Sword group ne transférera pas (pour l'instant) son siège au Luxembourg

La SSII lyonnaise Sword Group ne transférera pas dans l'immédiat son siège social de Saint-Didier-au-Mont-d'Or (Rhône), à Luxembourg.  La société de 2 000 salariés dirigée par Jacques Mottard  et habituée des podiums pour ses performances, a décidé d’ajourner le transfert de son siège social au sein de la capitale ducale, un projet  qui avait été mis en œuvre dans le but, précise un communiqué du groupe « d’affecter 100 % de son cash à sa politique d’acquisitions. »

En effet, le 2 décembre dernier, plus de 10 % des actionnaires de Sword Group se sont prononcés contre ce projet de transfert du siège social au Luxembourg.

Or, comme cela avait été annoncé dans la convocation à l’Assemblée Générale, le dépassement du seuil des 10 % a déclenché l’abandon provisoire de ce projet.

Les règles imposées obligeaient en effet Sword à racheter les titres des actionnaires opposés au projet, et ce pendant un mois, sur une valorisation définie à la date de l’assemblée.

De ce fait, explique le groupe : « Compte tenu de la priorité donnée au développement du Groupe et à sa politique d’acquisitions, le conseil d’administration a décidé de reporter ce projet et de réfléchir à la meilleure solution pour le réaliser dans des conditions qui n’altéreraient pas les réserves de cash du Groupe. »

Publiée le 03 déc. 2009 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 03 déc. 2009
Figure dans les rubriques
Les brèves du jour


HAUT