Transgène : accord en perspective avec un grand labo pharmaceutique

Détenue à hauteur de 53 % par le holding de la famille Mérieux, la société biotech Transgène, cotée en Bourse sur l'indice des valeurs régionales, devrait signer prochainement un accord avec un grand laboratoire pharmaceutique.

Lequel, Roche, Novartis, Pfizer ? Le voile devrait se lever d'ici la fin de l'année, assure Philippe Archinard, Pdg de la société.

Le partenariat concernerait le développement de son traitement d'un type de cancer du poumon, le TG4010 qui pourrait être commercialisé en 2015. Un futur blockbuster ? Selon certains analystes, le TG 1410 pourrait atteindre 1,15 milliard d'euros à l'horizon 2015 si le vaccin était indiqué dans plusieurs types de cancer.

Ce que confirme, en allant encore plus loin, le directeur général de Transgène dans une interview à l'Agence Reuters, estimant qu' "un produit de ce type doit pouvoir générer sur deux ou trois indications un chiffre d'affaires très largement supérieur à un milliard de dollars".

Lors du même entretien, Philippe Archinard déclare que ce grand laboratoire l'aiderait en outre à transformer le groupe en une société de biopharmacie intégrée à l'horizon 2016.

Rien d'étonnant donc si, au vu de ces perspectives, le titre a effectué le lundi 7 décembre, un bond de près de 4 %, à 19,20 euros, portant la croissance de l'action à 61 % depuis le 1er janvier 2009 ( 18 % pour le CAC 40).

Publiée le 07 déc. 2009 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 07 déc. 2009
Figure dans les rubriques
Les brèves du jour


HAUT