Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

DMC

L'emploi des séniors en France très en dessous de la moyenne européenne

C'est justement parce que dans ces pays on travaille plus longtemps, qu'il y a plus de travail pour tous, mais surtout chez les jeunes et les seniors. Ne revenons pas à la théorie du partage du travail en 2000, qui a entraîné les 35 heures, une baisse d'activité et une augmentation du chômage.

Pourquoi le taux d'emploi des 55-64 ans reste très largement en dessous de la moyenne européenne ?

Il a été oublié que pour être en équilibre un pays, comme une entreprise ou un ménage, a besoin d'un revenu suffisant. Le PIB* est trop bas depuis 1975. La différence entre celui-ci est les dépenses de l'état n'a fait que s'accentué au fil des années. Celles qui ont fortement augmenté cette différence ont été les années 1982 (avec la retraite à 60 ans, la semaine des 39h et la 5ème semaine de congés payés) et les années 2000 (avec la limitation du temps de travail à 35 heures).

Et pourquoi ce PIB est-il trop faible ?

Simplement, parce que l'on ne travaille pas assez au regard d'une durée de vie qui n'arrête pas d'augmenter. Ors, plus la durée de vie a augmenté, plus le temps d'emploi (payé) a diminué. Il faut savoir pour bien comprendre cette analyse, que le PIB est proportionnel aux heures travaillées !

De plus, les termes "SOCIAL" et "TRAVAIL" sont mélangés en permanence

Passer à 60 ans et 35 heures, c'est du travail, ce n'est pas une avancée sociale puisque que après ces deux mesures, le social a régressé en France. Moins de pensions, moins de Sécurité Sociale, augmentation de toutes les charges, impôts, taxes (notamment CSG/RDS). Diminution du niveau de vie, augmentation de la pauvreté, du chômage, passage aux emprunts pour masquer électoralement nos difficultés.

Tout cela pour démontrer que si l'on ne relève pas les durées d'emploi et d'activité, il sera très difficile, voire impossible de relancer l'économie, l'embauche des seniors et des jeunes.

De plus, l'augmentation importante de la date de sortie du travail, augmentera automatiquement la durée d'emploi des séniors. Presque tous les pays qui ont des durées d'emploi largement au dessus de 60 ans et même 65 ans, ont une durée d'emplois des seniors bien supérieure et donc moins de chômage.

L'équation est simple : plus de travail = plus de social financé !

>> Réagissez, faites part de votre opinion en laissant un commentaire

Approfondir les reflexions de Daniel Moinier
par FOULSHAM Eric. Mis à jour le 04 janv. 2013
Figure dans les rubriques
Eco-Opinions
DMC


HAUT