L'Institut national de l'énergie solaire veut développer la formation en direction du bâtiment

Basé à Chambéry en Savoie, l'Ines va créer une plate-forme pour répondre aux énormes besoin issus du Grenelle de l'Environnement.

Le comité de pilotage de l'Institut national de l'énergie solaire (Ines), qui s'est réuni le 23 février dernier a décidé de créer une plate-forme de formation « Solaire & Bâtiment » qui sera animée par l'Université de Savoie.

L'objectif est de mettre à profit ses savoir-faire pour répondre à une demande issue des décisions prises lors du Grenelle de l'Environnement, en forte croissance.

Une première phase de rapprochement avec les pouvoirs publics et les professionnels du secteur devrait permettre de définir les référentiels de l'ensemble des différents métiers concernés.

L'Ines proposera ensuite un large éventail de formations, initiales et continues à même de répondre à la forte croissance du secteur. À plus long terme la plate-forme de formation Solaire & Bâtiment aura même vocation à devenir un véritable un centre de diffusion de l'information à l'usage de tous les acteurs, du grand public jusqu'aux professionnels.

Dans le même temps, l'Institut rhônalpin poursuit son développement : ses 22 000 m² de laboratoires et de bureaux du site de Savoie Technolac accueilleront d'ici 2013 pas moins de 500 chercheurs, ingénieurs et techniciens. Une croissance à même de donner un sérieux coup d'accélérateur à la recherche sur le stockage thermique de l'énergie, les cellules photovoltaïques en couches minces, ou les réseaux intelligents.

Publiée le 05 mars 2010 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 05 mars 2010
Figure dans les rubriques
Les brèves du jour


HAUT