Produits & Services
Confiture de luxe BRUNETON, mets et confitures pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineMeubles sur mesures toutes essences de bois pour professionnelsCoffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC ConseilSurveillance de rentabilité pour PME, aide, conseil et outil logicielSuivre sa rentabilité au jour le jourTransmettre son patrimoine, conseils et aide à la transmission patrimonialeTransmission de patrimoine : donation ou succession ? Comment bien préparer sa retraite, conseils et aides à la constitutionBien préparer sa retraite - anticipation, conseils et constitutionOptimiser ses charges immobilières, foncières - surévaluation taxesOptimisez vos taxes immobilières d'entreprise
Dernières infos

Thierry Desforges, créateur de la start-up lyonnaise « Monpotager.com », lauréat du 1er Pulse Contest

Dominique Largeron

Thierry Desforges aime les paradoxes. Installé dans la Tour de la Part-Dieu à Lyon, la start-up qu'il a créée vend de la nature sur le Web, en proposant aux Internautes de créer leur potager. Ce qui lui a valu d'être le seul lauréat rhônalpin du 1er « Pulse Contest ». Richement doté.

Thierry Desforges, créateur de la start-up lyonnaise « Monpotager.com », lauréat du 1er Pulse Contest

 Des concours mettant en lice des entreprises, il y en a pléthore. Mais des concours qui permettent à leurs lauréats de repartir, non seulement avec la poignée de main de l'organisateur, mais avec plusieurs dizaines de milliers d'euros, c'est plus rare.

C'est sans doute ce qui a valu d'entrée le succès du concours « Pulse Contest », créé par l'association la plus influente de l'écosystème numérique lyonnais, « La Cuisine du Web », en partenariat avec la société chinoise Huawei qui possède une antenne régionale à Lyon.

C'est cette société qui a financé les prix : 300 000 euros, toutes dotations cumulées.

D'emblée ce concours de start-up qui s'est voulu national dès sa première édition est devenu le plus important de ceux existant actuellement dans l'Hexagone. Il a drainé plusieurs centaines de candidatures.

Cinquante mille euros de prix à la clef

Parmi les nombreuses entreprises figurant au palmarès dont de nombreuses start-up parisiennes, on trouve une Rhônalpine, la première à figurer sur le podium d'une des trois catégories, « La ville intelligente », avec 50 000 euros de prix à la clef : « Monpotager.com »

Cette start-up de quatre personnes a été créée par un ingénieur agronome de 34 ans, fils d'un agriculteur de l'Essonne, Thierry Desforges.

Avant de remporter le Pulse Contest, la start-up s'est déjà fait remarquer : lauréat du réseau Entreprendre, « Monpotager.com » a été labellisé Novacité. Thierry Desforges fait également partie du réseau Activ' du Medef Lyon-Rhône qui permet au patron d'une grande entreprise de parrainer une plus petite.

Il est ainsi accompagné par le Pdg de la société lyonnaise « d'Or Brun », le leader français des produits biologiques du jardin.

Venu à Lyon pour travailler comme responsable marketing France et Bénélux d'une entreprise de produits phyto-sanitaires. Il est resté et a donc choisi la capitale des Gaules pour lancer, sa start-up, en octobre 2013.

Installée au 24ème étage de la Part-Dieu à Lyon

Avec un tel nom, on imagine cette start-up s'installer à la campagne. Pas du tout. Cette entreprise a installé son siège au 24ème étage de la Tour de la Part-Dieu.

« J'ai mis plus d'un an pour élaborer le concept », explique Thierry Desforges qui s'est appuyé sur ce que l'on appelle le « love money » (des capitaux émanant de la famille, d'amis), mais n'a pas encore fait appel à des investisseurs extérieurs, pour créer sa société.

Possédant 70 % du capital de sa société, il est accompagné par un polytechnicien de 24 ans qui possède les 30 % restants.

Ce sont en général les concepts les plus simples qui marchent le mieux.  « Ce concept est destiné aux citadins qui n'ont pas la chance d'avoir un potager », explique Thierry Desforges.

Il poursuit : « Nous leur créons un potager chez un des agriculteurs avec lesquels nous travaillons. Ils choisissent parmi les 45 produits que nous leur proposons.

Les possesseurs d'un potager peuvent suivre l'évolution de leur production via des photos qui leur sont envoyées régulièrement. Une fois les légumes récoltés, ils leurs sont livrés à domicile. »

De 15 à 75 euros

Les tarifs débutent à 15 euros par mois pour un potager de 15 m2, jusqu'à 75 euros pour un potager familial de 150 m2.

Originalité pour une si petite société, Thierry Desforges a complété son entreprise d'un comité d'orientation au sein duquel on retrouve son jeune co-actionnaire polytechnicien, mais aussi des chefs d'entreprises de toutes tailles.

Implanté pour l'heure uniquement à Lyon-là où la société rencontre d'ailleurs le plus de succès- et à Paris, « Monpotager.com » a déjà attiré 330 clients. « Mais-précise son créateur, sur le site 5 500 Internautes ont déjà créé un compte ». Observateurs du concept pour l'instant, ils pourraient sauter le pas à un moment ou un autre.

Pour l'heure, l'ensemble de la superficie cultivée pour les clients de « Monpotager.com » est de deux hectares.

En tout cas, cette très jeune société a déjà réalisé en mai dernier son premier exercice bénéficiaire. Elle vise un chiffre d'affaires de 200 000 euros cette année et un doublement dès l'année prochaine à 400 000 euros.

Thierry Desforges effectue régulièrement une veille sur la Toile : pour l'instant il est le seul au monde à avoir élaboré un tel concept...

On parle parfois d'or vert. Il existe manifestement, à condition d'être connecté sur la Toile...









Publiée le 14 juin 2014 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Agro-alimentaire, agriculture
Start-up
Prix Trophée Récompense
Success story
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

Et alors?[ 17/06/14 - Valjean JEAN ]
Bonjour,
vous répétez deux fois que son co-actionnaire est polytechnicien...Pour autant, vous ne dites pas la formation des autres personnes que vous citez...
Je m'interroge sur l'intérêt de cette information: béatitude primesautière ou caution importante?
Ce jeune homme a une formation scientifique solide, tant mieux, mais ça me paraît plus important dans un laboratoire de recherche que dans une start-up.
Un jour ou l'autre, il faudra bien qu'on sorte de cet élitisme béat sans quoi, on ne risque pas de rattraper les Etats-Unis!


HAUT