Dernières infos

Un conflit à 2,1 M€ oppose RhôneExpress, la ligne qui relie la Part-Dieu à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry.

Un conflit à 2,1 M€ oppose RhôneExpress, la ligne qui relie  la Part-Dieu à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry.

Un conflit oppose RhôneExpress, la ligne qui relie la Part-Dieu à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, au Sytral l'organe décisionnaire en matière de transports dans la Métropole lyonnaise.

A l'origine de ce conflit, l'engagement pris dans le contrat de concession qu'il n'y aura pas de concurrence durant la concession sur cette ligne, ce qui a déjà coûté cher aux sociétés indépendantes qui ont voulu se mettre à leur tour sur ce marché, comme l'a raconté à plusieurs reprises « lyon-entreprises ». Ainsi, la mise en place de transports en commun concurrents sur le parcours est interdite, créant un monopole de fait, par contrat.

 Or, l'autorité de tutelle de RhôneExpress, le Sytral a concurrencé de facto RhôneExpress, dans le passé, via les deux lignes de bus qui desservaient l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry.

 C'est la raison pour laquelle Rhônexpress réclame 2 157 206 euros à son autorité de tutelle depuis janvier 2015...

 Les lignes 29 et 30 avaient été créées pour la desserte de la CCEL avec un arrêt à l'aéroport.

 Les deux lignes ont été supprimées par la direction du Sytral en janvier 2016.

 Rhônexpress dit également avoir perdu de l'argent lors des travaux pour la desserte du Parc OL et à l'occasion des soirs de matches, le T3 étant alors privatisé...

Cela va se jouer devant le tribunal...

Publiée le 22 mai 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

Monopole à prix d'or[ 23/05/17 - ]
Je croyais innocemment que les monopoles de ce type étaient interdits. Pas d'autre moyen économique le prix de cette liaison état exorbitant ! C'est tout bonnement scandaleux pour les gens qui n'ont d'autres choix (covoiturage ?).


HAUT