FIDAL Rhône-Alpes

Un opérateur de télécommunication contraint de déclarer la fuite de ses données

par Ségolène Russel

Le 16 janvier 2014 un opérateur de télécommunications a été contraint de déclarer avoir été la cible d’une intrusion informatique à partir de la page « mon compte » de  son espace Client. La fuite porterait sur des données personnelles de plus de 800.000 personnes. Ainsi, nom, prénom adresse postale et électronique, téléphone, composition du foyer et autres données sont tombées entre les mains de hackers.

La fuite des données

Que l’on se rassure, les mots de passe ne seraient pas concernés et les RIB seraient inutilisables selon le directeur technique de cet opérateur. En effet, certains chiffres du RIB sont remplacés par des *** et la version complète est enregistrée sur d’autres serveurs à ce jour épargnés. Mais jusqu’à quand ?

Nous gardons en mémoire certaines attaques similaires notamment dans le secteur bancaire.

Mais en France, peu de cas. Est-ce en raison de la fiabilité des mesures et systèmes mis en place contre les hackers ? Le doute est permis. Une question légitime se pose « pour combien de cas révélés combien de cas dissimulés » ? La raison ressort peut être du défaut d’obligation de déclaration de violation de données personnelles jusqu’à une date récente [...]

Lire la suite sur le Blog Fidal
Publiée le 25 févr. 2014 Mis à jour le 03 mars 2014


HAUT