Un logiciel pour mieux géocaliser les commerciaux

Dominique Largeron

On se demande pourquoi personne n'y avait pensé avant ! S'appuyant sur un informaticien et sa propre expérience professionnelle, l'Isérois Yannick Tregouët, vient de mettre au point un logiciel qui permet de gérer avec efficience les déplacements des commerciaux au sein des entreprises en incluant de multiples paramètres et en élargissant largement son utilisation.

Un logiciel pour mieux géocaliser les commerciaux

« J'ai longtemps cherché cet outil sur Internet. Je ne l'ai jamais trouvé ! C'est la raison pour laquelle, j'ai décidé de créer cet outil. » Rien ne prédisposait Yannick Tregouët, agent commercial en produits industriels dans la région Rhône-Alpes, à se lancer dans l'aventure entrepreneuriale. Hormis le fait qu'il a touché du doigt une opportunité : un logiciel pour gérer les déplacements des commerciaux sur le terrain, en intégrant une multiplicité de paramètres sur un fond de carte.

On connaît bien dans les entreprises les outils dits CRM (ou GRC en français : Gestion de la Relation Client). Les logiciels de CRM actuellement sur le marché  permettent de capitaliser les informations se rapportant au vécu et au plan de charge commercial.

 

Yannick Tregouët et son compère informaticien, le Stéphanois Jean-Luc Lebouil,  ont ajouté  de nombreux éléments qui permettent de construire des référentiels partagés sur la base d'informations collectées non seulement par le commercial mais aussi -et pour Yannik Tregouët, « cela est fondamental »- par tous les acteurs de l'entreprise qui sont confrontés au client. Qu'il s'agisse du service après vente, de la comptabilité, de la gestion des stocks, etc.

 

Yannick Tregouët a ajouté à son logiciel la géolocalisation opérationnelle qui vise la représentation de données stratégiques sur fond cartographique. D'où la dénomination de ce nouvel outil, « xGeoPac ». Celui-ci intègre les coûts inhérents aux déplacements, l'instauration d'une grille du niveau d'importance des clients, mettant en avant les clients à potentiel et les autres. Bref de quoi permettre au commercial de réaliser son circuit de manière simple, mais en fonction d'un grand nombre de paramètres, tous pris en compte pour accentuer sa performance.

 

Yannick Tregouët qui l'a bien sûr testé pour lui-même, assure que « ce logiciel offre un vrai retour sur investissement permettant un gain de près de 25 % de son temps. » Il sera mis sur le marché au cours de ce mois de juin.

Yannick Tregouët aura pour le commercialiser un allié de poids : le directeur commercial au sein des entreprises « dont le rôle est renforcé par ce logiciel. Il pourra facilement constater les performances de son réseau, insuffler de nouvelles actions commerciales, imposer à un moment donné un produit plutôt qu'un autre, etc. »

 

Une fois le logiciel adopté par l'entreprise, il restera à le faire accepter par des commerciaux qui pourraient craindre de se voir rogner les ailes, reconnaît volontiers Yannik Tregouët.

Ce dernier pense avoir un rôle à cet égard : « il sera important alors de faire accepter le logiciel par le réseau. Je compte sur cela sur sa simplicité et sa convivialité », explique-t-il.

Entièrement personnalisable par l'entreprise, il nécessite néanmoins une phase d'audit préalable explique Yannick Tregouët qui espère rapidement quitter son statut de commercial pour troquer la tenue du créateur d'entreprise.

Source : www.gardezlecap.fr

 

Voir le site gardezlecap.fr
Publiée le 16 juin 2009 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 13 sept. 2013
Figure dans les rubriques
Actualité du Digital & Numérique
Commercial, marketing, communication


HAUT