Lancement de la nouvelle navette privée GoAirport vers l'aéroport Lyon-Saint Exupéry

depuis Le dimanche 01 décembre 2013Lancement de la nouvelle navette privée GoAirport vers l'aéroport Lyon-Saint ExupéryLa navette GoAirport (photo GoAirport).

 En butte à l'hostilité à la fois du Département du Rhône et au Sytral, l'autorité organisatrice des transports dans le Grand Lyon qui ont introduit un recours, la nouvelle navette privée Go Airport a néanmoins pu débuter ses activités le dimanche 1er décembre. Elle a ainsi transporté vingt personnes pour le premier jour d'ouverture de ce service.

 La liaison, s'effectue via deux véhicules Renault Trafic climatisés de huit places, mais non pas de la gare de la Part-Dieu à l'aéroport, comme RhôneExpress, mais de la station Meyzieu Z.I, le terminus du tramway T3, soit un trajet d'une dizaine de minutes.

 « Le tramway permet ensuite aux clients de rejoindre le centre-ville de Lyon à la station Vaulx-en-Velin la Soie avec le métro ligne A ou la gare Lyon Part-Dieu et son centre d’affaires », explique Richard Villeret, le Lyonnais ancien chauffeur de taxi et ex-salarié de RhônExpress à l'origine de cette navette.

 Il précise : « Il s'agit là de la possibilité la plus courte et la moins onéreuse. ». Et ajoute : « Mais contrairement à RhônExpress qui dépose les voyageurs à la gare ferroviaire de Saint Exupéry et qui ont ensuite besoin de sept minutes pour rallier les terminaux, nous, nous les déposons au parking dépose minute, devant la porte 17 du terminal 1. »

 Du fait de l'opposition du Sytral, le service ne fonctionne pas comme prévu, à raison  d'une navette toutes les 40 minutes, de 5 h 40 à 23 h 30.

Elle ne peut pour l'instant, opérer légalement que sur réservation. Les mini-bus prennent le départ à condition que deux personnes au moins se soient inscrites par Internet ou par téléphone.

 Ce concept GoAirport permet des tarifs moins onéreux que RhônExpress : 7,50 euros l'aller simple, 14 euros l'aller-et-retour, et des tarifs étudiés pour les moins de 25 ans et les plus de 65 ans : 6 euros l'aller simple et 11 euros l'aller-et-retour.

« Nous visons une clientèle d'étudiants et de retraités et en fait de tous ceux qui dans un voyage font très attention à leurs frais : ils sont nombreux en cette période de crise !», explique Richard Villeret.

 Défavorable à cette concurrence de RhônExpress qu'ils ont mis en place, le Syndicat Mixte des Transports du Rhône, et le Département du Rhône, en tant qu’autorités organisatrices des transports, avaient déclaré, à l'annonce de la création de cette nouvelle navette qu'ils allaient «  saisir les services de l’Etat sur l’aspect réglementaire de la desserte, et vont se rapprocher des services de l’aéroport pour clarifier la question du positionnement des arrêts sur la plateforme. »

S'il n'obtient pas l'autorisation pour opérer régulièrement ses navettes, Richard Villeret entend poursuivre le Sytral en justice : "Il faudra alors que le Sytral explique pourquoi il me refuse son autorisation d'effectuer des navettes."

 -Il est indispensable d'acheter ou de réserver préalablement son billet sur Internet avant d'utiliser cette nouvelle navette : goairport.lyon@gmail.com ou par téléphone, quinze minutes minimum avant le départ, au 09 81 29 03 71.



Publiée le 02 déc. 2013 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Agenda
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

epafar[ 06/04/14 ]
C est un veritable plaisir de vous lire avec cette article, je vous en remercie grandement !!!
[url=http://www.methodeargent.net/]Gagner de l'argent en Bourse facilement[/url]


HAUT