La déduction des intérêts des emprunts immobiliers du revenu imposable

Benoit Masquin ADMEO/CNRSLa déduction des intérêts des emprunts immobiliers du revenu imposable
Dans la foulée des élections présidentielles et législatives, les premières mesures reprennent et précisent certains thèmes de campagne. L'une d'elles répond à l'objectif affiché de faciliter l'accession à la propriété d'une partie des ménages. A notre connaissance, elle consiste en un crédit d'impôt lié aux intérêts d'emprunt versés pendant les cinq premières années dans la limite de 20% du revenu. Depuis un échange médiatisé entre le président et le ministère des finances, elle possède un effet rétroactif. Cette mesure doit donc permettre d'augmenter la demande d'achat de logement sur un marché déjà tendu.
Voir la suite de l'article sur la déduction des intérêts des emprunts immobiliers du revenu imposable
Publiée le 07 juil. 2007 
Figure dans les rubriques
Fiscalité, taxes
Banque, financement, assurance


HAUT