Produits & Services
OnlyBowling, le nouveau bowling 2.0 des lyonnaisRedécouvrez le bowling avec OnlyBowling, le nouveau bowling 2.0 de Lyon !Mobilier de bureau d occasion, PME, Start-up, toutes entreprises jeunesMobilier de bureau d'occasion - profitez des bonnes affaires de CBI Diffusion !Externaliser la gestion des appels, prestation pour PME Appels : réduire ses coûts et améliorer la relation client avec Easy Info Services Siège bien-être au travail, santé, confort, démarche HSE des PMELes sièges Khol contribuent au bien-être des salariés au travailOffre de vidéo pour PME, SIMPLISSIME, production audiovisuelle L’offre SIMPLISSIME Imagine by TBSCG, une offre vidéo pensée pour la PMEOnlyKart présente ses nouveaux kartings électriques en première mondialeOnlykart propose en première mondiale le nec plus ultra du kart électriqueLocation de salle de séminaire inédite, les hippodromes, Lyon  Anticipez vos locations de salles de séminaires aux hippodromes de Lyon avec Le Carré OvaleSoirée d'entreprise, dîner spectacle TPE, PME, Voulez-Vous LyonCréez une soirée d’entreprise inoubliable Location salle de prestige originale, les hippodromes de LyonVivez votre soirée de fin d’année en grand format aux Hippodromes de Lyon [location de salle de prestige]Cours d'anglais pour enfants de 5 à 12 ans, ateliers ludiquesApprenez l'anglais à vos enfants dès le plus jeune âge en s'amusantSéchoirs industriels sur-mesures, conception et réalisationZéphytec conçoit et installe des déshydrateurs alimentaires professionnels sur mesureSéchoirs aromatiques industriels pour fruits et légumes Gamme ZTR de Zéphytec, des solutions industrielles pour le séchage de fruits et légumes par re-circulation d’air déshydratéFormation prélèvement à la source, préparer dirigeants et salariésAnticipez le prélèvement à la source avec les formations SSIGNDéshydrateur alimentaire industriel, séchoir à fruits et légumesSolutions industrielles de séchage de fruits et légumes : la gamme de séchoirs CSA ZéphytecParking aéroport de Lyon - abonnements pros pour parking privés#BonneRésolution : je m’abonne à une solution pro de parking pour Lyon Saint ExuperyLa nouvelle réglementation des locations saisonnières à Lyon en 5 pointsLa nouvelle réglementation sur les locations saisonnières à Lyon - Enjeux et solutions en 5 pointsJeux de réalité virtuelle pour particuliers et entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideTout savoir sur l'assurance de prêt immobilier pour du locatifFournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgées

Tunnel Lyon-Turin : cela coûterait plus cher à l'Italie de stopper le projet que de le continuer...

Tunnel Lyon-Turin : cela coûterait plus cher à l'Italie de stopper le projet que de le continuer...

A minima, trois milliards d'euros : c'est ce que coûterait à l'Italie l'abandon de la liaison Lyon-Turin : tel est le résultat d'une étude réalisée par des juristes du ministère des Transports italiens. Un pavé dans une mare qui connaît déjà beaucoup de remous...

 On sait qu'un bras de fer est engagé entre les deux partis italiens de la coalition gouvernementale, la Ligue du Nord et le Mouvement 5 étoiles. Le projet Lyon-Turin pourrait la faire exploser tant les deux formations s'arcqueboutent sur leurs choix ; la première défendant urbi et orbi le projet favorable économiquement au nord de l'Italie, la seconde voulant tout arrêter et en faisant un casus belli.

 Or, une pièce essentielle vient d'être versé à ce débat de plus en plus chaud en Italie.

 L’édition de vendredi dernier du quotidien économique « Il Sole 24 Ore » a dévoilé les grandes lignes d'un rapport rédigé par des juristes du ministère des Transports : il recense les conséquences financières pour l’Italie d’un éventuel arrêt du chantier en cours du tunnel transfrontalier du Lyon-Turin.

 Selon différents scenarii, la facture oscillerait entre 2,8 et 4 milliards d’euros répartis ainsi : 1/ études et travaux de remise en état des sites du chantier (de 200 à 500 M€) ; 2/ rendu des fonds communautaires accordés sur la tranche 2015-2019 (600 M€) ; 3/ dédommagement des entreprises sous contrat et éventuelles pénalités demandées par la France et l’UE (de 500 M€ et 1 Md€) ; 4/ coûts de la nécessaire mise en sécurité du tunnel historique qui n’est plus aux normes internationales (de 1,5 et 1,7 Md€).

 La contribution financière de l’Italie à la réalisation du tunnel transfrontalier étant d’environ 3 Md€, arrêter le chantier à ce stade d’avancement couterait autant, voire même plus cher, au pays que de finir l’ouvrage !

Reste que le M5S reste inflexible sur sa position de blocage du chantier, contre toutes les autres formations politiques du pays et même une très large majorité de l’opinion italienne, comme l'ont prouvé de récents sondages.

 Et compte tenu des tensions diplomatiques entre la France et l’Italie, les réunions de travail prévues pour partager les résultats de cette analyse n’ont pas encore été programmées. Les choses devraient donc continuer à traîner...

 Une certitude, Bruxelles et la France s’impatientent de plus en plus de ces atermoiements.

 Un dossier en tout cas qui n'est pas fait pour arranger les piètres relations diplomatiques actuelles entre les gouvernement français et italiens !

Publiée le 10 févr. 2019 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

pénalités pour l'italie = 0€[ 10/02/19 ]
l'UE ne peut pas demander le remboursement des subventions qui ont été utilisées aux fins prévues selon l'article 12 du règlement 1316 / 2013 de l'UE

La France ne peut rien demander à l'Italie, puisqu'elle ne respecte pas le traité du 30/01/2012 article 4 en ne faisant pas les 33 km d'accès sous Belledonne/Glandon.

Il n'y a pas d'appel d'offre lancé pour des travaux définitifs, interdits par les 2 ministres des transports en décembre 2018, donc pas d'indemnité à verser de ce coté


HAUT