Edito

Il faut bien le reconnaître. Jusqu'à présent, les vins intitulés "bio"...ne l'étaient pas. La labellisation verte ne portait que sur les raisins, ce qui n'était pas si mal que ça, mais pas sur...


lire la suite...> voir tous les éditos
Producteurs de vin par région
> tous les producteurs
Prestataires filière vin
> tous les prestataires filière vin
Le vin en vidéo
Soluvin au guidon du Royal Racer : une soirée pétillante

Tous se sont retrouvés autour du buffet pour déguster « avec modération » les différentes cuvées Ruinart, proposées par Soluvin

lire la suite...
> voir toutes les vidéos

CAVE DE BISSEY

Vignoble de GIVRY

Alain Launay, Oenologue

Situé à une quinzaine de kilomètres au sud ouest de Chalon sur Saône, le vignoble de Givry s’étend sur les communes de Givry, Jambles et Dracy le Fort, avec une superficie totale de 280 hectares. La plupart des vignes est situé entre 240 et 280 mètres d’altitude, sur des pentes douces. Le sol est à dominante argilo calcaire 

Le Montagny un blanc digne d'intérêt

GIVRY était, dit on, le vin préféré d'Henri IV.

Toujours est-il qu'aujourd'hui, Givry fait partie, avec Mercurey, et Rully, des appellations phares de la Côte Chalonnaise qui regorgent de bons vins au rapport qualité prix intéressant.

L'appellation fut décernée en 1946, mais c'est dans les années 70 sous l'impulsion d'une nouvelle génération de vignerons, axés sur la qualité, qu'elle prit réellement son envol. C'est d'ailleurs en 1977, que furent délimités des premiers crus (38 parcelles au total pour environ 50% de la surface).

Situé à une quinzaine de kilomètres au sud ouest de Chalon sur Saône, le vignoble de Givry
s'étend sur les communes de Givry, Jambles et Dracy le Fort, avec une superficie totale de 280 hectares. La plupart des vignes est situé entre 240 et 280 mètres d'altitude, sur des pentes douces. Le sol est à dominante argilo calcaire.

Le vin rouge de Givry

Givry produit essentiellement des vins rouges (85% de la production), avec le seul cépage Pinot Noir. Les blancs étant issus de Chardonnay.

Les vins rouges de Givry présentent en général un joli nez, sur des notes de fraise, de mure, voire de violette ou d'épices. Ils sont de constitution assez tannique dans leur jeunesse, et gagnent en rondeur après 3 à 5 ans en bouteille.

Les premiers crus ont plus de corps et des tanins plus fins.

En vin jeune, le Givry fait merveille avec des charcuteries fines, mais sa structure lui permet d'accompagner des viandes rouges, des volailles, voire des gibiers à plumes lorsqu'il est plus vieux. Enfin, il devra être servi à une température de l'ordre de 15 à 16° pour pouvoir apprécier la délicatesse de son bouquet.

Aussi des vins blancs

Les vins blancs quant à eux jouent sur le registre de la fraicheur et de la finesse, plus que sur celui de l'exubérance. Le nez oscille en général entre les notes citronnées, et le joli végétal (tilleul, lys), et la bouche est tendue par une bonne acidité.

Ils s'associent avec bonheur à des poissons grillés, ou avec une sauce légère. Ils accompagnent également des fromages à pate pressée, de type cantal.

Givry, une appellation à découvrir en blanc, et à redécouvrir en rouge. Des vins intéressant jeunes par leur coté franc, et fougueux, et réservant de belles surprises après quelques années en cave.

Alain Launay, Oenologue
www.vinextenso.com

A découvrir les vins de Bourgognes parmi lesquels, le Givry
Publiée le 16 déc. 2014 par FOULSHAM Eric. Mis à jour le 16 déc. 2014
Figure dans les rubriques
CAVE DE BISSEY
Oenonews
VIP dans le domaine du vins
Infos des VIP


HAUT