Vidéos Bourse Finance
Acteurs financiers et opérateurs en Bourse
> toutes les entreprises
Prestataires spécialisés en Finance
> toutes les entreprises

OL GROUPE : RÉSULTATS SEMESTRIELS 2016/2017

FORTE PROGRESSION (+35%) DES PRODUITS DES ACTIVITES HORS CONTRATS JOUEURS, EN LIEN AVEC L'EXPLOITATION DU PARC OL (110,3 M€)

HAUSSE DE +15% DU RESULTAT OPERATIONNEL COURANT
HORS CONTRATS JOUEURS (13,3 M€)

RENFORCEMENT DE +24,8 M€ DE LA TRESORERIE DISPONIBLE
EN LIEN AVEC L'APPORT DE LA PREMIERE TRANCHE D'IDG

Lyon, le 21 février 2017

Le Conseil d'administration d'OL Groupe, réuni le 21 février 2017, a arrêté les comptes semestriels de l'exercice 2016/20171.

Consécutivement à la mise en exploitation du Parc OL début 2016 puis à l'annonce de l'ouverture du capital à hauteur de 20% à IDG European Sports Investment Ltd. au cours de l'été, le 1er semestre 2016/2017 témoigne du succès de la nouvelle phase de développement économique d'OL Groupe, avec une croissance de ses activités, couplée à une récurrence et une diversification accrues.

PROGRESSION DE +35% DU PRODUIT DES ACTIVITES (HORS CONTRATS JOUEURS)

En M€ (du 1er juillet au 31 décembre) 1er semestre 2016/2017 1er semestre 2015/2016 Var. M€ Var. %
Billetterie 21,6 7,6 +14,0 +184%
dont Championnat 14,2 4,9 +9,3  
dont Europe 6,7 2,5 +4,2  
dont Autres matchs 0,7 0,2 +0,4  
Partenariats - Publicité 13,8 11,1 +2,7 +25%
Droits TV et marketing 62,5 54,6 +7,9 +14%
dont LFP-FFF 24,3 17,6 +6,7  
dont UEFA 38,2 37,0 +1,2  
Events 3,9 - +3,9 NA
Produits de la marque 8,6 8,4 +0,2 +2%
Produits des activités hors contrats joueurs  110,3 81,7 +28,7 +35%
Produits de cessions des contrats joueurs 1,5 26,2 -24,7 -94%
Total des produits des activités 111,8 107,8 +4,0 +4%

 

Recettes de billetterie en forte hausse : +184%, +14,0 M€
(semestre N : 21,6 M€, semestre N-1 : 7,6 M€)
Les recettes de billetterie bénéficient de la pleine exploitation du Parc OL sur le 1er semestre 2016/2017 (Stade de Gerland en N-1). Elles progressent ainsi de 14,0 M€ pour s'élever à 21,6 M€ contre 7,6 M€ au 31 décembre 2015.
Les revenus de billetterie du Championnat progressent de 9,3 M€ pour s'établir à 14,2 M€ contre 4,9 M€ en N-1. L'affluence moyenne par match de Ligue 1 est de 40 618 spectateurs sur la période, contre 31 620 au 31 décembre 2015, soit une augmentation de +28%. En tenant compte des autres matchs hors Championnat (1/8ème de finale de la Coupe de la Ligue), les revenus de billetterie domestique progressent de 9,7 M€ et s'établissent à 14,9 M€ contre 5,1 M€ en N-1
Les recettes de billetterie Europe, avec un nombre de matchs équivalents en Champions League par rapport à l'exercice précédent, bénéficient également de l'effet du Parc OL et s'établissent à 6,7 M€, contre 2,5 M€ au 31 décembre 2015 (soit une progression de 4,2 M€).
Le revenu moyen par match, comprenant les revenus de billetterie Grand public et VIP (y compris prestations), les revenus de merchandising jour de match, commission catering, et parking, a plus que doublé et s'établit à 1,7 M€ sur le 1er semestre 2016/2017, toutes compétitions confondues (0,8 M€ sur le 1er semestre 2015/2016 à Gerland), générant une marge brute de 54%. Ramené au spectateur, le revenu moyen « matchday », toutes compétitions confondues, s'est établi à 44 € sur le semestre, progressant de 63% par rapport au 31 décembre 2015 (27 € au 31 décembre 2015), porté par une nouvelle politique tarifaire proposant notamment une gamme de prix élargie.

Produits de partenariats et publicité en progression : +25%, +2,7 M€
(semestre N : 13,8 M€, semestre N-1 : 11,1 M€)
Les produits de partenariats et publicité s'établissent à 13,8 M€ contre 11,1 M€ au 31 décembre 2015, en progression de 2,7 M€ (+25%) du fait de (i) l'évolution des partenariats marketing et des hospitalités, (ii) l'apport de l'activité « Loges 365 raquo;, et (iii) l'application des nouvelles modalités contractuelles avec la régie commerciale Lagardère Sports depuis l'entrée au Parc OL.
Le nouveau centre d'entrainement professionnel mixte, mis en service en juillet 2016 et inauguré officiellement le 10 octobre 2016, bénéficie du naming « Groupama OL Training Center ».
La « Groupama OL Academy raquo;, nouveau centre de formation mixte situé sur la commune de Meyzieu, à proximité du Parc OL, bénéficie également du naming Groupama ; il a été mis en service en septembre 2016 et inauguré officiellement le 27 octobre 2016.

Droits TV et marketing en hausse : +14%, +7,9 M€
(semestre N : 62,5 M€, semestre N-1 : 54,6 M€)
Les droits TV et marketing s'élèvent au total à 62,5 M€ contre 54,6 M€ au 31 décembre 2015, en progression de +14%.
Au niveau domestique (LFP, FFF), les droits TV s'établissent à 24,3 M€, contre 17,6 M€ au 31 décembre 2015 (+6,7 M€, +38%). Ils bénéficient de l'impact favorable du classement provisoire en Championnat de France à mi-saison (4ème place au 31 décembre 2016 vs. 9ème place au 31 décembre 2015) ainsi que de l'augmentation globale des droits TV distribuables sur la nouvelle période 2016/2017 - 2019/2020. Les revenus bruts distribuables aux clubs de Ligue 1 et Ligue 2 pour la saison 2016/2017 s'élèvent à 801 M€ (vs. 648 M€ pour la saison 2015/2016, soit +24%).
Au niveau international (UEFA), le club a disputé la phase de groupes de Champions League cette saison, comme la saison précédente. Les droits TV UEFA atteignent 38,2 M€ au 31 décembre 2016 (37,0 M€ au 31 décembre 2015), soit une progression de 1,2 M€ liée à une meilleure performance en phase de groupes ainsi qu'à des reliquats de revenus relatifs à la Champions League 2015/2016, perçus au 1er trimestre de l'exercice 2016/2017.

Events : 3,9 M€, nouvelle ligne de produits
(semestre N : 3,9 M€, semestre N-1 : 0 M€)
Plusieurs événements phares se sont tenus au sein du Parc OL au cours du 1er semestre 2016/2017 avec notamment la demi-finale de l'Euro 2016 de football (6 matchs joués au total entre juin et juillet), le concert de Rihanna le 19 juillet 2016 et un match de la ligue Magnus (winter game) de hockey sur glace le 30 décembre 2016.
Au 2nd semestre, le Parc OL accueillera notamment la finale de la Coupe de la Ligue le 1er avril 2017, le concert de Coldplay le 8 juin 2017 et le Monster Jam le 24 juin 2017. Des événements sont d'ores et déjà programmés sur le prochain exercice : le concert de Céline Dion le 12 juillet 2017 ou encore la finale de l'Europa League 2018.
Les nouvelles activités complémentaires, développées depuis la mise en service du Parc OL, notamment l'accueil de conventions, séminaires BtoB & événements Corporate (152 séminaires au cours du 1er semestre de l'exercice, soit plus de 16 200 personnes) et les visites du stade (20 385 visites depuis le début de saison), poursuivent leur progression.

Produits de la marque en légère progression (+2%)
(semestre N : 8,6 M€, semestre N-1 : 8,4 M€)
Les produits de la marque progressent de +2% et s'établissent à 8,6 M€ contre 8,4 M€ au 31 décembre 2015, en relation notamment avec les nouveaux espaces de vente du Parc OL (Megastore) et du centre-ville, et la poursuite de la progression du e-Commerce (+18%).

Produits de cessions des contrats joueurs
(semestre N : 1,5 M€, semestre N-1 : 26,2 M€)
Compte tenu de la participation du club à la phase de groupe de Champions League, le Conseil d'administration a souhaité préserver l'effectif professionnel du club et a ainsi décliné plusieurs offres importantes de transferts durant l'été 2016.
Ainsi, les produits de cessions des contrats joueurs s'établissent à 1,5 M€ seulement et correspondent à la cession du contrat de Lindsay Rose au FC Lorient en juillet 2016. Au 31 décembre 2015, les produits de cessions des contrats de joueurs s'élevaient à 26,2 M€.
Au 31 décembre 2016, l'équipe professionnelle masculine était composée de 35 joueurs, dont 31 internationaux et 21 joueurs formés à l'Academy.

