Produits & Services
Ecole de langue pour enfants, ateliers loisirs 5-12 ans en anglaisMes P’tits Ateliers du Monde s’installent aussi en villeSecrétariat externalisé, votre assistante administrative à temps partagéLe secrétariat externalisé : une opportunité pour l’entreprise en plus d’une aubaine pour le dirigeantDécouvrez L’îloz’, un écrin de Nature préservée pour vos séminaires d’entreprises à LyonDécouvrez L’îloz’, un écrin de Nature préservée pour vos séminaires d’entreprises à LyonLocation de grands espace pour vos salons et showrooms professionnels, expertise et accompagnementHippodromes de Lyon : grands espaces, expertise et accompagnement pour vos salons et showrooms professionnels Événements d’entreprises en plein air à Lyon, le Grand Parc Miribel Jonage est fait pour vous Événements d’entreprises en plein air à Lyon, le Grand Parc Miribel Jonage est fait pour vousPartenaire de vos événements d’entreprise, Voulez-Vous Grand LyonVoulez-Vous Grand Lyon : le partenaire de vos événements d’entrepriseLieu incontournable de vos événements professionnels à Lyon - Le Château de RajatLe Château de Rajat, lieu incontournable de vos événements professionnels à LyonOnlyBowling, le nouveau bowling 2.0 des lyonnaisRedécouvrez le bowling avec OnlyBowling, le nouveau bowling 2.0 de Lyon !Mobilier de bureau d occasion, PME, Start-up, toutes entreprises jeunesMobilier de bureau d'occasion - profitez des bonnes affaires de CBI Diffusion !Externaliser la gestion des appels, prestation pour PME Appels : réduire ses coûts et améliorer la relation client avec Easy Info Services Siège bien-être au travail, santé, confort, démarche HSE des PMELes sièges Khol contribuent au bien-être des salariés au travailOffre de vidéo pour PME, SIMPLISSIME, production audiovisuelle L’offre SIMPLISSIME Imagine by TBSCG, une offre vidéo pensée pour la PMEOnlyKart présente ses nouveaux kartings électriques en première mondialeOnlykart propose en première mondiale le nec plus ultra du kart électriqueLocation de salle de séminaire inédite, les hippodromes, Lyon  Anticipez vos locations de salles de séminaires aux hippodromes de Lyon avec Le Carré OvaleSoirée d'entreprise, dîner spectacle TPE, PME, Voulez-Vous LyonCréez votre soirée d’entreprise inoubliable chez Voulez-Vous Grand Lyon Location salle de prestige originale, les hippodromes de LyonVivez votre soirée de fin d’année en grand format aux Hippodromes de Lyon [location de salle de prestige]Cours d'anglais pour enfants de 5 à 12 ans, ateliers ludiquesVos enfants apprennent l'anglais en s'amusant dès le plus jeune âgeSéchoirs industriels sur-mesures, conception et réalisationZéphytec conçoit et installe des déshydrateurs alimentaires professionnels sur mesureSéchoirs aromatiques industriels pour fruits et légumes Gamme ZTR de Zéphytec, des solutions industrielles pour le séchage de fruits et légumes par re-circulation d’air déshydratéFormation prélèvement à la source, préparer dirigeants et salariésAnticipez le prélèvement à la source avec les formations SSIGN
Dernières infos

Deux semaines après avoir annoncé la relance de ses vols entre Lyon/Reykjavik et New York, Wow Air voit ses avions cloués au sol !

Combien de passagers de la région se sont-ils fait avoir ? Difficile à dire. Toujours est-il que la compagnie aérienne low-cost long courrier Wow Air qui opérait depuis plusieurs années au départ de Lyon-Saint Exupéry avait annoncé il y a une quinzaine de jours la relance de ses vols pour le 27 mai, avec ouverture de la billetterie.

 Puis patatras, le 28 mars, l'on apprenait que cette compagnie était en liquidation judiciaire et que ses avions étaient cloués au sol sans espoir de revoler, laissant en carafe de nombreux passagers partis notamment avec elle en Amérique du Nord, sa destination privilégiée, via la capitale islandaise.

Deux semaines après avoir annoncé la relance de ses vols entre Lyon/Reykjavik et New York, Wow Air voit ses avions cloués au sol !

« La compagnie low-cost islandaise réouvre sa liaison saisonnière depuis Lyon du 27 mai au 9 septembre 2019 », annonçait ainsi fièrement un communiqué de Wow Air, le 13 mars, mettant en avant quatre vols par semaine au départ de Lyon, opérés en direction de Reykjavik, Montréal, Toronto, New York, Boston, Washington DC et Detroit

 Et ce, avec des prix canons : « les billets sont d’ores et déjà disponibles à partir de 59,99 € pour l’Islande et 149,99 € pour l’Amérique du nord », détaillait la compagnie islandaise.

 « Que ce soit pour échapper aux chaleurs estivales et aller se rafraîchir auprès des impressionnants glaciers islandais ou (re)découvrir la démesure des métropoles américaines pour s’émerveiller le temps de quelques jours, Wow air saura transporter tous les voyageurs mais toujours à petits prix. Tarifs avantageux, destinations dépaysantes, le tout ajouté au capital sympathie sans faille des membres de son équipage font de Wow Air la recette idéale pour des vacances hors du commun », poursuivait gaiement le communiqué de Wow Air.

 Mais, surprise, deux semaines plus tard, l'on apprenait que cette compagnie lancée en novembre 2011 par l’entrepreneur islandais Skúli Mogensen avait déposé son bilan et que tous ses avions étaient cloués au sol !

 Wow Air, qui transporte plus d'un tiers des voyageurs en Islande, n'avait plus aucun investisseur pour espérer un redressement depuis que sa compatriote Icelandair s'était retirée des négociations en vue d'une reprise.

 Dans la foulée, la compagnie low-cost avait annoncé des discussions avec ses créanciers afin de trouver un accord global de restructuration volontaire - dont un accord de conversion de la dette actuelle en capital.

La faillite

Lundi, ses créanciers avaient approuvé la conversion de leurs obligations en capital à hauteur de 49 % de la dette de la compagnie.

 Wow Air devait cependant encore trouver des acquéreurs pour les 51 % restants afin d'éviter la faillite.

 Elle ne les a pas trouvés : brutalement, le jeudi 28 mars la compagnie islandaise n'avait plus le choix, en annonçant la suppression de toutes ses opérations, annulant donc tous ses vols.

 Des centaines de passagers se sont rapidement retrouvés bloqués à l’aéroport de Reykjavik, où une trentaine de vols Wow Air avaient été annulés, notamment en provenance ou à destination de Paris, New York et Montréal.

Quatre mille passagers bloqués

 Le gouvernement islandais estimait alors à 4 000 le nombre de voyageurs bloqués dont 1 300 en transit !

La concurrence toujours forte des compagnies low-cost sur les routes transatlantiques et le regain des cours du carburant ont eu raison des finances de la compagnie, illustrant la difficulté du modèle low-cost pour les vols long courrier. Wow Air n'est en effet pas la première compagnie de ce type à mettre la clef sous la porte.

 La faillite du transporteur pourrait entraîner une contraction du Pib islandais de... 3 %, la chute de la couronne et une hausse de l’inflation, selon les projections du gouvernement islandais !

Comment se faire rembourser ?

Quelle solution pour les passagers d'Auvergne-Rhône-Alpes qui avaient déjà pris leur billet ? Ce ne sera pas toujours facile de se faire rembourser...

 Wow Air a expliqué que ceux « dont le billet a été payé avec une carte de crédit sont invités à contacter leur société de carte de crédit pour vérifier si un remboursement du prix du billet sera émis. »

 Les passagers qui ont acheté leur billet auprès d’un agent de voyages dans l’Espace économique européen dans le cadre d’un forfait comprenant vols, hébergement et autres services sont « protégés par la directive voyages à forfait », il leur est conseillé de contacter leur agent de voyages pour organiser un autre vol.

 Les passagers ayant acheté une assurance voyage, ou ceux dont la carte de crédit inclut une telle protection, peuvent être en droit de réclamer une indemnisation et une assistance en raison de retards ou de perturbations du voyage ; « cependant, cette compensation est souvent limitée », souligne la low cost. Qui ajoute cependant que ses passagers peuvent également avoir droit à une indemnisation de sa part, « notamment conformément à la réglementation européenne sur les droits des passagers aériens. En cas de faillite, les réclamations doivent être adressées à l’administrateur/liquidateur ». Bon courage

Publiée le 31 mars 2019 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT