Produits & Services
Retraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC Conseil

Université : Lyon se mobilise pour obtenir enfin son Initiative d'Excellence

Dominique Largeron

Labex, Satt, Equipex...: l'Université Lyon/Saint-Etienne a gagné au cours des dernières années un certain nombre de structures permettant d'organiser sa recherche, mais elle n'a pas réussi à obtenir la pierre angulaire de tout cet ensemble : l'Initiative d'Excellence, en l'occurrence l'Idex. Une deuxième chance lui sera donnée début 2016. La mobilisation générale a été décrétée pour son obtention.

Université : Lyon se mobilise pour obtenir enfin son Initiative d'ExcellenceJean-François Pinton, directeur de l'ENS-Lyon et chef de projet Idex.

A la surprise générale, le PRES Université de Lyon sensé alors regrouper l'ensemble du monde universitaire et des Grandes Ecoles à Lyon et Saint-Etienne avait été recalé en 2012, lors de la première phase de sélection des « Initiatives d'Excellence » (Idex) dans le cadre du Grand Emprunt.

 Seules huit Universités avaient alors obtenu le précieux sésame : quatre Universités parisiennes (Saclay, Paris Sciences et Lettres, Sorbonne Université et Sorbonne Paris Cité) ; et quatre en région (Aix-Marseille, Bordeaux, Toulouse et Strasbourg) ; mais pas Lyon. Cruel.

 Trois raisons peuvent expliquer ce ratage. Le fait que Lyon et Grenoble étaient concurrents sur cet appel d'offres, alors qu'une réunion des deux dossiers aurait sans doute offert une meilleure garantie ; la gouvernance future du projet avait été jugée encore trop floue. La volonté de travailler en commun ne semblait pas évidente au jury chargé de distinguer les Universités bénéficiaires. Enfin, les relations entre la recherche académique et les entreprises étaient estimées encore trop faibles.

 Un prix de rattrapage, le PALSE

 Lyon a tout de même obtenu un prix de rattrapage : le PALSE (Programme d 'Avenir Lyon Saint-Etienne) pour lequel il a bénéficié d'un financement de l'Etat de 27 millions d'euros sur trois ans. Ce qui lui a déjà permis de développer sa stratégie internationale, de renforcer son potentiel de recherche, de promouvoir le doctorat Université de Lyon, etc.

 Mais d'Idex, toujours pas. Pourquoi cette Initiative d'Excellence apparaît-elle aussi importante ? Car si dans le cadre du Grand Emprunt, Lyon a tout de même glané au fil des années un certain nombre de structures se traduisant en financements divers et variés, l'Université lyonnais n'est toujours pas dotée de cette pierre angulaire qu'est l'Idex.

 L'Université de Lyon est repartie à l'assaut, nommant Jean-François Pinton, le directeur de la prestigieuse Ecole Normale Supérieure de Lyon (ENS) chef de projet de la candidature Idex.

 Le dossier doit être déposé à la fin de l'année et le jury international présidé par Jean-Marc Rapp, ancien président de l'Association européenne des Universités, devrait délibérer en début d'année prochaine.

 La gouvernance de l'ensemble de l'Université, qui est passée d'un PRES (Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur) à une COMUE (Communauté d'Universités et d'Etablissements) actuellement, s'est elle aussi grandement améliorée, assure Jean-François Pinton.

 Il explique l'importance pour la communauté académique, mais aussi au-delà pour l'ensemble de l'écosystème métropolitain de l'importance de l'Idex.

 L'Idex : 50 % d'argent en plus pour la Recherche

 « Cela signifie chaque année entre 25 et 35 % d'argent en plus pour la recherche lyonnaise. Avec l'effet de levier, cela représente en fait plusieurs centaines de millions d'euros. »

 A titre de comparaison, « si Lyon obtenait en début d'année prochaine ce fameux Idex, c'est 50 % de financements en plus qui iraient à la recherche ! »

 Trois axes forts ont été définis : « Biosanté et société, Sciences et ingénierie pour une société durable ; et enfin, Humanités et urbanité. Ces axes ont été choisis collectivement et s'appuyeront sur des actions innovantes menées avec nos partenaires nationaux et internationaux », précise le chef de projet Idex. Ces trois axes se sont traduits en douze programmes sur le terrain.

 Mobilisation générale

 D'où la mobilisation générale qui s'est traduite par une grande réunion rassemblant au siège de la Métropole lyonnaise à la Part-Dieu, le monde universitaire, mais aussi le monde économique et l'Etat représentée par le préfet de Rhône Alpes, Michel Delpuech.

 Le chef de projet Idex, Jean-François Pinton, pense avoir bien œuvré pour que le jury international qui délibérera en début d'année prochaine fasse le bon choix.

 L'Université lyonnaise n'a pas cette fois droit à l'erreur. Personne ne comprendrait qu'elle subisse un nouvel échec, que les 130 000 étudiants, les 12 500 chercheurs, les douze laboratoires d'excellences et autres pôles de compétitivité passent à côté d'investissements qui devraient lui permettre de se hisser un peu plus au niveau international.

 L'objectif du gouvernement à travers cet Idex est en effet de sélectionner une dizaine de grandes Université en France capables de prendre rang parmi les plus grandes en affichant une forte visibilité internationale en termes de recherche et de formation.

 Un nouvel échec serait du plus mauvais effet.

Le site du projet Idex-Lyon
Publiée le 10 mai 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT