Produits & Services
Fournitures et équipements de bureau pour entreprises de LyonUne large gamme de fournitures et d’équipements de bureau pour professionnels sur Lyon et ses alentoursChocolats personnalisables pour entreprises, goodies personnalisés Surprenez vos collaborateurs avec des chocolats personnalisés [Branding d'entreprise]Sous-traitance de la paie des comptables, prestations d’externalisation des paiesExperts comptables : développez votre service Paie & Social en externalisant cette prestation chez SSIGNAide ménagère à domicile pour personnes âgées L’aide ménagère préserve l’autonomie des personnes âgéesAnimations ludiques pour 250 personnes : le rallye 2CVFédérez jusqu’à 250 collaborateurs avec les animations 2 CV DiaboloSauvegarde externalisé pour PME, incrémentale ou différentielle suivant besoinLa sauvegarde externalisée : l’assurance-vie de la PMEAménagement ergonomique sur mesure de bureaux Choisir l’aménagement ergonomique de ses bureaux pour favoriser le bien-être et la productivitéSièges ergonomiques KHOL soulagent les malades du dosLes sièges ergonomiques Khôl vous soulagent au quotidienTéléassistance à domicile pour personnes âgées avec Maintien ADOMMaintien ADOM propose un service de téléassistance pour vieillir à domicile en toute sécuritéERP pour PME : conseil, assistance et maintenance ERP Odoo avec CIMRA Opter pour le tandem CIMRA et Odoo c’est choisir de se concentrer sur son métierExternalisation de la paie pour TPE, PME et PMISSIGN, le partenaire gestionnaire des paies des TPE, PME et PMIAnimations autour du chocolat pour séminaires, ateliers, dégustations  Des animations autour du chocolat pour animer vos séminaires et ravir vos collaborateursPrestations informatiques ponctuelles, prestations IT externalisées pour PMEBesoins de prestations informatiques ponctuelles ? Externalisez, tout simplement !Aide à domicile personnes âgées, services et Maintien ADOMAide à domicile des personnes âgées pour les actes de la vie quotidienneRetraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBS

Salon de l'auto : après Francfort boudé par le public, Lyon atteindra-t-il les 60 000 visiteurs escomptés ?

Dominique LargeronSalon de l'auto :  après Francfort boudé par le public, Lyon atteindra-t-il les 60 000 visiteurs escomptés ?Le stand Tesla, leader de la voiture de luxe électrique, aux accélérations de Ferrari.

Il n'est évidemment pas question de comparer le récent salon de l'automobile de Francfort qui vient de se terminer, avec celui de Lyon qui a ouvert ses portes à Lyon-Eurexpo. Leur taille varie de un à dix.

 Reste que le premier interroge le second, car souvent les mêmes causes peuvent produire les mêmes effets...

Douche froide en effet dans les allées du salon de Francfort il y a quelques jours : le nombre de visiteurs a chuté de 13 %. 810 000 personnes seulement auront visité le 67ème salon de l'automobile de la capitale allemande de l'automobile.

 C'est bien moins que les 930 000 de 2015, lors de la précédente édition de cette grand-messe biennale, en alternance avec le Mondial de l'automobile de Paris.

 Les raisons mises en avant par les professionnels : les incertitudes pesant sur le diesel, sacré en Allemagne, ce qui déroute les consommateurs.

Mais on sait aussi que les grands salons sont de plus en plus concurrencés par la Toile.

Un bon démarrage

En attendant les chiffres du nombre de visiteurs, le salon de l'auto de Lyon n'a en tout cas pas débuté dans une ambiance morose. La soirée avant-première a drainé nettement plus de monde que lors de la dernière édition il y a deux ans. Un signe ?

Rappelez-vous, il y a deux ans, après plusieurs années sans salon, GL Events l'organisateur avait mis en place un salon plus « light », animé non pas par les constructeurs automobiles, mais par les distributeurs, avec le nom de leur concession discrètement apposé dans un coin. Tous les stands, incomparablement moins onéreux devaient être identiques et ne pouvaient dépasser la barre des 600 m2. La star ne devait plus être les stands des grands constructeurs surdimensionnés et tarabiscotés, mais la voiture. Retour aux fondamentaux...

Un salon de plus en plus électrique

Un nouveau concept qui a plu puisque la première édition, en 2015 de ce salon new look avait été un succès avec 55 000 visiteurs.

Tout le pari, deux ans plus tard et malgré le mauvais exemple de Francfort est de confirmer cette année, cette réussite qui permettrait de pérenniser la renaissance du salon lyonnais.

 Pour l'heure, le côté positif, contrairement à Francfort est que cette année à Eurexpo, toutes les marques opérant sur le sol français sont présentes : l es grandes généralistes, Ford compris, absent lors du dernier salon ; mais aussi celles opérant sur des marchés de niche, à l'instar de l'Américain Tesla, spécialiste de la voiture de luxe électrique qui présente à Lyon deux modèles, l'impressionnante « X » avec ses portières en ailes de papillon et la « S ».

La « 3 » la plus abordable, déjà sortie aux Etats-Unis, n'est pas encore commercialisée en Europe.

 Tesla est d'ailleurs à l'aune de ce salon de plus en plus électrique : pas un constructeur désormais qui ne présente pas un ou plusieurs modèles hybrides ou carrément électriques.

Nouveautés

 Les nouveautés sont aussi nombreuses au salon de Lyon cette année : la Citroën C Aircross, la Hyundai Kona, la nouvelle Nissan Leaf, la Renault Mégane RS, les Volkswagen T-Roc et Polo.

Reste que le salon de Lyon, contrairement aux grands salons comme Francfort et Paris qui sont d'abord des salons d'image, est réputé être un salon vendeur. C'est aussi à l'aune du nombre de contrats signés que la deuxième édition de ce salon new look sera jaugée.

 Un total de 1 300 voitures avaient été vendues il a deux ans. Combien cette année ?

La barre des 60 000 franchie cette année ?

 Et combien de visiteurs auront arpenté les travées remplies de véhicules aux chromes étincelants , Ils avaient été 55 000 il y a deux ans. Les organisateurs espèrent cette fois franchir la barre des 60 000.

 Si c'est le cas, GL Events et l'équipe du salon de l'automobile de Lyon auront réussi à mettre au point un nouveau type de salon correspondant plus à l'air du temps et en tout cas apte à séduire encore un public qui a tendance à être quelque peu blasé. Le grand virage opéré vers l'hybride et l'électrique aurait alors constitué le déclic...

Publiée le 30 sept. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT