Entreprises qui interviennent chez les restaurateurs
> toutes les entreprises
Vidéos Vins & Restaurants
Champagne : Brut, Blanc de Blancs ou Blanc de Noirs ? [vidéo]

Quelle est la différence entre un champagne brut, un Blanc de Blancs et un Blanc de Noirs ? La réponse de Gaëtan Bouvier, meilleur sommelier de France 2016, en partenariat avec la maison Mumm. 

lire la suite...
Champagne: flûte, coupe ou verre ?
Pascal Auclair

Dans quelques jours, les fêtes de fin d'année et leur cortège de repas bien arrosés. Avant d'ouvrir la traditionnel bouteille de champagne, Thierry Bouchet, directeur France des champagnes de Venoge et Grand Maître de la confrérie de Venoge, répond à une question fondamentale: faut-il servir les bulles dans une flûte, un verre ou dans une coupe ? Explications en images...

lire la suite...
Christophe Roure, futur deux étoiles lyonnais
Pascal Auclair

Bonne pioche pour le "mercato" hivernal de la gastronomie lyonnaise. En provenance de Saint-Just-Saint-Rambert, Christophe Roure brillera bientôt dans la constellation des étoilés lyonnais. Premier rendez-vous de chantier avec le double macaron de la Loire.

lire la suite...
> Voir toutes les vidéos

Lever de rideau au Neuvième Art

Pascal Auclair

Recrue de choix du mercato gastronomique de printemps à Lyon, Christophe Roure (deux étoiles Michelin) a pris possession de son nouveau repaire gourmand au cœur du sixième arrondissement. Découverte.

Restaurant Le Neuvième Art, Christophe Roure, Lyon 6èmeJean-Christophe Roure, la salle de son nouveau restaurant et deux plats au design abouti.

Depuis le 5 juin, l'agglomération lyonnaise compte un double macaron Michelin de plus dans sa brigade. En mal de reconnaissance en terre ligérienne, Christophe Roure a définitivement tourné le dos à ses racines pontrambertoises pour déménager casseroles et piano dans le sixième arrondissement.

Bye bye l'anonymat de Saint-Just-Saint-Rambert... Bienvenu dans le très chic quartier lyonnais, à l'angle des rues Cuvier et professeur-Weill. Quatre bons mois de travaux ont été nécessaires pour transformer le Charolais, enseigne dédiée aux carnivores, en haut lieu de la gastronomie locale.

Un investissement d'un million d'euros

Montant de l'investissement: plus d'un million d'euros, dont une bonne partie consacrée à l'aménagement d'une cuisine high-tech.

Larges baies vitrées, rideaux blancs, moquette sombre, murs saumon, tables en bois clair sans nappe et chaises en feutrine verte...

Dans ce décor contemporain épuré, imaginé par Alain Vavro, Christophe Roure donne libre court à son talent culinaire, sous le regard bienveillant de son épouse, Nati, entouré d'une équipe d'une quinzaine d'unités, dont 10 aux fourneaux.

"La moitié était déjà avec moi à Saint-Just-Saint-Rambert", précise Christophe Roure, adepte d'une cuisine "minimaliste, créative et technique" soucieuse de tirer le meilleur de la nature et de ses produits. "J'aime bien scénariser les plats, comme si le client allait au cinéma", confie l'ancien protégé de Paul Bocuse, Pierre Gagnaire et Régis Marcon.

Foie gras de canard, homard, Saint-Jacques, ris de veau, agneau allaiton d'Aveyron et autres ingrédients savoureux jouent ainsi les premiers rôles avant un générique de fin en forme de tarte citron meringuée déstructurée mise sous cloche. 

Son plat signature ? Le bar aux asperges et girolles

Son plat signature ? Sans doute le bar aux asperges et girolles, émulsion d'un lait d'amande, à l'affiche des menus à 80 € (entrée, plat, fromages et desserts), 105 € (entrée, deux plats, fromages et desserts), 140 € (5 plats, fromages et desserts) et 200 € (accord mets et vins). Pour la clientèle d'affaires, le chef ligérien propose également un déjeuner d'appel à 42 € avec un plat (l'inspiration du jour) et un café gourmand (ou fromages) dans une salle d'une petite quarantaine de couverts souvent comble, notamment les jeudis, vendredis et samedis soirs.

"Pour cette première année d'exploitation, on s'est fixé un objectif de 60 % de taux de remplissage avec un ticket moyen de 133 €", souffle Christophe Roure, dont le grand dessein demeure l'obtention d'une troisième étoile. Verdict en février prochain...

Questions réponses à Christophe Roure

Le Neuvième Art,
173, rue Cuvier, 69 006 Lyon
Tel. 04 72 74 12 74
Fermé le dimanche et le lundi

www.leneuviemeart.com
reservation@leneuviemeart.com

Publiée le 01 juil. 2014 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 03 juil. 2014
Figure dans les rubriques
Restonews
L'article du jour
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

réservation d'une table 5 couverts pour le samedi 7 mars 2015 à 20 h 15[ 12/02/15 - Simone CHAMBON ]

le procédé de réservation n'est pas bien
présenté (ni par téléphone ni par e-mail)


HAUT