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SIMPLIFIE SEMESTRIEL

En M€ (du 1er juillet au 31 décembre) 1er semestre 2016/2017 1er semestre 2015/2016 Var. M€
Produits des activités 111,8 107,8 +4,0
Frais de personnel -55,8 -46,6 -9,2
Achats et charges externes -40,2 -18,8 -21,4
Impôts et taxes -2,8 -1,7 -1,1
Valeur résiduelle des contrats joueurs -1,0 0,0 -1,0
Excédent brut d'exploitation 12,1 40,7 -28,6
Dont EBE hors contrats joueurs 11,6 14,6 -3,0
Dont EBE sur contrats joueurs 0,5 26,2 -25,6
Amortissements & provisions nets joueurs -5,8 -6,9 +1,1
Amortissements & provisions nets hors joueurs -9,3 -2,2 -7,0
Autres produits et charges opérationnels courants +11,0 -0,7 +11,8
Résultat opérationnel courant 8,1 30,8 -22,7
Dont ROC hors contrats joueurs 13,3 11,6 +1,8
Dont ROC sur contrats joueurs -5,2 19,2 -24,5
Résultat financier -10,7 -0,8 -9,9
Résultat avant impôts -2,6 30,0 -32,6
Résultat net part du groupe -2,3 19,7 -22,0

Excédent brut d'exploitation (semestre N : 12,1 M€, semestre N-1 : 40,7 M€)
L'excédent brut d'exploitation (EBE) demeure très positif, pour s'établir à 12,1 M€ au 31 décembre 2016 (vs. 40,7 M€ au 1er semestre 2015/2016, période qui avait été marquée par un montant important de cessions de joueurs).
Hors contrats joueurs, l'EBE s'élève à 11,6 M€ sur le semestre écoulé, contre 14,6 M€ l'année précédente.
Cette légère diminution est principalement due à la hausse des charges de personnel (+9,2 M€ vs. N-1) en lien avec les recrutements de l'été 2016, et le maintien d'un effectif professionnel conséquent dans l'objectif de la participation à la phase de groupes de Champions League. Le ratio « Charges de personnel/Produits d'activités » s'élevait à 50% au 31 décembre 2016, conforme aux objectifs du groupe.
La hausse des Achats et charges externes (+21,4 M€ vs. N-1) est à mettre en relation avec la mise en exploitation du Parc OL le 9 janvier 2016 et concerne notamment (i) les nouvelles charges liées à l'exploitation du Parc OL, (ii) les charges liées aux nouvelles activités développées au sein du Parc OL, (iii) la hausse des charges d'organisation de match du fait de l'augmentation de la capacité du stade, et (iv) l'application de nouvelles modalités contractuelles avec la régie commerciale Lagardère Sports depuis l'entrée au Parc OL.
L'EBE sur contrats joueurs s'élève à 0,5 M€ et concerne la plus-value dégagée sur la cession de Lindsay Rose au FC Lorient en juillet 2016. Au 31 décembre 2015, il s'élevait à 26,2 M€ en lien avec une activité de trading soutenue lors de l'été 2015 qui concernait exclusivement des joueurs issus du centre formation de l'OL, et donc génératrice de plus-values égales à 100% des produits de cessions.
La valeur marché de l'effectif professionnel masculin est toujours très élevée et s'établit à 208,3 M€ au 31 décembre 2016 contre 178,2 M€ au 31 décembre 2015 (valorisation OL basée sur Transfermarkt). Les plus-values potentielles qui en résultent s'établissent ainsi à 170,4 M€ au 31 décembre 2016, en hausse de +26% sur 1 an, et concernent principalement des joueurs issus de l'Academy (86% du total des plus-values potentielles).

Résultat opérationnel courant (semestre N : 8,1 M€, semestre N-1 : 30,8 M€)
Le résultat opérationnel courant (ROC) au 31 décembre 2016 est positif et s'élève à 8,1 M€ (vs 30,8 M€ au S1 2015/2016). En particulier, le ROC hors contrats joueurs s'établit à 13,3 M€ contre 11,6 M€ en N-1, en hausse de 1,8 M€. Il est à noter que l'évolution du ROC global constaté sur le semestre est marquée par la quasi-absence de trading de joueurs sur le semestre écoulé.
Les amortissements et provisions nets sur contrats joueurs enregistrent une légère diminution de 1,1 M€ par rapport à N-1 (5,8 M€ contre 6,9 M€). Les autres amortissements et provisions nets s'établissent à 9,3 M€, contre 2,2 M€ au 31 décembre 2015, en augmentation de 7,1 M€ en relation principalement avec les dotations aux amortissements liées au Parc OL (0 au 31 décembre 2015).
Les autres produits et charges opérationnels courants sont positifs à 11,0 M€ (vs. -0,7 M€ au 31 décembre 2015) et concernent principalement des plus-values de cessions réalisées en décembre 2016 sur les actifs de Tola Vologe (ancien siège du groupe, anciens centres d'entraînement et de formation situés à Gerland), de la SCI Mégastore (boutique de Gerland), sur les droits à bâtir de l'îlot hôtellerie du site Parc OL, ainsi qu'une indemnité d'assurance.

Résultat financier (semestre N : -10,7 M€, semestre N-1 : -0,8 M€)
Le résultat financier semestriel s'établit à -10,7 M€ (vs. -0,8 M€ au 1er semestre 2015/2016). Il intègre notamment cette année les charges financières liées au plan de financement du Parc OL (crédit bancaire et emprunt obligataire notamment) pour environ 9 M€, qui ne sont plus activées depuis sa mise en service.

Résultat net part du groupe (semestre N : -2,3 M€, semestre N-1 : 19,7 M€)
Le résultat net part du groupe s'établit à -2,3 M€ à l'issue du 1er semestre 2016/2017, contre 19,7 M€ un an plus tôt. Cette évolution résulte directement de la quasi-absence de trading de joueurs sur le semestre écoulé.

BILAN CONSOLIDE SIMPLIFIE AU 31 DECEMBRE 2016
RENFORCEMENT DES CAPITAUX PROPRES ET DE LA TRESORERIE BRUTE

ACTIF en M€ 31/12/2016 30/06/2016 Var. M€
Immobilisations incorporelles 40,6 34,4 +6,2
Dont Contrats joueurs 37,9 31,7 +6,3
Immobilisation corporelles 418,6 420,8 -2,1
Autres actifs non courants 13,1 17,1 -4,0
Dont Créances sur contrats joueurs (>1 an) 0,4 4,9 -4,5
Actifs non courants 472,3 472,2 +0,0
Actifs courants hors Trésorerie 96,5 99,7 -3,2
Dont Créances clients 54,8 48,8 +6,0
Dont Créances sur contrats joueurs (<1 an) 3,4 34,0 -30,6
Trésorerie 57,2 32,5 +24,8
Actifs courants 153,8 132,1 +21,6
Total ACTIF 626,0 604,4 +21,6

PASSIF en M€ 31/12/2016 30/06/2016 Var. M€
Capitaux propres 172,7 145,0 +27,7
Dont intérêts minoritaires 3,0 2,8 +0,2
Passifs non courants 294,0 331,2 -37,2
Dont Emprunts long terme 264,7 299,3 -34,5
Dont Dettes sur contrats joueurs (>1an) 3,9 6,5 -2,6
Passifs courants 159,3 128,1 +31,2
Dont Dettes financières (<1an) 44,7 4,2 +40,5
Dont Dettes sur contrats joueurs (<1an) 11,3 14,9 -3,7
Dont Dettes fournisseurs 29,1 28,1 +1,0
Dont Dettes fiscales et sociales 48,4 45,7 +2,7
Total PASSIF 626,0 604,4 +21,6

Le total du bilan s'élève à 626,0 M€ au 31 décembre 2016, contre 604,4 M€ au 30 juin 2016.
A l'actif, la valeur nette comptable des contrats de joueurs s'élève à 37,9 M€ au 31 décembre 2015, contre 31,7 M€ au 30 juin dernier. Elle intègre les acquisitions de contrats joueurs du début de l'exercice 2016/2017 : Emmanuel MAMANA en provenance du club argentin de River Plate (contrat de 5 ans, soit jusqu'au 30 juin 2021, 8,5 M€ valeur IFRS) et Jean-Philippe MATETA en provenance du FC Berrichonne Football (contrat de 5 ans, soit jusqu'au 30 juin 2021, 4,1 M€ valeur IFRS).
Les immobilisations corporelles, essentiellement composées de l'actif Parc OL (stade et store, centre d'entrainement « Groupama OL Training Center » et centre de formation « Groupama OL Academy »), s'élèvent à 418,6 M€ au 31 décembre 2016 contre 420,8 M€ au 30 juin 2016.
Le 1er semestre 2016/2017 a été marqué par le renforcement des capitaux propres lié à la souscription de la 1ère tranche d'actions nouvelles et d'obligations subordonnées remboursables en actions nouvelles ou existantes (« OSRANEs ») par IDG European Sports Investment Ltd, le 23 décembre 2016, pour un montant total d'environ 30 M€ brut - Lire le communiqué de presse du 27 décembre 2016. Il est rappelé que le contrat-cadre signé le 10 novembre dernier porte sur l'entrée au capital d'IDG European Sports Investment Ltd pour un montant total de 100 M€ sous la forme de souscription à des actions nouvelles et à des OSRANEs, représentant 20% du capital d'OL Groupe sur une base entièrement diluée (après émission des nouvelles actions et des nouvelles OSRANEs).
Au 31 décembre 2016, les capitaux propres s'établissaient ainsi à 172,7 M€ (y compris intérêts minoritaires), contre 145,0 M€ au 30 juin 2016.
Parallèlement, la trésorerie a été renforcée, pour s'établir à 57,2 M€ au 31 décembre 2016, contre 32,5 M€ au 30 juin dernier.
Pour leur part, les dettes financières (hors dettes sur contrats joueurs) s'établissent à 309,4 M€ au 31 décembre 2016 (303,5 M€ au 30 juin 2016). Il est à noter que le 14 décembre 2016, le groupe a obtenu l'accord, à l'unanimité de ses banques partenaires, du maintien à 34 M€ du plafond de la ligne de crédit syndiqué d'exploitation jusqu'à sa date d'échéance, le 30 septembre 2017 (selon les termes du contrat initial, il était prévu que ce plafond soit ramené à 25 M€ le 9 janvier 2017).

PERSPECTIVES ET EVOLUTIONS RECENTES

  • Souscription de la dernière tranche d'actions nouvelles et d'OSRANEs nouvelles réservées par IDG European Investment Ltd et création de la Joint-Venture

Consécutivement à la signature, le 10 novembre dernier, du contrat relatif à l'entrée à hauteur de 20% (sur une base entièrement diluée) d'IDG European Sports Investment Ltd, au capital d'OL Groupe, IDG European Sports Investment Ltd a souscrit en fin d'année 2016 à la 1ère tranche de son investissement pour un montant d'environ 30 M€ (en actions et en OSRANEs).
Il est prévu que la souscription de la 2nde tranche, d'un montant d'environ 70 M€ intervienne au plus tard le 28 février 2017.
Par ailleurs, l'accord signé avec IDG prévoit la création d'une Joint-Venture en Chine, ayant pour objectif la promotion de la notoriété de l'OL et la valorisation de la marque et du savoir-faire OL en République Populaire de Chine, à Taïwan, à Hong Kong et à Macao.
Cette Joint-Venture, dénommée Beijing OL FC Ltd, qui est en cours de création, visera, notamment à (i) établir des partenariats avec des sociétés locales, (ii) créer et développer des écoles de football ou des centres d'entrainement, (iii) vendre et promouvoir la vente de billets pour les matchs de l'OL à des touristes chinois, (iv) proposer des services d'« hospitality » liés aux matchs de l'OL et au Grand Stade. Elle sera détenue à 55% par Beijing Xing Zhi Sports Co. Ltd (société liée à IDG Capital Partners) et à 45% par OL Groupe. Son Conseil d'administration comprendra deux représentants de Beijing Xing Zhi Sports et un représentant d'OL Groupe.

  • Réduction de la dette et refinancement des dettes subsistantes

Il est prévu d'affecter une part substantielle des fonds levés dans le cadre de l'arrivée au capital d'IDG European Sports Investment Ltd à la réduction de la dette du groupe, afin d'obtenir une baisse corrélative des frais financiers et d'envisager le refinancement global des dettes subsistantes.
Le groupe a d'ores et déjà initié des réflexions et des contacts auprès d'un certain nombre d'établissements financiers français et étrangers dans la perspective de la mise en place d'un refinancement de la dette globale du groupe dans le courant de l'année 2017.

  • Naming du Parc OL

Les négociations pour le naming du Parc OL se poursuivent avec des grands groupes français et internationaux, avec pour objectif de finaliser un accord au cours du 2nd semestre de l'exercice 2016/2017.

  • Evolution du Parc OL

Consécutivement à la vente du droit à bâtir de l'îlot hôtellerie en décembre 2016 à Vinci Immobilier, le groupe LAVOREL HOTELS a lancé en janvier 2017 les travaux de construction d'un hôtel 3 étoiles, de 140 chambres, et dont la livraison est prévue au cours du 3ème trimestre 2018.
La cession des prochains droits à bâtir sur le site du Parc OL devrait intervenir au cours de l'année 2017, et ainsi permettre le lancement de la construction des infrastructures connexes (notamment centre de loisirs, centre médical et immeubles de bureaux).

  • Poursuite du développement des nouvelles activités au Parc OL

Des grands évènements sont d'ores et déjà programmés au sein du Parc OL notamment la finale de la Coupe de la Ligue le 1er avril 2017, le concert de Coldplay le 8 juin 2017, le Monster Jam le 24 juin 2017, le concert de Céline Dion le 12 juillet 2017, puis la finale de l'Europa League 2018, et le match d'ouverture et la finale coupe du monde féminine 2019.

  • Evolution de l'effectif professionnel

Le groupe a procédé en janvier 2017 à l'acquisition du contrat de l'attaquant international néerlandais Memphis DEPAY à Manchester United (contrat de 4 ans ½, soit jusqu'au 30 juin 2021, 19,1M€, plus un maximum de 9,3 M€ d'incentives).
Par ailleurs les joueurs Aldo KALULU, Olivier KEMEN et Clément GRENIER ont fait l'objet de mutations temporaires jusqu'au 30 juin 2017, respectivement au Stade Rennais, au Gazelec Ajaccio et à l'AS Roma. L'AS Roma dispose d'une option d'achat de 3,5 M€ + incentives sur le joueur Clément GRENIER.

RESULTATS SPORTIFS AU 20 FEVRIER 2017

  • Equipe masculine :
  • Championnat de France : 4ème place, avec un match de retard (43 points)
  • UEFA Champions League : Phase de Groupe - 3ème de la poule H (et reversion en 1/16 Europa League)
  • UEFA Europa League : victoire lors du match aller des 1/16 de finale contre AZ Alkmaar (1-4), (match retour le 23 février 2017 au Parc OL)
  • Coupe de la Ligue : élimination en 1/8 de finale contre Guingamp
  • Coupe de France : élimination en 1/16 de finale contre l'OM
  • Equipe féminine :
  • Championnat de France : 1ère place (39 points)
  • UEFA Women's Champions League : qualification en 1/4 de finale contre Wolfsburg (matchs prévus les 23 mars et 29 mars 2017)
  • Coupe de France : qualification en 1/4 de finale (match le 12 mars 2017)

Le slideshow de la réunion d'information du 22 février 2017 sera disponible à l'adresse suivante, http://www.olweb.fr.

« Le présent document contient des indications sur les objectifs d'OL Groupe. L'attention du lecteur est attirée sur le fait que la réalisation de ces objectifs peut être affectée par des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats futurs, les performances et les réalisations d'OL Groupe soient significativement différents des objectifs formulés ou suggérés. Ces facteurs peuvent inclure les évolutions de la conjoncture économique et commerciale, de la réglementation, ainsi que des facteurs de risques détaillés au sein du Document de Référence 2015/2016. »

Prochain communiqué :
Produit des activités du 3ème trimestre 2016/2017, le 11 mai 2017.

OL Groupe

Tel : +33 4 81 07 55 00
Fax : +33 4 26 29 67 18

Email: dirfin@olympiquelyonnais.com
www.olweb.fr
Euronext Paris - compartiment C

Indices : CAC Small - CAC Mid & Small - CAC All-Tradable - CAC All-Share - CAC Consumer Services - CAC Travel & Leisure Code ISIN : FR0010428771
Reuters : OLG.PA
Bloomberg : OLG FP
ICB : 5755 Services de loisirs

 

1Les procédures d'examen limité sur les comptes semestriels au 31 décembre 2016 ont été effectuées, et le rapport des Commissaires aux comptes est en cours d'émission.

------------------------
Communiqué intégral et original au format PDF :
Télécharger le PDF
© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

plus d'infos sur OL GROUPE : RÉSULTATS SEMESTRIELS 2016/2017

HAUT