Lyon ville-terrasses

Lyon comptabilise ...3 025 terrasses dont près de 700 sur des places de stationnement : ces dernières seront autorisées à partir du 1er mai. Près de 1 300 places de parking supprimées...

Lyon ville-terrasses ? A coup sûr puisque la ville de Lyon affiche cette années, tous types confondus très précisément 3 025 terrasses.

 Un chiffre assez stable, à vrai dire par rapport à l'année dernière, mais tout de même, un quasi-doublement sur dix ans.

 Pour être plus précis, il faut distinguer trois types de terrasses : les terrasses à l'année, d'abord ; puis les saisonnières, du 1er mars au 31 octobre inclus : ce sont celles concernant notamment les voies piétonnes estivales.

 Mais c'est la dernière catégorie qui fait d'ordinaire le plus parler d'elle : les terrasses de stationnement, autorisée du 1er mai au 30 septembre.

 Elles sont très appréciées des restaurateurs ou des patrons de café, beaucoup moins des automobilistes qui, il est vrai, ont fini par s'y habituer.

 Un peu supérieure à 700, comme l'année dernière, ces dernières « mangent » en effet, environ 1 300 emplacements destinés aux voitures...

Cette initiative de terrasses sur stationnement a été lancée en 2007 par la Ville de Lyon « pour dynamiser l'activité commerciale »

Ces terrasses, qui vont être installée à partir du 1er mai sont louées de 29,80 à 53,70 euros le mètre carré par mois, selon les catégories. C'est évidemment dans le centre de la Presqu'île qu'elles sont les plus chères.

Mais les restaurateurs y tiennent. On les comprend. Selon les syndicats professionnels, une terrasse, c’est en moyenne 30 %  du chiffre d’affaires en plus. Dans la conjoncture actuelle, ça ne se refuse pas !

Publiée le 29 avril 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Les brèves du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT