Rhône-Alpes plus touchée par la crise que les autres Régions

Dominique Largeron

La Région Rhône-Alpes est entrée plus tard dans la crise, mais plus fort. Selon l'Insee, alors qu'elle était privilégiée, elle tend à rejoindre les mauvais chiffres nationaux. Le nombre d'intérimaires a d'ores et déjà été diminué de 50 % dans l'industrie et la file des chômeurs pourrait rejoindre le pic record de 1994 !

Seul élément positif, le fait qu'elle soit une grande région exportatrice, lui permettrait de profiter plus vite de la reprise, mais on n'en est pas encore là et de nombreuses incertitudes demeurent.

 

Rhône-Alpes plus touchée par la crise que les autres Régions

« Pas un secteur économique n'échappe à la crise. » Telle est le constat de l'Insee Rhône-Alpes qui vient de livrer un état des lieux pas très réjouissant de la conjoncture rhônalpine. Un seul indicateur est tout de même dans le vert : celui des immatriculations de voitures neuves qui au 1er trimestre 2009, ont augmenté de 3,5 %. Du côté des ventes de camions neufs, c'est la chute libre : - 16 %. Les exportations de la région, un de ses points forts, sont en baisse de 14 % ! La région exporte 3,5 milliards d'euros de moins en un an. Le nombre de logements en chantier diminue de 2,6 % en glissement sur douze mois, les mises en chantier de locaux professionnels reculent, eux, de 2,7 %.

La fréquentation hôtelière est, elle aussi, en recul de 7,3 %. La saison touristique d'hiver 2008/2009 que l'on disait pas si mauvaise a tout de même vu les nuitées chuter de 2,7%.

Ce recul général de l'activité, lié à une chute de l'investissement a des conséquences gravissimes sur l'emploi : le nombre d'intérimaires a plongé : leur nombre est passé de 80 345 au premier trimestre 2008 à 49 451, soit une chute de 40 %, tous secteurs confondus ; ce pourcentage monte à 50 % dans l'industrie, en passant de 40 911 au 1er trimestre 2008 à 19 763 au 1er trimestre de cette année.

Selon l'Insee, la dégradation de l'emploi est plus forte qu'au plan national. Ce qui devrait nous ramener au pic de 1994. Quinze années de perdu du fait de la crise ! Même si l'activité repart d'ici la fin de cette année, comme le prévoit l'Insee, par effet d'inertie, la dégradation de l'emploi devrait se poursuivre en 2010.

Les raisons de cette situation plus difficile qu'ailleurs ? Comme l'Allemagne, grand pays exportateur, la Région, si elle est entrée plus tard dans la crise -avec deux trimestres de décalage-, souffre plus que le reste de l'Hexagone. Elle est en train de rejoindre les chiffres nationaux. Le différentiel de taux de chômage est passé de 0,9 % à 0,6 %.

A noter que ce sont les départements de la Haute-Savoie avec la Vallée de l'Arve et de l'Ain avec la plasturgie d'Oyonnax qui sont les plus touchés. Bénéficiant d'un tissu économique plus diversifié, le Rhône connaît une hausse de son taux de chômage inférieur à la moyenne nationale.

Un espoir, cependant. Ce qui constitue actuellement un défaut pourrait se muer en qualité. En cas de redémarrage du commerce mondial, Rhône-Alpes, grâce à l'importance de ses exportations, pourrait voir sa croissance repartir avant d'autres régions moins exportatrices.

Autre élément positif mis en avant par les conjoncturistes de l'Insee : le restockage pourrait se remettre en route pour relancer la machine économique. La brutalité de la crise s'explique aussi par un arrêt des activités des entreprises qui ont puisé dans leur stock et cessé pour une bonne part de produire. Or le niveau des stocks est à nouveau très bas. Il va bien falloir les reconstituer.

Les chiffres le montrent : on s'approche de la sortie de récession. Et selon l'Insee, la décroissance ne s'établirait plus qu'à 0,2 % lors du trimestre en cours pour s'acheminer en fin d'année à 0 %. Avec retour à une activité positive dès le début de l'année prochaine. Plutôt molle, par ailleurs.

Il reste que ce scénario reste teinté d'incertitudes, tiennent à préciser les conjoncturistes de l'Insee.

Publiée le 06 juil. 2009 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 06 juil. 2009
Figure dans les rubriques
Croissance, crise, relance économique
Conjoncture, études, prospectives, sondages
L'article du jour
News


HAUT