Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

EURONEWS

Un investissement de 32 millions d'euros : son futur siège ancrera définitivement Euronews à Lyon

Dominique Largeron

Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand a posé la première pierre du futur siège d'Euronews qui sera installé sur les bords de Saône dans le nouveau quartier de La Confluence. Un immeuble de 10 000 m2 à l'architecture pour le moins décapante signée Jakob/MacFarlane qui permettra à la chaîne d'infos internationale de doubler sa superficie : depuis son arrivée à Lyon, en 1993, Euronews s'est développée de manière importante. Cette implantation l'ancre à Lyon et écarte définitivement le spectre d'un départ pour Bruxelles. Mais pour y parvenir, un montage complexe a dû être mis en œuvre...

Un investissement de 32 millions d'euros : son futur siège ancrera définitivement Euronews à Lyon

Vous avez aimé le Cube orange de 4 000 m2 à Lyon-Confluence qui a fait couler beaucoup d'encre, par l'originalité de son architecture ? Vous adorerez sans doute, d'ici deux ans, le futur siège d'Euronews, tout vert, lui, et qui selon les opinions, ressemble soit à un morceau de gruyère soit à une double taille-crayons...

Cet immeuble à l'architecture pour le moins novatrice est signée de deux architectes en vogue : Jakob/MacFarlane. Ce sont d'ailleurs eux les auteurs du « Cube Orange », situé non loin de là, mais aussi du Restaurant « Georges » au Centre Pompidou et de la Cité du design et de la mode à Paris.

Ce « Cube perforé vert » sortira de terre d'ici deux ans : la première pierre a été posée samedi 12 novembre par le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, en compagnie du patron de la chaîne, Michael Peters.

Pour ce dernier, si le futur siège d’Euronews sera un bâtiment audacieux, moderne, c'est qu'il se veut « porteur des valeurs de la chaîne et doté d’une forte personnalité. » Pour le moins...

Ce nouveau bâtiment, qui sera l’un des plus surprenants de la Confluence par sa taille et son design, a pour but « d'offrir une visibilité exceptionnelle à la chaîne, non seulement dans sa ville d’origine, à Lyon, mais également à l’échelle du territoire, et bien au-delà comme étant la vitrine de l’un des plus importants médias mondiaux. »

Avec ses deux grandes perforations et sa façade dotée d’une enveloppe en aluminium vert lumineux, le bâtiment développera une superficie d'environ 10 000 m2 répartis sur six étages. Le nouveau siège accueillera les huit cents collaborateurs actuels dont quatre cents journalistes de vingt-cinq nationalités différentes. Ces derniers réalisent désormais onze éditions (*). Très à l'étroit actuellement à Ecully, la chaîne n'a cessé de se développer depuis son arrivée à Lyon en 1993.

Le promoteur choisi, lui-même installé à La Confluence est le Groupe Cardinal. Il a déjà réalisé successivement les sièges du Progrès (12 000 m2), de DDB et « Communiquez » au sein du Bâtiment des Douanes (4 000 m2), mais encore la Maison de la Radio (4 000 m2), ainsi que le siège de son propre groupe dans le fameux cube orange (4 000 m2). Le Pdg de Cardinal, Jean-Christophe Larose a annoncé à l'occasion de cette première pierre "une croissance annuelle de 35 % de son chiffre d'affaires pour les deux ans à venir".

Le nouveau siège d'Euronews sera livré au quatrième trimestre 2013. Six mois seront ensuite encore nécessaires afin de finaliser l'aménagement intérieur et technique L'inauguration de la chaîne dans son nouveau site est prévue courant 2014.

Le coût de l'immeuble est de 32 millions d'euros. Le montage financier qui a permis l'installation d'Euronews à La Confluence, après des rumeurs d'éventuels départs qui ne sont donc pas concrétisées, est complexe.

Euronews sera copropriétaire de son futur bâtiment aux côtés de la Caisse des Dépôts et de Voies Navigables de France, au sein d'une Société Civile Immobilière, bien évidemment baptisée «  Pavillon Vert », selon ce partage : 35 % Euronews, 25 % Caisse des Dépôts et 40 % VNF. Ce montage est l'illustration de l'activisme de la municipalité lyonnaise qui a tout fait pour conserver Euronews sur son sol et a réussi à rassembler des partenaires, tous impliqués fortement dans le développement du quartier de La Confluence, pour financer cette ambition. Sinon, Euronews aurait sans doute quitté Lyon pour Bruxelles.

La Caisse d'Epargne Rhône-Alpes (CERA) a aussi joué un rôle, en assurant le financement à long terme de la SCI porteuse des murs, ainsi que certains des équipements intérieurs. De surcroît, la CERA a délivré la garantie financière nécessaire au promoteur qui construit l’immeuble, dans le cadre d’un contrat de promotion Immobilière.

L'arrivée d'Euronews devrait constituer la dernière touche d'un quartier qui comme Fleet Street à Londres rassemblera quelques-uns des plus importants médias présents à Lyon : le Progrès, Espace Group (Radio Espace, Jazz, Radio, notamment) et donc la chaîne internationale d'infos. L'originalité des architectures déployées qui tranchent à Lyon, jusqu'ici ville (trop) sage en la matière, est aussi une manière de communiquer.

(*) Euronews est reçue par 350 millions de foyers dans 155 pays. Elle émet en allemand, anglais, arabe, espagnol, français, italien, persan, portugais, russe, turc et ukrainien.

Publiée le 18 nov. 2011 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 21 nov. 2011
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Edition, presse, tv, radio
EURONEWS
GROUPE ENTREPRISES
News


HAUT