Un nouveau centre de décision va quitter la région : Cegid

Un nouveau centre de décision va quitter la région : CegidS'il n'est plus actionnaire majoritaire, détenant 4 % du capital seulement, Jean-Michel Aulas reste à ce jour président de Cegid. Mais pour combien de temps encore ?

C'est très bien de vouloir développer en Auvergne-Rhône-Alpes des Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI), mais avant d'en augmenter le nombre, encore faudrait-il conserver celles que nous avons sous la main.

On vient ainsi d'apprendre que les nouveaux actionnaires de Cegid, l'Américain Silver Lake et le fonds anglais AltaOne Capital, comme c'était d'ailleurs prévisible, avaient décidé de transférer le siège social de la société aux Pays-Bas.

Ce transfert vise selon les nouveaux propriétaires de Cegid, « à moderniser la structure juridique de Cegid, lui donner davantage de flexibilité dans le projet de développement de ses activités en dehors de la France et lui permettre de bénéficier des autres avantages de la société européennes. » Il s'agirait de renforcer donc le profil international d'un groupe, surtout hexagonal, pour l'heure. La fiscalité doit aussi jouer un certain rôle dans ce transfert...

Dans le même temps, le groupe ne devrait plus être coté en Bourse : les nouveaux actionnaires ont annoncé avoir aussi déposé une Offre Publique d'Achat sur l'ensemble des titres Cegid Group. Avec cette conséquence : le retrait de la cote.

La fin d'une saga boursière de près de trente ans : la première cotation initiée par Jean-Michel Aulas date de l'année 1986, trois ans après la création de la société.

« Mauvaise nouvelle pour notre Métropole. Perdre un siège comme celui de Cegid est tout, sauf anodin », a déploré sur Twitter Emmanuel Imberton, le président de la CCI Lyon Métropole.

Nous sommes parfaitement en phase avec lui : Cegid pèse à ce jour 2 250 emplois dont 900 à Lyon...

Mais il faudrait enfin s'interroger pourquoi, après par exemple Dentressangle, puis maintenant Cegid, après d'autres, nous ne sommes pas capables de créer des géants européens, comme savent le faire si bien les Allemands, à partir de métropoles régionales et conserver en région de grands centres de décision.. ?





Publiée le 29 mai 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT