Produits & Services
Confiture de luxe BRUNETON, mets et confitures pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineMeubles sur mesures toutes essences de bois pour professionnelsCoffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC ConseilSurveillance de rentabilité pour PME, aide, conseil et outil logicielSuivre sa rentabilité au jour le jourTransmettre son patrimoine, conseils et aide à la transmission patrimonialeTransmission de patrimoine : donation ou succession ? Comment bien préparer sa retraite, conseils et aides à la constitutionBien préparer sa retraite - anticipation, conseils et constitutionOptimiser ses charges immobilières, foncières - surévaluation taxesOptimisez vos taxes immobilières d'entreprise
Dernières infos

La chaîne de restauration lyonnaise « Rouge Tendance » monte en gamme pour rester... tendance

Dominique Largeron

Finis les menus à 10 euros. Paradoxalement, pour mieux passer la crise et enrayer la baisse de fréquentation de 15 à 20 % de ses restaurants « Rouge Tendance », le Lyonnais Emmanuel Auton monte en gamme. Dix ans après la création de son premier établissement dans le 8ème arrondissement de Lyon, il est à la tête d'un groupe de bientôt sept établissements, via une ouverture cette année à Clermont-Ferrand.

Rouge Tendance, la chaîne lyonnaise de restaurant qui monte en gamme

Autodidacte de la restauration, le Lyonnais Emmanuel Auton affiche une belle réussite dix ans après l'ouverture de son premier restaurant « Rouge Tendance » qui avait alors fait le buzz avec près de 700 couverts servis par jour.

 Il était alors le premier à instaurer le concept de restaurant wok à Lyon, élaborant autour un univers culinaire de plats sélectionnés sur les cinq continents, mais fait aussi de convivialité, de décoration originale et d'animations assez inhabituelles : taouage au henné, danseuses orientales, massages, espace narguilé... Un cocktail efficace : son restaurant à thème faisait le plein, midi et soir. Il fallait faire la queue pour pénétrer dans « le » restaurant à la mode du moment.

Emmanuel Auton a débuté comme serveur chez Pizza Pino

 Emmanuel Auton, autodidacte, qui a débuté comme simple serveur chez Pizza Pino, a, à ce jour développé six restaurants en France, dont quatre en propre et deux en franchise. Un septième rejoindra en septembre, sa société, une SAS «baptisée « Food Addict » : à Clermont-Ferrand.

 Avec 140 000 francs, il ouvre d'abord « Don Vito »en 1994, dans un local désaffecté, pour le revendre cinq ans plus tard un million d'euros, puis « l'Ilot corsaire », rue des Frères Lumière, installé dans une cour qu'il cède quatre ans plus tard pour créer cette fois le concept « Rouge Tendance ».

 Observant le succès du premier « Rouge Tendance » à proximité de la « Maison de la Danse », dans le 8ème arrondissement, le directeur de la Part-Dieu l'approche pour lui proposer d'ouvrir, en 2005, à des conditions préférentielles un établissement de trois cents couverts au sein du centre commercial. Encore un succès.

 Il est également approché par une chaîne de restauration, « La Boucherie » qui lui propose, elle, de développer avec lui un contrat de « Master franchise ». Un semi-échec, cette fois, le premier de sa carrière.

Six restaurants à ce jour, et bientôt sept

 La plupart des restaurants à thème alors ouverts sont fermés. Ne restent plus désormais, outre les deux établissements lyonnais, que des restaurants « Rouge Tendance » à Nîmes, Saint-Etienne, Toulouse et Aix-les-Bains

 Son groupe affiche 150 salariés, franchisés compris, pour un chiffre d'affaires de 9,5 millions d'euros dont 4,2 millions pour les deux restaurants lyonnais. Un groupe rentable : Emmanuel Auton a affiché en 2012 un résultat net de 285 000 euros, soit 3 % de son chiffre d'affaires, ce qui est actuellement dans le monde de la restauration à la peine, plutôt correct.

Une fréquentation en recul

 Reste que la crise est passé par là. Si les restaurants sont toujours animés, la fréquentation a reculé de 15 à 20 %, à l'instar de la plupart des établissements de restauration.

Pour enrayer ce recul, Emmanuel Auton a tenté de baisser ses prix, en changeant de format pour le rendre accessible, en créant un menu à 10 euros, sans résultat tangible.

 Comment alors rester tendance, comment éviter l'essoufflement, dix ans après ? Revenant sur sa première stratégie, Emmanuel Auton a décidé a contrario, de monter en gamme.

 Il faisait élaborer ses plats dans une cuisine centrale pour l'ensemble des restaurants du groupe. Il l'a fermée il y a six mois. Finis, les plats élaborés à la chaîne à l'extérieur. « La très grande majorité de nos plats est désormais élaborée sur place : je préfére investir dans du personnel bien formé dans les cuisines et voir le couvert moyen augmenter », affirme Emmanuel Auton

 De même, il a décidé de laisser la place à l'expérience et à la compétence en matière de personnel. « Auparavant, nous ouvrions notre porte à tout le monde. Nous n'embauchons plus désormais que des gens de métier, ayant de l'expérience », assure-t-il.

 Si Emmanuel Auton sait incontestablement créer une ambiance très spécifique dans ses établissements, le reproche le plus fréquemment formulé était constitué par la qualité de la restauration pas toujours à la hauteur. Il est désormais bien décidé à investir là-dessus pour mieux passer la crise. Et rebondir ensuite.

Objectif, à l'avenir, de grandes capitales européennes

 « Après l'ouverture du « Rouge Tendance » de Clermont-Ferrand , au mois de septembre prochain , nous nous mettrons en stand by. Nous allons stopper les ouvertures en attendant la reprise économique. Après, je compte développer de nouveaux restaurants dans les grandes capitales européennes : Paris où nous sommes absents, Barcelone, voire encore Berlin », lance Emmanuel Auton.

 Basé sur les cuisines du monde, le concept devrait être facilement exportable. Restera à Emmanuel Auton à le prouver.

 Photo (DL)-Emmanuel Auton dans son restaurant du 8ème arrondissement de Lyon, créateur et propriétaire à 100 % de « Rouge Tendance » via sa société SAS « Food Addict » .


 

Publiée le 28 janv. 2013 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 28 janv. 2013
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Restonews


HAUT