Produits & Services
Confiture de luxe BRUNETON, mets et confitures pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineMeubles sur mesures toutes essences de bois pour professionnelsCoffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC ConseilSurveillance de rentabilité pour PME, aide, conseil et outil logicielSuivre sa rentabilité au jour le jourTransmettre son patrimoine, conseils et aide à la transmission patrimonialeTransmission de patrimoine : donation ou succession ? Comment bien préparer sa retraite, conseils et aides à la constitutionBien préparer sa retraite - anticipation, conseils et constitutionOptimiser ses charges immobilières, foncières - surévaluation taxesOptimisez vos taxes immobilières d'entreprise
Dernières infos

Saint Exupéry : un Lyon-Montréal pour vaincre définitivement le signe indien des échecs "des" Lyon-New York

Dominique Largeron

Trois tentatives, trois échecs. L'aéroport de Lyon-Saint Exupéry a dans le passé tenté à trois reprises un vol transatlantique Lyon-New York. Le dernier en 2007. Le succès d'Emirates sur Lyon-Dubaï a permis d'y croire à nouveau. Mais ce ne sera pas New York, mais Montréal, avec Air Canada, à deux heures d'avion de la Grosse Pomme. Objectif : réussir aussi bien que la compagnie dubaïote.

Saint Exupéry : un Lyon-Montréal pour vaincre définitivement le signe indien des échecs "des" Lyon-New York

On le sait, cela a été dit et redit sur tous les tons. La grande faiblesse de l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry est son manque de longs courriers.

Difficile de se dire aéroport international comptant en Europe sans des lignes prestigieuses, vers l'Asie, mais aussi les Amériques.

La situation a commencé à s'inverser avec l'arrivée d'Emirates qui a créé fin 2013 un Lyon-Dubaï qui se révèle un vrai succès, à telle enseigne qu'il a fallu que la compagnie dubaïote mette en ligne un avion de plus grande capacité pour répondre à la demande.

Elle a également demandé à la DGAC (Direction générale de l'aviation civile) de devenir une ligne quotidienne (cinq jours par semaine pour l'heure), mais sans succès pour l'instant, alors que deux vols hebdomadaires supplémentaires correspondent à un vrai besoin.

Ce succès semble avoir effacé le signe indien qui semblait planer sur St Ex.

Encouragé par cette réussite et courtisée depuis plusieurs années par l'aéroport Lyon, Air Canada a décidé de sauter à son tour le pas et de proposer huit ans après le défunt Lyon-New York de Delta Airlines, un vol transatlantique, en l'occurrence un Lyon-Montréal, à partir du 17 juin 2016.

Il ne s'agit pas d'une ligne saisonnière à rôle essentiellement touristique comme celle qu'opère actuellement Air Transat qui subsiste ; mais cette fois d'une véritable ligne à l'année, à raison de trois vols par semaines en hiver et de cinq vols en été.

Cette nouvelle liaison sera opérée par un Boeing 767-300 : il accueillera 24 sièges en classe affaires et 187 en économie. Plus tard, on devrait voir apparaître, selon David Gegot, directeur général France d'Air Canada, un nouvel avion, avec une troisième classe, « Privilège »

Un potentiel de 100 000 passagers par an

« Le potentiel d'une telle ligne est estimé à 100 000 passagers par an », estime Philippe Bernand directeur de l'aéroport. Les statistiques montrent qu'un nombre grandissant de Canadiens anglophones et francophones choisissent Rhône-Alpes pour leurs vacances d'hiver ou d'été. Les passagers affaires ne sont pas en reste : il existe dans la région près d'une trentaine d'entreprises canadiennes.

Certes Montréal n'est pas New York, mais tant chez Air Canada qu'à l'aéroport, on estime que les hommes d'affaires devraient faire jouer cette alternative pour ensuite utiliser le hub très riche en correspondances d'Air Canada à Montréal, vers les Etats-Unis.

Le vol qui atterrit à Montréal à 14 heures (départ de Lyon à 12 h) a été étudié pour permettre des correspondances très faciles. Et après tout, l'aéroport de New York La Guardia où la correspondance s'opère n'est qu'à deux heures de vols de Montréal...

Pour Alain Gallinao, vice-président de la Métropole de Lyon, en charge de l'international et de l'attractivité, qui a récemment vécu trois longues heures de contrôle à l'aéroport JFK New York, beaucoup de chefs d'entreprise seraient prêts à choisir un point d'entrée en Amérique du Nord, beaucoup moins compliqué et tatillon que les aéroports new yorkais.

 Billets promotionnels à 549 euros AR

 Les billets sont déjà en vente au prix promotionnel de 549 euros TTC aller et retour (sur une certaine période, cependant). Pas le droit à l'échec, cette fois pour cette quatrième liaison transatlantique de Saint Exupéry !

 Pour réussir cette nouvelle ligne long-courrier, tant la CCI que la Métropole se sont mis en quatre pour apporter toutes les assurances de réussite à Air Canada.

 Les principales entreprises dont les cadres et dirigeants sont susceptibles d'utiliser cette ligne se sont engagées à choisir Air Canada. A commencer par Sanofi, fortement présent dans l'est américain.

 Le fret peut aussi puissamment aider et faire pencher la balance dans le bon sens.

 Il peut représenter jusqu'à 20 % du chiffre d'affaires d'une telle liaison aérienne.

 Or, selon Philippe Bernand, directeur de l'aéroport, St Ex n'a que 50 000 tonnes « avionnés » sur les 150 000 tonnes potentielles. Et ce, faute de liaisons adéquates.

 Vingt mille passagers attendus cette année

 Bref, du côté de l'aéroport on va scruter avec la plus grande attention les premiers résultats de cette ligne qui vise 85 % de taux de remplissage et 20 000 passagers dès cette année.

 La réussite de ce Lyon-Montréal est le passage obligé pour voir apparaître ensuite d'autres longs courriers. Et pourquoi pas ensuite un Lyon-Moscou quotidien par l'Aeroflot qui devrait absorber l'autre compagnie russe, Transaero, en faillite ? Cette dernière effectuait jusqu'à présent des vols saisonniers entre la capitale russe et celle de Rhône-Alpes...

 Rappelons que, 6ème région de l'Union, Rhône-Alpes ne possède que... le 47ème aéroport européen. Il est donc bien temps de briser le signe indien !





Publiée le 11 oct. 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

Le fret[ 03/11/15 - Jacques MORIN ]
St Ex n'a que 50 000 tones de fret avionnés d'après Philippe bernand ; mais est ce que l'aéroport fait les efforts necessaires pour augmenter ce ratio ?, pas sûr si l'on prend
l'exemple d'un produit on ne peut plus local : le Beaujolais .

Certaines années ,ce vin était expédié en Asie à grand renfort de publicité depuis Satolas à l'époque , hors l'année dernière , mi Novembre , 2000 tonnes de Beaujolais
nouveau se sont envolées de Roissy à bord de 6 Boeing 747 /800 de la compagnie Cathay Pacific pour Hong kong ... , et St Ex dans tout ça ?

Non seulement notre aéroport ne bénificie pas de cette manne régionale , mais ces 2000 tonnes sont préacheminées à Paris , quid de l'empreinte carbonne .?

Alors avant de déplorer la faiblesse de la part de fret dans le trafic de S Ex ,peut être faudrait t'il se poser les bonnes questions !



Lyon / Montréal[ 15/10/15 - ]
Il est enfin temps d'avoir un vol de Lyon direct pour Montréal !!!


HAUT