook. En ligne de mire : les espaces publicitaires des applications du plus important réseau social au monde.

Sa régie pub Internet fait flamber l'action de la société lyonnaise Adthink Media

La publicité reprend peu à peu des couleurs depuis la crise, la publicité sur Internet caracole en tête avec une croissance annuelle de près de 15 %. Sur ce marché en progression, certains tirent particulièrement leur épingle du jeu. Tel est le cas de la société lyonnaise Adthink Media co-dirigée par Bertrand Gros et Sylvain Morel et qui pèse désormais 23, 5 millions de chiffre d'affaires (chiffre 2010, + 21 %).

Parmi les activités de cette entreprise d'une centaine de salariés basée à Tassin-la-demie-lune, figure le métier de régisseur publicitaire, via sa fialiale Adverstream. Or, le chiffre d'affaires de cette régie qui ne représente que le tiers des activités du groupe, s'est envolé au cours du premier trimestre 2011 : + 85 %.

Un phénomène qui devrait se poursuivre. Olivier Mas, le directeur de la régie Adverstream, table a minima « sur le maintien d'un taux de croissance supérieur au marché sur le second semestre ».

Ce qui n'a pas échappé à un certain nombre d'acteurs du marché qui ont misé sur cette « pure player » (1) Internet. Résultat : le titre de l'entreprise qui est entrée en Bourse en 2007, a fortement grimpé, une hausse qui s'est accélérée ces dernières semaines, propulsant le cours à + 108 % par rapport au 1er janvier 2011 et à près de + 200 % sur un an, à 6,8 euros.

Cette progression a été tirée « par le dynamisme de la place de marché publicitaire « AdsMarketPlace », explique la direction. Cette plate forme technologique permet aux propriétaires de sites Internet « d'avoir un rendement optimal de leurs espaces publicitaires en vendant aux enchères à tous les acteurs du marché de la publicité : annonceurs, agences de publicité, régies... »

Résultat : chaque mois, cette plate-forme délivre plus de deux milliards d'impressions publicitaires mensuelles ; et ce, à travers 13 000 sites éditeurs sur le marché français.

L'objectif du groupe, qui verrait alors ces résultats connaître un développement plus important encore, est « d'atteindre une taille suffisamment importante pour intégrer le cercle des Ad Exchanges (2) », précise Olivier Mas qui reconnaît que pour en arriver là, « le chemin sera encore long. »

Pour conforter cette stratégie, Adverstream devrait rapidement travailler avec Facebook, via un accord d'accréditation en cours de signature : il vise à gérer et monétiser les espaces publicitaires des applications du réseau social n°1.

Fort de ce parcours sans faute, l'objectif est désormais d'afficher une marge de près de 15 % en 2013, contre 11,4 % aujourd'hui.

Outre la régie publicitaire, le groupe s'apprête à lancer une solution de micropaiement (pixopay.com), permettant à ses clients de monétiser leur audience en complément à leurs campagnes publicitaires. Il veut également développer ses activités à l'international, en ouvrant un bureau au Brésil d'ici la fin de l'année. Le Québec et la Pologne sont également en ligne de mire.

Gageons que le cours n'en restera pas là. Le petit jeu est désormais de savoir entre les deux valeurs turbo de l'Internet lyonnais, Artprice et Adthink Media, laquelle va connaître au cours des prochains mois la plus forte progression...



  1. Société 100 % Internet.

  2. On appelle « plate-forme ad exchange » une plate-forme virtuelle automatisée qui met en relation directe les acheteurs et vendeurs de publicité sur Internet, autour d'un prix et/ou d'un espace variables. C'est, en quelque sorte, une bourse d'échange qui s'inscrit dans le paysage publicitaire en complément des autres modes d'achat / vente.

Photo : Les deux co-fondateurs d'Adthink Media, Bertrand Gros et Sulvain Morel.



Publiée le 19 juin 2011 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 20 juin 2011
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Régie Publicitaire
Web
ADTHINK MEDIA
Actus, Bourse, Fonds d'investissements, Levée de fonds
News


HAUT